Mauvais résultats de Canal+ : Vivendi charge violemment l'ancienne direction

Partager l'article
Vous lisez:
Mauvais résultats de Canal+ : Vivendi charge violemment l'ancienne direction
Vincent Bolloré, sauveur de Canal+ ?
Vincent Bolloré, sauveur de Canal+ ? © Abaca
Vivendi a publié les résultats de ses filiales en 2015, dont Canal+.

Les communiqués financiers sont habituellement policés. Des chiffres, rien que des chiffres, et peu d'analyse. Celui publié hier par Vivendi pour ses résultats 2015 dénote avec la tradition. Comme les marchés s'y attendaient, les résultats sont mauvais pour Canal+ France, avec une perte de 264 millions d'euros en 2015, soit 76 millions d'euros de plus qu'en 2014. Vivendi ne dit pas combien d'abonnés ont été perdus par la chaîne sur la période.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Mais précise : "Les six chaînes Canal+ perdent de l''rgent en France depuis 4 ans. L'arrivée de nouveaux entrants nationaux et internationaux dans le sport et la fiction a fait s'envoler les prix des droits de diffusion des contenus et a multiplié les offres concurrentes, ce qui a augmenté l'importance des pertes". En clair, l'érosion du nombre d'abonnés a commencé bien avant l'arrivée de Vincent Bolloré, en juin dernier...

"Cette situation menace l'ensemble du groupe"

Un peu plus loin, Vivendi n'hésite pas à charger Rodolphe Belmer, l'ancien patron de la chaîne débarqué avant l'été et Bertrand Méheut, son ex-président. "Cette situation menace l'ensemble du groupe Canal+ qui emploie 8.200 personnes, indique le communiqué. La nouvelle équipe managériale mise en place cet été a pour priorité la mise en oeuvre d'un plan de transformation majeur permettant de revenir à l'équilibre". Bolloré menace même de couper les vivres à Canal+ : "Le Conseil de surveillance a jugé ce jour que Vivendi n'avait pas les moyens de supporter indéfiniment les pertes des chaînes Canal+ en France".

l LIRE AUSSI Canal+ : Les départs ont coûté très cher à Vivendi

Depuis sa prise de pouvoir à Canal+, l'industriel breton le criait sur tous les toits : la situation financière de Canal en France est catastrophique et l'ancienne direction n'a rien fait pour y remédier. "Ce communiqué hallucinant, c'est aussi un moyen de mettre la pression sur l'Autorité de la concurrence, pour qu'elle valide le rapprochement avec beIN Sports", commente un observateur du secteur.

Canal+ sauvée par l'international

Vivendi se console avec les résultats de Canal+ à l'international. Pour l'ensemble des chaînes du groupe, le chiffre d'affaires s'élève à 5,5 milliards d'euros, en progression de 1,1%. L'Afrique a par exemple passé le cap des 2 millions d'abonnés en 2015. A la fin de l'année, toutes les chaînes Canal comptaient 15,7 millions d'abonnements (+400.000 en un an), "grâce à l'international" précise bien Vivendi.

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Procès en diffamation : Vincent Bolloré saisit la Cour de cassation contre "Complément d'enquête" et France 2
Procès en diffamation : Vincent Bolloré perd en appel contre "Complément d'enquête"
"Complément d'enquête" : France 2 et Tristan Waleckx relaxés, Vincent Bolloré condamné pour "procédure abusive"
Vincent Bolloré cède les rênes de son groupe à son fils Cyrille
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
Sur le même thème
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias