Les salariés d'iTELE dénoncent "la casse" de leur chaîne

Partager l'article
Vous lisez:
Les salariés d'iTELE dénoncent "la casse" de leur chaîne
La chaîne iTELE n'est plus alimentée depuis bientôt 72 heures.
La chaîne iTELE n'est plus alimentée depuis bientôt 72 heures. © iTELE
Dans une tribune dont puremedias.com a eu copie, les journalistes de la rédaction expliquent pourquoi ils ont cessé d'alimenter l'antenne depuis plus de 48 heures.

La rédaction d'iTELE en grève depuis trois jours. Du jamais-vu. Les journaux et magazines tournent en boucle depuis bientôt 72 heures, le site de la chaîne n'est plus alimenté. Mais rien ne l'indique aux téléspectateurs, la direction ayant refusé l'affichage d'un bandeau déroulant. Réunis en AG ce matin, les journalistes de la rédaction ont voté la reconduite du mouvement. Quelques jours après le vote de la motion de défiance envers leur nouvelle direction, ils ont décidé de publier une tribune, dans laquelle ils expliquent les raisons de leur choix. Ils dénoncent "la casse" de leur chaîne par la nouvelle direction, qui a décidé de supprimer 52 postes dès cette semaine.

À lire aussi
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas sur France 2
TV
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas...
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort
Internet
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort

La tribune des salariés d'iTELE

CONTRE L'INFORMATION EN DISCONTINU

Depuis lundi 27 juin 11h iTÉLÉ n'est plus en mesure de vous informer. A l'antenne, des rediffusions de reportages d'archives sans lien avec l'actualité. Lors d'une assemblée générale lundi matin, la majorité des salariés présents ont voté un mouvement de grève reconductible. Une première depuis la création de la chaîne en 1999.

Nous aurions aimé pouvoir en informer nos téléspectateurs. La direction a refusé. Aucune mention n'a été possible. Ni par l'intermédiaire des présentateurs de journaux, ni par celui du bandeau déroulant, ni par le biais du site et des réseaux sociaux d'iTÉLÉ. Vous avez été nombreux à le déplorer. Nous en sommes les premiers désolés.

Si nous ne vous informons plus depuis lundi c'est parce que nous nous battons pour continuer à vous offrir une information de qualité. À l'automne dernier, devant les personnels, Vincent Bolloré, actionnaire principal, s'engageait à investir dans une chaîne ambitieuse. Dix mois plus tard, les salariés assistent impuissants à la casse d'iTÉLÉ.

52 contrats d'usage et à durée déterminée sont supprimés cette semaine dans un plan social qui ne dit pas son nom. Soit environ un quart des effectifs de la rédaction. Ces postes de journalistes (rédacteur en chef, reporters, JRI, chefs d'édition, assistants d'édition, assistants présentateurs, programmateurs, documentalistes...) sont fondamentaux. Ils préparent et mettent à l'antenne 20h d'information par jour, 7 jours sur 7. La collaboration avec de nombreux pigistes est également menacée.

Ces suppressions vont dégrader dès cet été la qualité de nos journaux et de nos rendez-vous d'information. Dans un contexte de concurrence accrue, la direction fait le choix de la rentabilité. La grille de rentrée sera raccourcie et marquée par l'apparition de rediffusions de JT en pleine journée. Nous ne serons donc plus en mesure de vous informer en temps réel.

Canal+ est en crise. Aujourd'hui c'est au tour de sa filiale iTÉLÉ d'être dans la tourmente malgré des audiences en hausse cette année. Son avenir est en jeu.

Nous vous devions cette explication.
Les salariés d'iTÉLÉ

l LIRE AUSSI Bruce Toussaint : "Je suis extrêmement inquiet pour l'avenir d'iTELE"

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Vinsound

Ce qui va se passer, c'est qu'une bonne partie des 50 CDD concernés, qui vont perdre leur employeur principal, et d'autres qui ne sont pas sous contrat en ce moment, porteront plainte aux prud'hommes pour obtenir une requalification en CDI de leurs multiples contrats illégaux. Comme pour France Télévisions (environ 300 cas ces 5 dernières années), ça prendra un peu de temps mais ils gagneront tous, avec rappels de salaire sur 3 ans et indemnités diverses. Quand on traite mal ses salariés précaires, ce sont des choses qui arrivent. Etonnant non?



ClauDE.F-G

Désolé mais remplacer des CDD qui ne sont plus valables d'après l'inspection du travail, par des CDI, ce n'est pas casser la chaîne ! Beaucoup de journalistes des sports vont venir renforcer les troupes dans la spécialité voulue encore plus...
Regrouper toutes les forces sur la chaîne d'information c'est quelque chose de positif car Cnews signifie Canal News comme C8 signifie Canal 8 et sera la chaîne en clair de Canal+.
Sur iTélé c'est comme sur Canal+, on a des personnes qui ont plus à perdre que les autres et qui s'arrangent pour ne pas être les seuls à râler, faire le bazar, motiver les pigeons qui vont pas trop se poser de questions... Surtout que les médias relayent ça à volonté dans un bashing anti Bolloré super bien organisé depuis des mois :
J'ai bien envie que le grand méchant loup mange quelques petits cochons moi !



