Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre la censure du gouvernement

Partager l'article
Vous lisez:
Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre la censure du gouvernement
Les médias australiens recouverts d'encre noir.
Les médias australiens recouverts d'encre noir.
Cette campagne intervient après les perquisitions de la police fédérale à la chaîne nationale ABC et au domicile d'une journaliste.

Les médias vent debout contre le gouvernement australien. Ce lundi, les Unes des journaux de la presse australienne ont été recouvertes d'encre noire afin de protester contre la censure du gouvernement. Ainsi, plusieurs quotidiens nationaux et régionaux, parmi lesquels "The Australian", "The Daily Telegraph" et "The Sydney Morning Herald", et certaines pages ont été caviardés. De plus, à la télévision, des spots ont été diffusés pour pointer du doigt le recul de la liberté de la presse et la culture du secret au sein du gouvernement australien.

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

"Ce sont des attaques portées à la liberté de la presse"

Cette campagne menée par ces médias intervient quelques mois après les perquisitions faites par la police fédérale dans les locaux de la chaîne nationale ABC et au domicile d'une journaliste de la chaîne News Corp. Cette dernière avait publié des informations révélant que le gouvernement envisageait d'espionner les Australiens. Les deux journalistes d'ABC ont aussi dénoncé des crimes de guerre qu'auraient commis les forces spéciales australiennes en Afghanistan. A la suite de ces descentes, les trois journalistes peuvent faire l'objet de poursuites criminelles.

Ainsi, les journaux australiens réclament que les journalistes ne soient pas soumis à la législation très stricte en matière de sécurité nationale qui compliquerait leur travail. "La culture du secret qui découle de ces dispositions légales restreint le droit de tout Australien à être informé et cela va bien au-delà de l'intention de départ qui était la préservation de la sécurité nationale", a déclaré Paul Murphy, chef du syndicat Media Entertainment and Arts Alliance, selon des propos rapportés par l'AFP. Et d'ajouter : "Les opérations de police au domicile de la journaliste de News Corp et au siège d'ABC à Sydney sont des attaques portées à la liberté de la presse en Australie, mais elles ne représentent que la partie émergée de l'iceberg."

De son côté, le Premier ministre Scott Morrison a assuré que son gouvernement protégeait "toujours la liberté de la presse", tout en soulignant le fait que les journalistes ne sont pas au-dessus des lois, selon des propos rapportés par l'AFP. Pour rappel, l'Australie ne dispose pas de déclaration des droits, ni de protection constitutionnelle de la liberté d'expression.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Nihilistic girl

Très intelligent, bravo!
En France, les médias sont possédés par des gens qui dinent avec le président et représentés par des éditorialistes qui dinent avec les ministres, c'est dans la poche!
Ils se censurent eux-mêmes...
Les autres, comme Médiapart, qui révèlent parfois des trucs, sont perquisitionnés.
Leurs collègues du Monde, de l'Obs, etc...regardent ailleurs...

Super réaction des rédactions australiennes, ce sont de vrais médias!



The Eye

La vérité ?



LeMoi

Il faut aussi que les journalistes aient un peu de jugeote et ne dévoilent pas de secret qui compromette pour de vrai la sécurité nationale, ce qui n’est pas toujours le cas...
Il faut trouver un juste milieu, faut-il une loi pour ça ? Si les journalistes peuvent s’autocensurer pas forcément...



Tenue correcte exigée

La liberté de la presse est en danger partout et tout le temps, les pouvoirs supportent rarement la vérité.



comments powered by Disqus
l'info en continu
Présidence de France Télévisions : Le CSA précise le calendrier et la procédure de nomination
TV
Présidence de France Télévisions : Le CSA précise le calendrier et la procédure de...
Coronavirus : Arte déprogramme sa soirée du 3 mars
TV
Coronavirus : Arte déprogramme sa soirée du 3 mars
Premières séances : "Dark Waters" plus fort que "Judy", Arnaud Ducret et Michaël Youn faibles
Cinéma
Premières séances : "Dark Waters" plus fort que "Judy", Arnaud Ducret et Michaël...
Eric Cantona revient avec "Le Voyageur" le 19 mars sur France 3
Programme TV
Eric Cantona revient avec "Le Voyageur" le 19 mars sur France 3
"Le bureau des légendes" : Canal+ partant pour une saison 6 de sa série avec Mathieu Kassovitz
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ partant pour une saison 6 de sa série avec...
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de "Télématin"
TV
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de "Télématin"
Vidéos Puremedias