Marion Marechal-Le Pen menace Gilles Leclerc : "On va vous avoir, ça va vraiment vous faire mal !"

Partager l'article
Vous lisez:
Marion Marechal-Le Pen menace Gilles Leclerc : "On va vous avoir, ça va vraiment vous faire mal !"
Gilles Leclerc menacé dans "Le Petit Journal" de Canal+.
Après la remise d'un prix du Trombinoscope à Steeve Briois, la députée FN s'en est vivement pris au journaliste et patron de Public Sénat.

Séquence assez surréaliste dans "Le Petit Journal" hier. Les équipes de l'émission deYann Barthès étaient mardi soir l'Assemblée nationale pour suivre la remise des prix du "Trombinoscope". Cette vieille institution composée de 120 journalistes politiques français (dont Arlette Chabot, la présidente, Laurent Joffrin, Christophe Barbier, Gilles Leclerc...) et étrangers récompense chaque année "sept personnalités politiques dont l'action a été particulièrement remarquée". Problème, le palmarès 2015 fait grincer quelques dents en raison de la présence de Steeve Briois, maire Front national d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), désigné "élu local de l'année" par le jury.

À lire aussi
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand remplacement"
Politique
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand...
Attentats du 13 novembre : Manuel Valls dépose plainte pour "diffamation publique" après un doc d'Arte
Politique
Attentats du 13 novembre : Manuel Valls dépose plainte pour "diffamation publique"...
Marine Le Pen veut privatiser l'audiovisuel public
Politique
Marine Le Pen veut privatiser l'audiovisuel public
Présidentielle 2022 : Le CSA demande aux médias de décompter le temps de parole d'Eric Zemmour
Politique
Présidentielle 2022 : Le CSA demande aux médias de décompter le temps de parole...

Un prix adressé "à contre-coeur" ?

Le malaise a atteint son comble mardi soir lorsque Gilles Leclerc a été chargé de faire un discours d'introduction avant la remise du fameux prix de "l'élu local de l'année". "Je vais être tout à fait honnête. Je n'étais pas forcément, spécialement volontaire pour cette exercice un peu particulier ce soir" a commencé le journaliste et patron de Public Sénat. Avant de se lancer dans une prise de parole très gênée, censée expliquer que ce prix n'était pas vraiment une récompense, critiquant au passage Steeve Briois sur le cumul des mandats.

Surtout, Gilles Leclerc s'est rapidement rassis à sa place à l'issue de son petit discours au lieu de rester sur scène pour remettre le fameux prix à Steeve Briois. Le maire de Hénin-Beaumont est alors monté seul sur scène pour recevoir son prix des mains d'une simple hôtesse, contrairement aux autres primés de la soirée. "Y'a pas de remise de prix en fait ?" a protesté, énervée, Marion Maréchal-Le Pen, présente dans la salle. "Je tenais à vous remercier pour ce prix. Même s'il m'a été adressé visiblement à contre-coeur, il me va droit au coeur" a préféré ironiser Steeve Briois sur scène.

"Franchement, c'est minable !"

Mais les élus FN présents à la soirée ne comptaient pas en rester là. Lors du petit cocktail organisé à l'issue de la cérémonie, ils ont décidé de prendre chacun leur tour à partie Gilles Leclerc. "J'aurais été à la place de Briois, je vous l'aurais rendu le prix" a commencé par attaquer Gilbert Collard. "Quand on relira votre discours dans 10 ans, je vous plains" a ensuite lâché le député FN. "Monsieur Leclerc, vous avez été en-dessous de tout !" a pour sa part lancé Stéphane Ravier. "Au moins j'aurai vécu ça. Ne vous forcez pas à vous ridiculiser à ce point (...) Vous vous êtes aplati, vous avez rampé" a lancé l'élu de Marseille à un Gilles Leclerc gêné.

Mais l'élu FN le plus remonté était sans aucun doute Marion Marechal-Le Pen. La jeune députée n'a ainsi pas hésité à menacer le journaliste : "Franchement, c'est minable ! Je suis regonflée à bloc ! Mais on va vous avoir ! Mais quand ça va arriver ça va vraiment vous faire mal !" a-t-elle pour sa part lâché au patron de Public Sénat. "Franchement merci, parce que parfois on a des petits coups de mou et quand on a ça, on est motivé ! Vraiment !". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

A lire aussi sur puremedias.com

Marion Maréchal-Le Pen : "Il n'y avait pas de menace physique" contre Gilles Leclerc

l'info en continu
"Tout le monde veut prendre sa place" : Laurence Boccolini émue après l'élimination du champion Samuel
TV
"Tout le monde veut prendre sa place" : Laurence Boccolini émue après...
Julien Cazarre sur Canal+ : "Ils se sont servis de moi pour faire une saignée dans le service des sports"
Radio
Julien Cazarre sur Canal+ : "Ils se sont servis de moi pour faire une saignée dans...
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand remplacement"
Politique
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand...
L'intégrale des films "James Bond" disponible dès le vendredi 24 septembre sur Salto
SVOD
L'intégrale des films "James Bond" disponible dès le vendredi 24 septembre sur...
"Danse avec les stars" : TF1 lance la saison 11 ce soir
Programme TV
"Danse avec les stars" : TF1 lance la saison 11 ce soir
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans invité
TV
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans...