Canal+ : Les départs ont coûté très cher à Vivendi

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ : Les départs ont coûté très cher à Vivendi
Vincent Bolloré, nouvel homme fort de Canal+.
Vincent Bolloré, nouvel homme fort de Canal+. © Abaca
Selon LesJours.fr, la purge initiée par Vincent Bolloré a coûté plus de 29 millions d'euros.

Ils sont partis, ils ne sont plus là. Mais les départs de nombreux dirigeants et cadres de Canal+ ont coûté très cher à la maison-mère, Vivendi. Selon LesJours.fr, le montant de la "purge" initiée par Vincent Bolloré depuis son arrivée à la tête du groupe s'établit à plus de 29 millions d'euros ! Il faut dire que la liste des départs forcés est longue comme le bras. Dans le désordre, Ara Aprikian de D8, Cécilia Ragueneau et Céline Pigalle d'iTELE, Karim Nedjari et Thierry Thuillier du service des sports. Sans compter les noms moins connus, au cinéma, à la régie pub, à la DRH...

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Faire table rase du passé était l'obsession du milliardaire breton dès son arrivée. "Pas sûr que Vincent Bolloré se vante de ce chiffre lors de la présentation des comptes annuels de Vivendi qui a lieu ce jeudi 18 février en fin d'après-midi", ironisent les @Garriberts. Ces résultats s'annoncent très mauvais selon Le Monde, Le Figaro et Les Echos ce matin. Seule embellie susceptible de réconorter les marchés et les salariés, l'accord de distribution exclusive entre beIN Sport et la chaîne cryptée qui pourrait être scellé.

Pour placer ses hommes aux postes clés, Vincent Bolloré a donc sorti le chéquier. Les salariés évincés sont priés de la boucler contre de confortables indemnités. "Mais attention, on ne licencie pas : on négocie (...) La clause de non-dénigrement qu'il faut signer en échange, elle, est stricte : interdit de dauber sur Canal+, ses dirigeants, la stratégie, sinon adieu le chèque", écrivents LesJours.fr qui ont compté une quarantaine de départs depuis la rentrée. Et la purge n'est pas terminée...

l LIRE l'enquête du site LesJours.fr

Sur le même thème
l'info en continu
Présidentielle US : Le débat entre Donald Trump et Joe Biden sur BFMTV, LCI, CNews et franceinfo: cette nuit
TV
Présidentielle US : Le débat entre Donald Trump et Joe Biden sur BFMTV, LCI, CNews...
Audiences : Mauvais bilan pour la saison 10 de "Clem" sur TF1
Audiences
Audiences : Mauvais bilan pour la saison 10 de "Clem" sur TF1
Audiences : "Télématin" au plus haut, records pour "Slam", "Le magazine de la santé" et "Bienvenue chez nous"
Audiences
Audiences : "Télématin" au plus haut, records pour "Slam", "Le magazine de la...
Audiences access 20h : Record pour "Quotidien", Gilles Bouleau, Xavier de Moulins et "Les Marseillais" au top
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "Quotidien", Gilles Bouleau, Xavier de Moulins...
Audiences access 19h : "DNA" leader au plus haut, records pour "Le 19/20 national" et "10 couples parfaits"
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader au plus haut, records pour "Le 19/20 national"...
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader devant "Laëtitia" en baisse, "Clem" toujours faible, TMC et Arte en forme
Audiences
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader devant "Laëtitia" en baisse, "Clem"...
Vidéos Puremedias