Les 10 tops TV de l'année 2018

Partager l'article
Vous lisez:
Les 10 tops TV de l'année 2018
Les 10 Tops TV de l'année 2018
Les 10 Tops TV de l'année 2018 © DR
Au palmarès des succès les plus éclatants de l'année : l'épopée victorieuse des Bleus sur TF1, "Affaire conclue", "Good Doctor" ou encore le retour de "Pékin Express".

Si les chaînes de télévision ont connu leur lot de revers cette année, elles ont aussi connu de meilleures fortunes. puremedias.com vous propose de passer en revue 10 tops TV particulièrement marquants de l'année 2018. Liste évidemment non-exhaustive.

À lire aussi
Marlène Schiappa dément son arrivée sur C8
TV
Marlène Schiappa dément son arrivée sur C8
France 5 : "La grande librairie" perturbée par un feu d'artifice à Cannes
TV
France 5 : "La grande librairie" perturbée par un feu d'artifice à Cannes
Arnaques au CPF : Illan ("Objectif reste du monde") épinglé par Baptiste des Monstiers ("Koolmag")
TV
Arnaques au CPF : Illan ("Objectif reste du monde") épinglé par Baptiste des...
"C à vous" : Isabelle Carré émue aux larmes par une jeune fille à la recherche de son père inconnu
TV
"C à vous" : Isabelle Carré émue aux larmes par une jeune fille à la recherche de...

"Pékin Express", le retour gagnant

Jusqu'à présent, le hit estival de la Six s'appelait "L'amour est dans le pré". Mais, cette année, point de dating agricole les lundis soirs de la saison chaude sur M6. Pour sa grille estivale, la chaîne a préféré parier sur le talent show "Audition secrète", qui n'a vraiment pas brillé le mardi soir, et surtout sur le grand retour de "Pékin Express". Son jeu d'aventure, animé par Stéphane Rotenberg et produit par GTNCO et Label Aventure, avait été mis en sommeil par la Six en 2014, après huit ans de diffusion annuelle continue, suite à des audiences décevantes. Intitulée "La course infernale", la saison 11 tournée entre la Malaisie et le Japon, a donc été installée cet été, en prime-time, dans la case du jeudi soir.

Le 12 juillet, pour son grand retour, le programme a fédéré une jolie moyenne de 2,7 millions de personnes en veille (15,1% du public) et a permis à M6 de se classer leader sur la principale cible commerciale avec 27,6% de PDA. Dans les semaines suivantes, le jeu d'aventure a continué à briller sur ce critère, sur lequel il s'est systématiquement classé leader, et a maintenu un bon niveau global avec une moyenne de 2,5 millions de téléspectateurs en audience veille (14,5% du public et environ 25% des FRDA-50). À J+7, elle s'est élevée à 2,9 millions de fidèles (environ 16% du public et près de 28% des FRDA-50). Au final, "Pékin Express" a enregistré sa meilleure saison en part d'audience depuis 2009 et sa meilleure saison historique sur les FRDA-50.

Le chiffre à retenir : 2,89 millions de téléspectateurs (15,7% de PDA 4+ et environ 25% des FRDA-50) ont suivi la finale de "Pékin Express" le mercredi 5 septembre.

Gilets jaunes, la folle fin d'année des chaînes info

Les chaînes info se souviendront longtemps du mouvement des Gilets jaunes, venu conclure une année qui avait été relativement morne pour elles. Outre le fait qu'il a indéniablement contribué à son hyper-médiatisation, le quatuor de chaînes a bénéficié à plein de l'intérêt des Français pour le mouvement mais aussi pour ses violents débordements, survenus lors des journées de mobilisation nationale dites "actes". Ainsi, dès le 17 novembre, date de l'"acte I" du mouvement, BFMTV a vu son audience grimper à 8,0% de PDA, la propulsant devant M6. Dans le même temps, LCI, CNews et franceinfo atteignaient toutes trois un niveau record. Le scénario s'est répété les trois samedis suivants avec, chaque semaine, des audiences de plus en plus fortes à la clé. Le point d'orgue a été atteint lors de "l'acte IV" le samedi 8 décembre. Ce jour-là, BFMTV s'est classée deuxième chaîne nationale avec 10,9% de PDA. CNews (hors époque iTELE) a atteint un niveau record (4,1% du public), tout comme LCI (3,5% de PDA) et franceinfo (1,8% de part d'audience).

Outre des pics observés à chaque "acte", l'audience des chaînes info a été durablement boostée en semaine. L'effet semble d'ailleurs n'être pas encore complètement retombé. En cette toute fin d'année, BFMTV et LCI continuent d'enregistrer des audiences nettement supérieures à leur moyenne. Avec 3,4% de PDA en novembre, BFMTV a enregistré son meilleur mois depuis mai 2017. La chaîne info du canal 15 devrait même être proche de son record mensuel historique en décembre. Avec 1,1% de PDA en novembre, LCI a atteint son meilleur niveau historique. Un record qui sera sans nul doute battu ce mois-ci. Même cas de figure pour CNews qui a pointé à 0,9% en novembre et, dans une moindre mesure, franceinfo, qui a enregistré une part d'audience moyenne de 0,6% le mois dernier. Outre le suivi des événements en continu, BFMTV et LCI ont proposé chacune une soirée spéciale, "Sortir de la crise" pour l'une et "La Grande Explication" pour l'autre. Toutes deux ont été particulièrement suivies avec 919.000 téléspectateurs (4,8% de PDA) pour l'émission de David Pujadas sur LCI et 1,10 million de personnes (6,2% du public) pour la soirée de Ruth Elkrief et Bruce Toussaint sur BFMTV.

Le chiffre à retenir : Avec 10,9% de PDA, BFMTV s'est classée deuxième chaîne de France le samedi 8 décembre. Ce jour-là, CNews (4,1%), LCI (3,5%) et franceinfo (1,8%) ont battu leur record d'audience historique.

"Enquête sous haute tension", la surprise de la rentrée

Le dernier trimestre a apporté quelques bonnes nouvelles à C8. Alors que l'année 2018 a été incontestablement plus difficile que les précédentes, la chaîne gratuite du groupe Canal+ est parvenue à imposer avec succès deux nouveautés depuis septembre. Le vendredi, en deuxième partie de soirée, "Balance ton post" enregistre des scores très satisfaisants, au point que l'émission de Cyril Hanouna a été ponctuellement promue en prime-time. Mais l'autre grand succès de la rentrée de C8 est à mettre au compte de Carole Rousseau. Chipée à l'écurie TF1, l'animatrice est à la tête du nouveau magazine hebdomadaire "Enquête sous haute tension" depuis le 13 septembre dernier. Installé dans la nouvelle case info du jeudi soir, qui était encore dévolue au cinéma et à diverses productions de Cyril Hanouna la saison dernière, le magazine n'a pas tardé à trouver son public.

Dès le 13 septembre, ils étaient ainsi 681.000 en audience veille (3,2% du public) à suivre la première enquête, intitulée "Police, pompiers, SAMU : Un été chaud sur la Côte d'Azur". Les scores ont suivi une courbe ascendante au cours des semaines suivantes, jusqu'à dépasser la barre du million de téléspectateurs. Le 22 novembre, les deux numéros inédits du programme ont ainsi fédéré 1,09 million de personnes en veille (5,3% du public et 6,0% des FRDA-50), permettant à C8 de se classer leader TNT. À date, les quinze premières soirées de "Enquête sous haute tension" ont fédéré une moyenne de 745.000 personnes (3,5% de PDA), ce qui en fait le magazine TNT de première partie de soirée le plus suivi du petit écran devant "Enquête d'action" et "Enquêtes criminelles", les marques magazines historiques de W9. Autre signal encourageant pour la Huit : le 12 décembre, "La planète est-elle (vraiment) foutue ?", première soirée spéciale animée par Carole Rousseau, a réalisé un score plus que correct avec une moyenne en veille de 849.000 téléspectateurs (3,8% de PDA) devant le documentaire et quelque 553.000 curieux (4,8% du public) devant le débat de deuxième partie de soirée.

Le chiffre à retenir : Avec 745.000 téléspectateurs en moyenne (3,5% de PDA) depuis son lancement, en septembre, "Enquête sous haute tension" s'est imposé comme le magazine récurrent le plus suivi des chaînes TNT.

"Burger Quiz", le hit TNT de l'année

Il n'y a pas que "Pékin Express" qui a fait son retour à l'antenne cette année. L'année dernière, le groupe TF1 est parvenu à convaincre Alain Chabat de relancer et d'animer à nouveau "Burger Quiz", le jeu qu'il a créé et qui a été diffusé au début des années 2000 sur Canal+. Invités prestigieux, "Sel ou Poivre", "Burger de la Mort"... Tous les ingrédients de la recette originale ont été réunis dans cette nouvelle mouture produite par R&G Productions et destinée à TMC, la chaîne TNT premium du groupe TF1. Preuve qu'il y avait une vraie attente, le succès a été immédiat. Le 25 avril, en veille, les deux premiers numéros de la nouvelle saison de "Burger Quiz" ont ainsi réuni 1,8 million de personnes (7,6% du public et 13,7% des FRDA-50). À J+7, le tout premier épisode de "Burger Quiz" est même grimpé à 2,3 millions de téléspectateurs (8,5% de PDA), ce qui constitue un record d'audience pour un programme TNT cette année (hors football et hors chaînes info) et un record historique pour un jeu diffusé sur une chaîne TNT.

Après ce démarrage en trombe, "Burger Quiz" a maintenu d'excellentes performances chaque mercredi soir sur TMC. En moyenne, les dix soirées de la première salve diffusée au printemps et jusqu'au début de l'été, ont rassemblé chaque semaine 1,3 million de téléspectateurs (6,0% de PDA 4+ et 11,3% de PDA FRDA-50) en veille et 1,6 million de fidèles (6,8% de PDA 4+ et 11,8% de PDA FRDA-50) en consolidé. La deuxième salve, diffusée à la rentrée, a légèrement faibli avec une moyenne de 900.000 téléspectateurs (4,2% de PDA 4+ et 8,7% de PDA FRDA-50) en veille et de 1,1 million de personnes (4,7% de PDA 4+ et 9,4% de PDA FRDA-50) en consolidé. Enfin, cet automne, les trois premières soirées de la troisième salve, malgré l'absence d'Alain Chabat à l'animation, sont parvenues à conserver un solide socle de 900.000 personnes (3,9% de PDA 4+ et 8,5% des FRDA-50). En consolidé, cette moyenne grimpe à 1 million de téléspectateurs (4,2% de PDA 4+ et 8,5% des FRDA-50).

Le chiffre à retenir : Avec 2,34 millions de téléspectateurs (8,5% de PDA) à J+7, le premier épisode de "Burger Quiz", diffusé le 25 avril dernier, décroche le record d'audience historique pour un jeu sur une chaîne TNT.

"Good Doctor", le nouveau phénomène

"Grey's Anatomy" n'a qu'à bien se tenir. Depuis 2006, la série médicale créée par Shonda Rhimes était la référence incontestée du genre, offrant chaque année des scores exceptionnels à TF1 sur la principale cible commerciale. Mais, cette année, et même si elles n'ont pas démérité, les équipes du Grey Sloan Mémorial Hospital ont été éclipsées. La Une s'est en effet trouvée un nouveau médecin star en la personne du docteur Shawn Murphy, héros de "Good Doctor" ("The Good Doctor" en VO), série acquise auprès du network américain ABC, et dont TF1, bien inspirée par son très gros succès à l'international, a choisi de faire son produit d'appel à la rentrée dernière.

Lancée le 29 août dernier, dans la case du mardi soir, traditionnellement dévolue par TF1 aux séries américaines, "Good Doctor" a littéralement explosé les compteurs. Ce soir-là, la série a offert à la Une le meilleur lancement d'une série étrangère sur l'ensemble du public depuis "Blacklist" en août 2014 et depuis "Lost" en 2005 sur les FRDA-50 ! À J+7, les deux premiers épisodes de "Good Doctor" ont même pointé à plus de 52% de PDA sur la cible commerciale ! Une performance exceptionnelle que "Good Doctor" est parvenue à maintenir au cours des semaines suivantes. En moyenne et en audience veille, les dix-huit épisodes de la saison 1 et deux premiers épisodes de la saison 2 ont fédéré 5,9 millions de curieux (26% des quatre ans et plus et 41% des FRDA-50). À J+7, "Good Doctor" pointe à une audience moyenne extrêmement flatteuse de 7,0 millions de fidèles (28% de PDA 4+ et 45% de PDA sur les FRDA-50).

Le chiffre à retenir : 7,95 millions de téléspectateurs (33,2% de PDA 4+ et 50,4% des FRDA-50) ont suivi le tout premier épisode de la saison 1 de "Good Doctor" diffusé le 28 août dernier.

"Affaire conclue", l'inexorable ascension

Mais où s'arrêtera "Affaire conclue" ? Lancé le 21 août 2017 à l'occasion d'une énième relance des après-midis sinistrés de France 2, ce programme animé par Sophie Davant et Warner Bros., ne cesse depuis de battre des records d'audience, au point d'être devenu un vrai phénomène, comme la télévision n'en connaissait plus. Face à l'ampleur remarquable de ce succès - qui était, rappelons-le, complètement inattendu -, le programme a décroché un deuxième numéro quotidien, à 17h, en janvier 2018 ainsi qu'une déclinaison événementielle en prime-time et un programme court. Un spin-off verra également le jour dès ce dimanche 30 décembre.

Côté audiences, la progression réalisée par "Affaire conclue" n'a aucun autre équivalent ces dernières années. Le 21 août 2017, le tout premier numéro du programme avait été suivi par seulement 353.000 personnes (5,1% de PDA). Ce 18 décembre 2018, ils étaient respectivement 1,39 million (19,8% de PDA) et 1,98 million (21,3% du public) à suivre les deux numéros quotidiens de l'émission de vente aux enchères. À date, il s'agit, pour les deux cases, du record d'audience historique du programme. Pour la seule année 2018, la moyenne du premier numéro du programme est passé de 870.000 téléspectateurs (11,9% de PDA) en moyenne en janvier à 1,24 million (16,4% de PDA) en décembre. Le second numéro est passé, lui, de 1,03 million (11,4% du public) en janvier à 1,77 million (18,4% de part d'audience) en décembre.

Le chiffre à retenir : 1,98 million de téléspectateurs (21,3%) en veille (1,99 million en consolidé) ont suivi le second numéro de "Affaire Conclue" le 18 décembre dernier, ce qui constitue, à date, le record absolu du programme dans sa version quotidienne.

"Demain nous appartient", le nouveau roi de l'access

Après le succès de la greffe Yann Barthès en 2016, "Demain nous appartient" est l'autre grande réussite d'Ara Aprikian, patron des contenus du groupe TF1. Le 17 juillet 2017, la Une a procédé à une vraie petite révolution en remplaçant ses traditionnels jeux de 19h par un soap télévisé quotidien produit par sa filiale Newen. Initialement vendu par la chaîne comme étant une "saga de l'été" et porté par un vaste plan marketing, le feuilleton a immédiatement trouvé un public... avant de faiblir. Résultat, malgré un bon niveau de consommation en replay, le feuilleton vivotait sans briller chaque soir avec une moyenne en veille d'un peu plus de 15% de PDA sur l'ensemble du public en fin d'année dernière et en début d'année. Pas de quoi menacer le leadership de Nagui sur France 2 et pas de quoi non plus s'imposer durablement sur la principale cible commerciale.

À partir du printemps, sous l'impulsion d'une reprise en main par Vincent Meslet, nouveau producteur du feuilleton, la donne a commencé à changer. L'audience a progressé et le leadership de Nagui s'est retrouvé fragilisé dès le mois d'avril. Entre janvier et juin, "DNA" a gagné près de 2 points de part d'audience sur l'ensemble du public. Depuis la fin de l'été, le feuilleton de TF1 s'est durablement emparé du leadership de l'access, se stabilisant en veille à un peu plus de 18% de PDA sur le public de quatre ans et plus et se classant chaque soir en tête sur la cible commerciale. Cet automne, le feuilleton est même parvenu à pointer à plus de 20% de PDA, en veille en septembre, et à plus de 4 millions de téléspectateurs en décembre. En consolidé, toujours en décembre, "DNA" a grimpé jusqu'à 4,5 millions de téléspectateurs et à plus de 27% sur les FRDA-50.

Le chiffre à retenir : Avec une moyenne de 4,5 millions de fidèles (21,4% de PDA 4+ et 27,3% de PDA FRDA-50) à J+7, l'épisode du 29 novembre a réalisé le meilleur score historique du programme en nombre de téléspectateurs.

"Capitaine Marleau" et "Jacqueline Sauvage", la fiction au plus haut

Les stars de la fiction française en 2018 s'appellent Corinne Masiero et Muriel Robin. La première a de nouveau brillé dans le rôle de "Capitaine Marleau", la série phénomène de France 3. Cette année, ce sont quatre nouveaux épisodes inédits des aventures de la flic ch'ti qui ont été proposés aux téléspectateurs de la Trois. Sans grande surprise, ils ont réalisé les quatre meilleures audiences de la chaîne en 2018, rassemblant systématiquement plus de 7 millions de fidèles. À J+7, l'épisode diffusé le 17 avril dernier est même grimpé à 8,2 millions de téléspectateurs (32,0%), permettant à la série de réaliser son record d'audience historique et à France 3 de décrocher la deuxième meilleure audience de l'année pour une fiction française et sa meilleure audience depuis 2012. Quant à l'épisode diffusé le 23 octobre dernier, il a offert à France Télévisions son record d'audience historique de consommation en différé pour un programme - tous genres confondus - avec un gain de 1,1 million de téléspectateurs.

Si "Capitaine Marleau" a confirmé son statut de série française récurrente la plus suivie dans l'Hexagone, c'est TF1 qui a décroché le plus grand succès de l'année pour une fiction française avec l'unitaire "Jacqueline Sauvage : C'était lui ou moi". Diffusé le 1er octobre dernier, ce téléfilm en deux parties réalisé par Yves Rénier et porté par Muriel Robin a rassemblé une moyenne de 7,7 millions de personnes (33,5% du public et 40,3% des FRDA-50). À J+7, l'audience moyenne des deux épisodes est montée à 8,6 millions de téléspectateurs (34,8% PDA 4+ et environ 42% des FRDA-50). Hors football, il s'agit de la troisième meilleure audience de l'année toutes chaînes confondues. "Jacqueline Sauvage" réalise également la meilleure performance enregistrée par une fiction française depuis la mini-série "Une chance de trop", qui était déjà diffusée sur TF1, en 2015.

Le chiffre à retenir : Avec 8,56 millions de téléspectateurs (34,8% PDA 4+) à J+7, "Jacqueline Sauvage : C'était lui ou moi" décroche la meilleure audience de l'année pour une fiction française.

"Incroyable Talent", l'éternel phénix

On avait quitté "Incroyable Talent" en toute petite forme l'année dernière. Impacté de plein fouet par l'affaire Rozon, à cause de laquelle l'émission avait été lourdement rognée, et par un transfert malheureux dans la case du jeudi soir, le plus vieux talent-show du PAF avait enregistré sa pire saison historique. De quoi décevoir M6 et Fremantle France, sa cousine en charge de la production du format, alors que l'émission avait connu un superbe rebond en 2016, époque à laquelle avait affiché une très jolie moyenne de 3,56 millions de téléspectateurs (15,5% du public). Un an plus tard, ils n'étaient plus que 2,49 millions (11,9%). À l'antenne depuis 2006, l'émission, qui a survécu à "Star Academy" et "Nouvelle Star", a pourtant prouvé cette année qu'elle en avait encore sous le pied.

Pour relancer le format, le producteur a renouvelé pour moitié le jury, s'offrant les services de Marianne James et Sugar Sammy, tandis que la Six a pris le risque de réinstaller son télé-crochet dans la case du mardi soir. Malgré la concurrence de "Good Doctor" et de "Capitaine Marleau" les premières semaines, la manoeuvre s'est avérée payante puisque les huit numéros de la saison 13 ont rassemblé une moyenne de 3,28 millions de personnes (15,4% du public et 21,7% des FRDA-50) en veille et d'environ 3,8 millions (16% de PDA 4+ et 22% de PDA FRDA-50) en consolidé. Sur la cible commerciale, "La France a un Incroyable Talent" a réalisé sa meilleure saison depuis 2008. Par ailleurs, déjouant tous les pronostics, "Incroyable Talent" est la franchise de flux qui a affiché la plus forte progression sur l'ensemble du public cette année.

Le chiffre à retenir : Avec une part d'audience moyenne de 22% sur la principale cible commerciale, la saison 13 de "La France a un Incroyable Talent" s'affiche au plus haut sur cet indicateur depuis 2008.

Coupe du Monde, la belle affaire de TF1

L'épopée victorieuse des Bleus en Russie a assurément été une aubaine pour TF1. Grâce à l'exploit de l'équipe de France, qui s'est hissée jusqu'en finale de la compétition avant de la remporter, la Une n'a souffert que marginalement du poids financier de la Coupe du monde, dont elle avait acheté les droits de 28 matchs pour un montant compris entre 65 et 70 millions d'euros. Sans surprise, les matchs joués par les Bleus ont garanti à la Une des audiences exceptionnelles, malgré des horaires de diffusion qui n'étaient pas des plus favorables. Et c'est bien sûr la finale France/Croatie, diffusée à 17h, qui décroche la meilleure audience de l'année avec une colossale moyenne de 19,3 millions de téléspectateurs (82,2% du public), ce qui correspond à la 7e meilleure audience historique de la télévision. Pas loin derrière, la demi-finale France/Belgique pointe à 19,1 millions de supporters (69,3% de PDA).

Les matchs contre l'Uruguay, l'Argentine et l'Australie ont également tous dépassé la barre des 12 millions de téléspectateurs. France/Pérou, diffusé le 21 juin, est un cran en-dessous avec 10,7 millions de personnes au compteur (65,6% de PDA). Finalement, c'est le match France/Danemark, dont l'enjeu était moindre, qui a le moins performé avec 8,7 millions de Français (65,1% de PDA) branchés devant TF1. Au bilan, neuf des dix meilleures audiences de l'année sont à mettre au compte de la Coupe du monde. Outre les matchs des Bleus et la traditionnelle cérémonie de remise de la Coupe, le quart de finale Brésil/Belgique et la demi-finale Croatie/Angleterre sont parvenus à dépasser la barre des 10 millions de téléspectateurs. Trois autres rencontres (Brésil/Suisse, Portugal/Espagne et Belgique/Japon) ont franchi le cap des 8 millions de supporters. Dans l'ensemble, le Mondial 2018 a affiché un excellent bilan avec une très jolie moyenne de 8,7 millions de fidèles branchés devant les vingt-huit matchs diffusés sur TF1.

Le chiffre à retenir : Avec 19,34 millions de téléspectateurs (82,2% de PDA), la finale France/Croatie a réalisé la septième meilleure audience historique de la télévision française.

l'info en continu
"Emmanuelle" : Léa Seydoux dans un film érotique
Cinéma
"Emmanuelle" : Léa Seydoux dans un film érotique
"The Rookie : Feds" : ABC a commandé un spin-off de sa série phare "The Rookie : Le flic de Los Angeles"
Séries
"The Rookie : Feds" : ABC a commandé un spin-off de sa série phare "The Rookie :...
Box-office France : Déjà 2 millions d'entrées pour "Doctor Strange 2" devant "The Northman", "Ima" dans le top 10
Cinéma
Box-office France : Déjà 2 millions d'entrées pour "Doctor Strange 2" devant "The...
"Serviteur du peuple" : La série de Volodymyr Zelensky bientôt disponible en intégralité sur Arte.tv
Séries
"Serviteur du peuple" : La série de Volodymyr Zelensky bientôt disponible en...
Marlène Schiappa dément son arrivée sur C8
TV
Marlène Schiappa dément son arrivée sur C8
Michou, Squeezie, Natoo... : Le gouvernement des youtubeurs de puremedias.com
Politique
Michou, Squeezie, Natoo... : Le gouvernement des youtubeurs de puremedias.com