Mandy Patinkin : "Esprits Criminels a été la plus grosse erreur de ma vie"

Partager l'article
Vous lisez:
Mandy Patinkin : "Esprits Criminels a été la plus grosse erreur de ma vie"
Par Charles Decant Rédacteur en chef

Rédacteur en chef de puremedias.com, Charles Decant est diplômé de Sciences Po Paris. Après un passage chez Universal Music, il a rejoint l'aventure puremedias.com en 2007 et se spécialise notamment dans...

Mandy Patinkin au temps d'"Esprits Criminels"
Mandy Patinkin au temps d'"Esprits Criminels" © ABC Studios
Il était le héros de l'une des séries policières les plus populaires aux Etats-Unis. Mais du jour au lendemain, Mandy Patinkin a tout lâché. Il revient sur cette décision qui avait fait couler beaucoup d'encre.

Elle est toujours l'une des séries les plus populaires de CBS. Mais il y a cinq ans, le destin d'"Esprits Criminels", gros carton également chez nous avec plus de 8 millions de téléspectateurs mercredi sur TF1, était incertain. Et pour cause. Entre la fin de la saison 2 et le début de la saison 3, Mandy Patinkin, le chef de l'unité spéciale chargée de traquer les serial killers dans la fiction, a quitté la série. Sans prévenir et sans donner d'explication.

À lire aussi
"OVNI(s) : Canal+ arrête la série avec Melvil Poupaud faute d'audience
Séries
"OVNI(s) : Canal+ arrête la série avec Melvil Poupaud faute d'audience
"Game of Thrones" : Un spin-off en développement autour du personnage de Jon Snow
Séries
"Game of Thrones" : Un spin-off en développement autour du personnage de Jon Snow
Trop de fictions policières sur France Télévisions, déplorent des réalisateurs
Séries
Trop de fictions policières sur France Télévisions, déplorent des réalisateurs
"Peaky Blinders" : La dernière saison sur Netflix aujourd'hui
Séries
"Peaky Blinders" : La dernière saison sur Netflix aujourd'hui

"Comme une gifle en pleine figure"

A l'époque, CBS et les producteurs avaient dû lui trouver un remplaçant en urgence et leur dévolu s'était porté sur Joe Mantegna, qui a réussi à conserver les fidèles de la série, dont les audiences restent globalement stables au fil des années. Mais sur le plateau, à l'époque, l'inquiétude régnait. Et Shemar Moore, qui campe Derek Morgan dans la série, n'avait pas été tendre avec celui qui jouait son ancien boss dans la série. "Je n'apprécie pas qu'il soit parti de la façon dont il est parti... Ce n'est simplement pas correct ! C'est comme une gifle en pleine figure. Il n'est tout simplement pas venu travailler un jour, et il ne nous a pas dit pourquoi", expliquait ainsi l'acteur en 2007.

Aujourd'hui, "Esprits Criminels" fonctionne toujours très bien et a été renouvelée pour une huitième saison qui débutera le 26 septembre. Et Mandy Patinkin connaît à nouveau le succès grâce à son rôle dans la série "Homeland", lancée hier sur Canal+ et qui s'avère être la série préférée de Barack Obama. Portée par Claire Danes et Damian Lewis, elle suit une agent de la CIA persuadée qu'un prisonnier de guerre retrouvé en Irak après plusieurs années de captivité a été converti et est désormais un terroriste. Mandy Patinkin campe le mentor de l'agent en question.

"Je ne m'étais jamais imaginé ça"

Ce rôle a réconcilié l'acteur avec la télévision, comme il le révèle cette semaine dans une interview au New York Magazine. "La plus grosse erreur publique que j'ai faite de ma vie est d'accepter ce rôle dans 'Esprits Criminels'", lance ainsi Mandy Patinkin, qui explique pourquoi il est parti sans prévenir après la deuxième saison. "Je pensais que la série serait très différente. Je ne m'étais jamais imaginé qu'ils tueraient et violeraient ces femmes chaque soir, chaque jour, semaine après semaine, année après année", ajoute-t-il.

Cette violence à l'écran a fait beaucoup de mal à l'acteur, que Shemar Moore décrivait en 2007 comme une personne au comportement lunatique. "Parfois, le contenu de ce qu'il faisait l'atteignait", confiait l'acteur en 2007. Une analyse partagée par Mandy Patinkin. "Ca a été très destructeur pour mon âme et ma personnalité. Après ça, j'ai cru que je ne ferais plus jamais de télévision", indique en effet l'acteur, qui défend le côté parfois très violent de "Homeland", sa nouvelle série. "C'est un antidote, en fait. Ca pose justement la question de savoir pourquoi il y a ce besoin de violence à l'origine", explique-t-il.

Mandy Patinkin
Mandy Patinkin
Autour de Mandy Patinkin
  • Al Pacino
  • Shemar Moore
  • Thomas Gibson
  • Paget Brewster
  • Matthew Gray Gubler
  • Esprits criminels
  • Ugly Betty
  • Weeds
  • Esprits criminels - Saison 6
l'info en continu
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux à "Popopop" sur France Inter
Radio
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux...
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous vous le cognez tous les matins !"
Radio
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous...
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
TV
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
"Nouvelle école" sur Netflix : Le casting de la saison 2 est ouvert
SVOD
"Nouvelle école" sur Netflix : Le casting de la saison 2 est ouvert
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
Radio
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la rentrée
TV
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la...