Maïtena Biraben dénonce le "mépris" de Charline Vanhoenacker

Partager l'article
Vous lisez:
Maïtena Biraben dénonce le "mépris" de Charline Vanhoenacker
Par Benoit Daragon Journaliste
Maïtena Biraben tacle Charline Vanhoenacker sur France Inter © DR
Invitée ce matin de France Inter, la présentatrice du "Grand Journal" a réglé ses comptes avec l'humoriste de la station.

A deux reprises depuis la rentrée, Charline Vanhoenacker, l'humoriste de la matinale de France Inter, s'est moquée de façon très acerbe de la reprise en mains de Canal+ par Vincent Bolloré, et plus spécifiquement de la nouvelle formule du "Grand Journal" (des chroniques à réécouter ici et ). Dès la rentrée de l'émission phare de la chaîne cryptée, Charline Vanhoenacker avait ironisé par exemple sur le ton de l'émission désormais présentée par Maïtena Biraben : "L'émission est tellement impertinente que Vladimir Poutine a demandé à être invité", avait-elle lancé n'hésitant pas à qualifier ensuite sa consoeur de "domestique" de Vincent Bolloré.

À lire aussi
France Culture : Géraldine Muhlmann prend la relève d'Adèle Van Reeth dans la case philosophie
Radio
France Culture : Géraldine Muhlmann prend la relève d'Adèle Van Reeth dans la case...
France Inter : Le témoignage bouleversant de Judith Chemla, victime de violences conjugales
Radio
France Inter : Le témoignage bouleversant de Judith Chemla, victime de violences...
"Je vais péter les plombs !" : L'impressionnant coup de gueule d'un supporter de l'OM dans "L'after foot"
Radio
"Je vais péter les plombs !" : L'impressionnant coup de gueule d'un supporter de...
France Inter : Augustin Trapenard arrête finalement "Boomerang", Rebecca Manzoni le remplacera
Radio
France Inter : Augustin Trapenard arrête finalement "Boomerang", Rebecca Manzoni...

"Que faut-il faire pour ne pas essuyer votre mépris ?"

Une chronique qui est visiblement restée en travers de la gorge de la principale intéressée. Invitée ce matin de "L'Instant M", l'émission médias de la radio publique, l'animatrice de Canal+ a tenu à régler ses comptes. A la toute fin de l'émission, l'animatrice a dénoncé le "mépris" dont elle faisait l'objet. "J'ai grandi face au mépris et aux donneurs de leçons. Je voulais venir ici, avec vous, à France Inter, parce que vous bossez bien mais aussi parce que c'est ici qu'il y a eu la plus grande expression du mépris. Quand Charline Vanhoenacker a parlé de 'domestique', c'est la plus grande expression de mépris. Je parle pour tous les salariés de canal et de iTELE : que faut-il faire pour ne pas essuyer votre mépris ? Il faut démissionner ? Nous ne le ferons pas !", a lancé l'ancienne présentatrice du "Supplément". puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

l'info en continu
Rentrée de France Télévisions : Ces incarnations qui héritent de nouvelles émissions
TV
Rentrée de France Télévisions : Ces incarnations qui héritent de nouvelles...
"Le château de mes rêves" : M6 diffuse un nouveau pré-access dès le lundi 25 juillet
Programme TV
"Le château de mes rêves" : M6 diffuse un nouveau pré-access dès le lundi 25...
France Culture : Géraldine Muhlmann prend la relève d'Adèle Van Reeth dans la case philosophie
Radio
France Culture : Géraldine Muhlmann prend la relève d'Adèle Van Reeth dans la case...
Arrêt du "12/13" et du "19/20" : Que vont devenir les visages de l'information de France 3 ?
TV
Arrêt du "12/13" et du "19/20" : Que vont devenir les visages de l'information de...
"Des chiffres et des lettres" : France 3 arrête le jeu en quotidienne à la rentrée
TV
"Des chiffres et des lettres" : France 3 arrête le jeu en quotidienne à la rentrée
La SDJ de "Paris Match" s'indigne de la Une sur le cardinal Sarah
Presse
La SDJ de "Paris Match" s'indigne de la Une sur le cardinal Sarah