Le RN boycotte BFMTV : "Nous dirons à nos militants de regarder d'autres chaînes"

Partager l'article
Vous lisez:
Le RN boycotte BFMTV : "Nous dirons à nos militants de regarder d'autres chaînes"
Marine Le Pen
Marine Le Pen © Abaca
Selon France Inter, Marine Le Pen doit rencontrer demain le dirigeant de la chaîne Marc-Olivier Fogiel.

Des tensions entre la première chaîne info de France et le parti frontiste. Selon France Inter, le Rassemblement national boycotte BFMTV depuis deux mois et demi, demandant à ses porte-paroles de refuser d'intervenir à l'antenne du canal 15. L'origine de cette querelle remonte à mi-juin, lorsque Marine Le Pen s'était rendue sur l'île de Seine pour commémorer le général De Gaulle. La femme politique avait été huée par les habitants et avait raccourci sa visite. Pour le parti, BFMTV a évoqué trop longuement cette "débâcle" sur son antenne.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Un échange entre Marc-Olivier Fogiel et Marine Le Pen demain

De plus, le Rassemblement national estime que la chaîne d'information est partiale dans son traitement des divers partis politiques français. "Seuls en duplex, nous sommes souvent assaillis par plusieurs éditorialistes", a confié un cadre du RN à France Inter, se plaignant du temps de parole de son parti : "19 minutes en trois mois, contre plus de deux heures pour LREM". Ainsi, avec ce boycott, le parti de Marine Le Pen est prêt à se priver de la première chaîne info à quelques mois des élections régionales. "Et pourquoi pas ? Nous dirons à nos militants et sympathisants de regarder d'autres chaînes", a déclaré un responsable du RN, citant d'ailleurs CNews en exemple.

Du côté de la chaîne, BFMTV conteste les chiffres de temps de parole annoncés par le cadre du RN. "Nous assurons un traitement équitable, le CSA ne nous a d'ailleurs jamais rappelés à l'ordre à ce sujet", a précisé la chaîne info. Cette querelle pourrait toutefois prendre fin dès demain, puisque Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV, doit rencontrer Marine Le Pen pour discuter de ce conflit. Un cessez-le-feu qui pourrait d'ailleurs permettre à la chaîne info de couvrir dès ce week-end la rentrée du Rassemblement national à Fréjus.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias