Licenciement de Maïtena Biraben : Canal+ condamnée en appel à lui verser 3,5 millions d'euros

Partager l'article
Vous lisez:
Licenciement de Maïtena Biraben : Canal+ condamnée en appel à lui verser 3,5 millions d'euros
Maïtena Biraben fait ses adieux au "Grand Journal" en 2016
La cour d'appel de Versailles a alourdi le montant des indemnités que devra verser le groupe pour le licenciement jugé abusif de l'animatrice.

Elle se dit "fatiguée", mais "très fière et heureuse d'avoir eu le courage... pour tous ceux qui n'ont pas pu ou pas voulu...". C'est au site "Les Jours" que Maïtena Biraben a réservé sa première réaction après la décision rendue jeudi par la cour d'appel de Versailles dans le bras de fer qui l'oppose à son ancien employeur Canal+.

À lire aussi
Le groupe Lagardère perquisitionné par le parquet national financier
Justice
Le groupe Lagardère perquisitionné par le parquet national financier
France Télévisions condamné à indemniser le célèbre "homme en slip à la pelle"
Justice
France Télévisions condamné à indemniser le célèbre "homme en slip à la pelle"
Gérard Louvin et son mari visés par une nouvelle enquête pour "viols sur mineurs"
Justice
Gérard Louvin et son mari visés par une nouvelle enquête pour "viols sur mineurs"
Départ de Thierry Ardisson de C8 : Canal+ condamné à verser plus de 5 millions d'euros à l'animateur
Justice
Départ de Thierry Ardisson de C8 : Canal+ condamné à verser plus de 5 millions...

L'ex-animatrice du "Grand journal" contestait depuis 2016 son licenciement pour faute grave. Elle avait obtenu une première victoire en septembre 2018 devant le conseil de prud'hommes, qui avait condamné la filiale du groupe Vivendi à lui verser un peu plus de 3,4 millions d'euros, sur les 4 millions d'euros réclamés par l'intéressée.

Une décision dont a fait appel Canal+, qui a vu le montant des indemnités dues à Maïtena Biraben être alourdi par la cour d'appel de Versailles. Le groupe a été condamné à lui verser cette fois 3,5 millions d'euros pour licenciement sans cause réelle ni sérieuse. Cette somme comprend pas moins de 30.000 euros de dommages et intérêts au titre du préjudice moral.

Un départ polémique du "Grand journal"

Il faut dire que l'ancienne tête d'affiche du "Grand journal" durant la saison 2015/2016 avait appris son départ en 2016 par un communiqué publié par Canal+ faisant état d'une décision de l'animatrice, suite à des propos prononcés lors d'une réunion. Une version que Maïtena Biraben avait contestée, sans succès, dans plusieurs mails, avant d'être convoquée à la fin du mois de juin de cette même année pour un entretien préalable au licenciement pour "faute grave". Un état de fait qui permettait alors au groupe crypté de ne pas verser les 2,15 millions d'euros d'indemnités prévues en cas de rupture du contrat.

Maïtena Biraben
Maïtena Biraben
"Les grands entretiens" : Maïtena Biraben arrive sur LCP le 26 janvier à 23h
Maïtena Biraben va réaliser des interviews pour LCP
Plantée par Bilal Hassani, Maïtena Biraben déplore "un manque de respect" pour les auditeurs de RMC
Voir toute l'actualité sur Maïtena Biraben
Autour de Maïtena Biraben
  • France 5
  • Thierry Ardisson
  • Karine Le Marchand
l'info en continu
Covid-19 : 29,5 millions d'euros d'aides pour les journalistes pigistes
Politique
Covid-19 : 29,5 millions d'euros d'aides pour les journalistes pigistes
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 octobre 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 octobre 2021
"Validé" : La saison 2 de la série de Franck Gastambide arrive le lundi 11 octobre sur Canal+
Programme TV
"Validé" : La saison 2 de la série de Franck Gastambide arrive le lundi 11 octobre...
France Bleu Pays Basque : Cinq journalistes suspendus dans le cadre d'une enquête pour des faits de sexisme
Radio
France Bleu Pays Basque : Cinq journalistes suspendus dans le cadre d'une enquête...
"Alex Hugo" débarque sur France 3 ce soir
Programme TV
"Alex Hugo" débarque sur France 3 ce soir
Lens/Lille : Daniel Riolo dézingue le choix d'Amazon de ne pas diffuser les images des incidents
Sport
Lens/Lille : Daniel Riolo dézingue le choix d'Amazon de ne pas diffuser les images...