Maurice Lévy (Publicis) : "C'est assez douloureux et déplaisant d'avoir à renoncer"

Partager l'article
Vous lisez:
Maurice Lévy (Publicis) : "C'est assez douloureux et déplaisant d'avoir à renoncer"
Maurice Levy
Maurice Levy © Abaca
Maurice Lévy explique au "Monde" les raisons de l'échec de la fusion entre Publicis et Omnicom.

Cette nuit, le français Publicis et l'américain Omnicom ont annoncé l'abandon de leur projet de fusion. "Après plus de neuf mois d'efforts, devant l'impossibilité à le réaliser dans des délais raisonnables, nous avons décidé, d'un commun accord, de mettre un terme à ce projet", ont fait savoir, dans un communiqué, les deux groupes qui ambitionnaient devenir après cette opération le leader mondial de la publicité, devant le britannique WPP.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Ce matin, la presse évoquait des luttes de pouvoir entre les deux groupes, notamment sur le choix du directeur financier. Dans une interview au Monde, Maurice Lévy, président du directoire et actionnaire de Publicis, donne sa version des faits. "Nous n'étions pas à vendre, eux non plus. Cette fusion était une opportunité pour faire face aux bouleversements profonds de notre industrie, pas une nécessité. (...) Avec pour Omnicom un chiffre d'affaires de 14 milliards de dollars (10 milliards d'euros) et pour Publicis de 9 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros), nous étions en mesure de faire une fusion entre égaux grâce à l'attractivité de notre modèle", rappelle le dirigeant.

"Divorce par consentement mutuel"

C'est la rupture de cette égalité qui a fait capoter le projet. "Dans cette fusion entre égaux, il y avait quelques éléments essentiels, dont un était fondamental, l'équilibre. Sur cela, je n'étais pas prêt à transiger", explique Maurice Lévy, en confirmant ne s'être pas entendu sur le choix du directeur financier alors qu'il était acquis que John Wren, le PDG d'Omnicom, aurait dirigé le nouvel ensemble. "Je n'ai pas voulu céder sur ce point. On touchait à l'équilibre indispensable pour une fusion entre égaux. Nous divorçons par consentement mutuel : personne ne porte la faute, d'ailleurs aucune indemnisation n'est prévue", estime le patron qui confie avoir des "regrets".

"C'était un projet magnifique, qui aurait créé le premier groupe mondial. C'est assez douloureux et déplaisant d'avoir à renoncer. Mais il y avait un prix que je n'étais pas prêt à payer : l'âme de Publicis", conclut-il en précisant que son groupe va relancer le processus pour trouver son successeur.

Maurice Levy
Maurice Levy
Publicis : Les nouveaux voeux délirants de Maurice Lévy
Une webcam et des amis pour animer les voeux délirants de Maurice Lévy (Publicis)
Vidéobuzz : Les voeux délirants de Maurice Levy
Voir toute l'actualité sur Maurice Levy
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karpis

"devant l'impossibilité à le réaliser dans des délais raisonnables" ... non en fait, les français ont renoncé pour ne pas à avoir à "perdre leur âme" (dixit dans un autre journal).

De toute façon, on va pas le plaindre. C'est ça les affaires.



minneapolis

C'est bien un patron made in France tout dans sa poche et rien dans la tête !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions sexuelles sur des mineurs
Justice
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions...
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça pousse" au plus haut
Audiences
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça...
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en forme, "Clique" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en...
Vidéos Puremedias