Malaise au "Grand Journal" après l'absence de réponses de Carla Bruni

Partager l'article
Vous lisez:
Malaise au "Grand Journal" après l'absence de réponses de Carla Bruni
Moment de malaise au "Grand Journal" lorsque Carla Bruni refuse de parler politique © Canal+
Venue présenter la version française du Band Aid, la chanteuse et épouse de Nicolas Sarkozy a refusé de répondre à des questions autour de la politique.

Vendredi soir, Antoine de Caunes recevait sur le plateau du "Grand Journal" de Canal+ la chanteuse et ex-Première dame Carla Bruni ainsi que Bob Geldof, qui a réuni de nombreuses stars internationales sur le titre "Do They Know It's Christmas?" pour le Band Aid 30, venant en aide à la lutte contre Ebola. Dimanche, de nombreux artistes français - dont Maître Gims, Louis Bertignac, Soprano, Zaz et Lou Doillon - enregistreront une version pour l'Hexagone, avec un texte adapté par l'épouse de Nicolas Sarkozy.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

"Ils sont obsédés par la politique"

Après plusieurs minutes sur le titre et son engagement humanitaire, Carla Bruni n'a pas échappé à une question sur la politique de la part d'Antoine de Caunes, souhaitant savoir si elle allait accompagner François Hollande en Nouvelle Guinée la semaine prochaine, pour évoquer la lutte contre le virus. En guise de réponse, Carla Bruni s'est contentée... de rire à gorge déployée. Puis, malgré les relances, l'invitée s'est tournée vers Bob Geldof pour expliquer son absence de réponse.

"Ils sont obsédés par la politique. Ces deux-là (Natacha Polony et Jean-Michel Aphatie, ndlr) boivent politique, fument politique, mangent politique...", s'est-elle amusée, avant que Bob Geldof ne prenne sa défense. "Vous la mettez dans une situation difficile ! Si Hollande l'invite, moi j'irai", a-t-il lancé. Sauf que le moment de malaise s'est poursuivi puisqu'Antoine de Caunes a enchaîné avec la chronique de Karim Rissouli, comme chaque jour autour de la politique et, notamment, de Nicolas Sarkozy.

"Elle s'en fout complètement..."

A ses côtés, les invités n'en ont fait qu'à leur tête, discutant ensemble et refusant d'écouter ne tenant pas compte des nombreuses relances du chroniqueur. A l'issue de la séquence, Antoine de Caunes a alors rediffusé une interview de Carla Bruni à la télévision américaine, qui affirmait ne pas souhaiter le retour en politique de Nicolas Sarkozy en tant que femme, mais le vouloir en tant que citoyenne. Sauf qu'à nouveau, l'invitée s'est tournée vers Bob Geldof, provoquant l'agacement de l'animateur. "Elle s'en fout complètement...", a ainsi lâché Antoine de Caunes.

"Vous savez quoi ? Si je parle de ça, après, ça ne va rester que ça, c'est dommage. Je suis venue avec Bob, il est venu exprès d'Angleterre. Il ne vient jamais en France", s'est défendue Carla Bruni. En face, Jean-Michel Aphatie a de nouveau tenté de la relancer sur le retour en politique de son mari. "C'est de la psychothérapie, Aphatie. Il fait de la psychothérapie de plateau. Non, c'est bon...", a répondu Carla Bruni, visiblement agacée par les questions récurrentes autour de la politique.

"On est un talk show, on aborde tous les sujets"

"Ce n'est pas juste. Elle est là en tant qu'artiste et c'est une grande artiste, une grande parolière. Je lui ai demandé d'écrire les paroles...", a enchaîné Bob Geldof, volant au secours de sa camarade. "On est un talk show. On parle de politique, on parle de société, on aborde tous les sujets", a tenté de défendre Antoine de Caunes, avant de lancer le zapping. Mais l'animateur n'a rien lâché et, après le magneto, a réitéré sa question. "Vous savez, en fait, j'aimerais beaucoup vous répondre parce que je suis très polie", a-t-elle répondu, répétant ne pas vouloir brouiller son message. "De toute façon, on ne peut pas parler de politique. Il faut être au-dessus de la politique", a ajouté Bob Geldof. puremedias.com vous propose de revoir ce passage à partir de 6 minutes 53.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
seagjh

oui moi je sui francaise comment on fai pour traduire la page stp jojo



Backpacker

C'était de l'humour! Il n'y a pas de honte vous savez... On est tous un peu nul un jour non?



Backpacker

Ca tombe bien j'en ai plusieurs. Mes "dealers" sont des sources d'information différentes des médias à la botte des personnalités de pouvoir.



Backpacker

Elle va très bien! Par contre toi Jipe...



Backpacker

C'est un "Point de vue" haha!



TikTak

Que de manque de respect Caro, qu'ont fait vos parents ?