ElRom16

Je dirais même plus : En prenant le contrôle du Groupe l'année dernière, il savait déjà le sort d'i-Télé. Il va mettre des centaines de salariés au chômage, mais il pense qu'à ces guéguerres personnelles, c'est vraiment lamentable.
Vu qu'il maquille les bénéfices de Canal+, je doute absolument pas de son talent pour trouver des excuses pour la revente.



Mlle_N

Ah mon avis la revente du canal iTélé est dans les plans. Faut juste bien montrer qu'on "a fait tout ce qu'on pouvait" pour pas se prendre la meme tolle que Numero 23.



ElRom16

Ou alors la première solution sera la conséquence de la deuxième. Mais si il peut faire un maximum de dégâts, il le fera. Puis la revente du canal 17 serait bon pour ces affaires.



Mlle_N

Ah ben oui...



Mlle_N

Ouf je suis rassurée ^^



Mlle_N

Je penche pour la 2eme solution.



Mlle_N

Le divertissement, c'est le maitre mot!!



Plouf

L'émission trop bien de Morandini, ça c'est de l'annonce de choc! Et plus de JTs sur Canal, déjà que dur D8, une édition a sauté pour Hanouna, c'est beau...



Plouf

J'avais pas conscience que ça représentait 1/4 de la redac, ils tournent avec peu de monde en fait...



ElRom16

Bolloré change d'avis 1000 fois dans un mois, et il connait rien au milieu de médias, donc je suis pas étonné que ces "projets" pour i-Télé soient nuls/inexistants.

Mais il est probable que cela soit une technique pour dire "Vous voyez que cette chaine n'est regardée par personne, qu'on gagne pas d'argent avec, donc on va la fermer". Et il aura réussi à dépolitiser tout le groupe.



ElRom16

Bolloré va faire mourir tout le groupe a petit feu. Les choix sont tellement mauvais et illogiques, que cela ne peut pas être autrement.

Mais c'est triste pour tout ceux qui vont perdre leurs emploi.

Quand tu vois ce qui se passe à Gameloft/Ubisoft, c'est pas triste en ce moment aussi ... Pour tuer l'entreprise de la même manière !



Conige

iTELE n'a pas été acheté par Canal+ en même temps que D8 et D17... iTELE a été crée sous le nom de i-Télévision par Canal+ en 1999.



Enki

Heu non? Quand canal a racheter direct 8 ils ont du prendre D17 et Itélé avec. Et la Bolloré annonce des investissement uniquement sur D8 (niveau M6 d ici 3 ans selon leur volonté ). Revendre un canal TNT peut rapporter bcp d'argent et nombreux sont ceux qui veulent



Pascal Mar

t'a fumé ?



Furious Angel

Oui il y a quelques salariés de Canal en grève et Canal a publié un communiqué pour dire que ça ne représentait pas les 7000 salariés...



guilem2

Pas en ce qui concerne I. Qu'il a plutot relancé après que Méheut l'ait tué avec des choix pourris.



guilem2

Calomnie. Morandini arrive voyons.



Pascal Mar

sauf que belmer a sa pzart de responsabilité dans ce naufrage



Enki

La stratégie Bolloré est claire. On coule Itélé (et surement D17) puis on revend les canaux 16 et 17



Pascal Mar

je le pense aussi i tele semble deja mort et va arriver bientot cnews



guilem2

A Canal, on est passé de Belmer à belle merde.



Mlle_N

C'est triste et fascinant a la fois. J'espere pour le bien des gens employés la bas que Bolloré nous fera tous mentir et qu'il y aura un renouveau Canal +, mais franchement il est tellement arrogant, filou et apte a remettre ses conneries sur les autres que j'ai bien envie que ca foire juste pour lui rabattre son clapet (je sais c'est égoiste).
C'est vraiment l'archétype du patron voyou et qui ne voit ses subordonnés / employés que comme des pions dans son enrichissement personnel et la construction de son empire mégalo, et que certains veulent qu'on idolatre parce que "grand patron francais". Bah non, on peut etre un grand patron francais et se conduire décemment, y a des exemples.



Mlle_N

Ah ouais, a Canal aussi?

Bolloré est arrivé en disant "l'ancienne direction a fait n'importe quoi sur iTélé, blablabla", et tout ce qu'il a fait c'est enlever des moyens et couper la direction de la chaine tout en demandant aux équipes de faire aussi bien que BFM TV. Apres il va a sa conférence de presse pour dire "CNews sera le visage info du groupe", alors qu'il a rien annoncé de nouveau pour cette chaine (a moins que j'ai raté l'info). Comment ne pas lire la mort de cette chaine?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Interview
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans "L'Equipe du soir"
Sport
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans...
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
TV
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle", "L'atelier" continue de baisser
TV
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle",...
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
TV
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Interview
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Vidéos Puremedias