Caro Daum

Non mais vous êtes aussi timbré que votre gourou sarko!! reprenez vos esprits. , quand à Carla Bruni , l'intelligence n'est pas son fort .. potiche lui sied mieux !!



granny smith

Elle avait fumé non ?



F.

Oui chacun voit ça à sa façon. Toujours est-il qu'il ne s'agissait pas de politique.



Gilbert

Ah bon, c'est de l'art. Je croyais que c'était du charity business. Les chtis nafricains malades vont être contents que Dame Bruni leur chante des chansons artistiques.



Gilbert

Je ne sais pas ce que vous prenez, mais ça doit être de la bonne. Vous me donnez le contact de votre dealer ?



Gilbert

Comme Balkany, qui n'ont pas été condamnés. Comme les Tibéri, qui après 16 ans de procédure n'ont toujours pas été condamnés pour fraude électorale. Mais oui, mon gars, c'est l'honnêteté même ces gens là.



Gilbert

L'honnêteté n'est pas qu'affaire de justice. Il y a la moralité.



Gilbert

Pauvre Renaud et pauvre Higelin. Quelle déchéance ! Avant, ils avaient
des positions politiques. Aujourd'hui ils font dans le charity business
bondieusard avec Carla Bruni. Faut vraiment être d'une naïveté insondable pour croire que c'est en donnant des sous qu'on règle les problèmes. Il n'est que voir les Restos du cœur qui devaient être provisoires en attendant qu'on règle une question avant tout politique.
Les Restos du cœur servent avant tout d'alibi, de prétexte, pour ne pas
traiter la question des inégalités (qui engendrent la pauvreté). Avec Band-aid, c'est kif-kif à une autre échelle.



La Sardine

Pour moi c'est de l'abus social. Qu'est ce qui justifie que l'époux(se) d'un(e) président(e) puisse bénéficier de bureaux à l'Elysée ? De personnel attachés à ce bureau ?

Je considère que c'est de l'abu de bien social dans la mesure et vous avez raison de le rappeler, le statut de première dame n'existe pas.

Yvonne De Gaulle n'a certainement pas abusé du système puisque le couple payait la facture EDF du logement de fonction qu'il occupait à l’Élysée avec son épouse. Impensable aujourd'hui pour un président. Et pourtant si élémentaire pour le peuple.



Marmotin666

le statut de 1ère dame de France n'existe pas... Et en quoi s'est-elle rendu coupable d'abus de bien social ?? Elle est marié à Nicolas Sarkozy, elle a bénéficié des mêmes avantages que Bernadette Chirac, Danielle Mitterrand, Anne-Aymone Giscard d'Estaing, Claude Pompidou ou encore Yvonne De Gaulle avant elle, ni plus ni moins...



Marmotin666

Cet article prouve que Carla Bruni avait raison : elle a été invité pour parler de sa collaboration avec Bob Geldhof pour le Band Aid 30, et au final, 3 lignes de l'article évoquent ce sujet, tout le reste (+30 lignes) faisant allusion à ses non-réponses aux questions politiques de la clique à De Caunes...



Fred Lascombe

Backpaper, je vous conseille " La Politesse " ou " Le Respect." de ce même éditeur, que vous semblez bien connaître, ça ne vous ferait pas de mal...
Depuis quand doit on supporter se faire qualifier de Nul dès lors qu'on ignore quelque chose ?



caline27

pour les troubles obsessionnels aussi



caline27

non ça doit être "le petit journal ou Tpmp3



masterfo

C'est la guinété conakry et non la nouvelle guinée; mais apparemment tout le monde s'en fout. ...



BiouTiDi

Au hasard… lamentable ? ;-)



teleradio

Aujourd'hui il existe des soins pour guérir de la cécité.



teleradio

La vérité ne m'appartient pas, elle appartient au peuple.



Baudouin de Pompignan

Et sinon ? Ton avis ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Vous avez la parole" : Découvrez le plateau de la nouvelle émission politique de France 2
TV
"Vous avez la parole" : Découvrez le plateau de la nouvelle émission politique de...
Premières séances : "Ad Astra" démarre fort avec un record pour James Gray, déception pour "Le Chardonneret"
Cinéma
Premières séances : "Ad Astra" démarre fort avec un record pour James Gray,...
Football : Faute de diffuseur, la LFP supprime la Coupe de la Ligue
Sport
Football : Faute de diffuseur, la LFP supprime la Coupe de la Ligue
"Retour à l'instinct primaire" : La saison 2 dès le 5 octobre sur RMC Découverte
Programme TV
"Retour à l'instinct primaire" : La saison 2 dès le 5 octobre sur RMC Découverte
"La Carte aux trésors" de Cyril Féraud revient le 9 octobre sur France 3
Programme TV
"La Carte aux trésors" de Cyril Féraud revient le 9 octobre sur France 3
"La France a un incroyable talent" : M6 prépare une saison avec d'anciens candidats
TV
"La France a un incroyable talent" : M6 prépare une saison avec d'anciens candidats
Vidéos Puremedias