Menacée après une chronique sur Europe 1, Nadia Daam porte plainte (MAJ)

Partager l'article
Vous lisez:
Menacée après une chronique sur Europe 1, Nadia Daam porte plainte (MAJ)
Nadia Daam
Nadia Daam © Wladimir Simitch – Capa Pictures – Europe 1)
Dans sa chronique du 1er novembre, la journaliste avait pris pour cible le forum "18-25" du site Jeuxvidéo.com.

Ce matin "Village Médias", l'émission médias d'Europe 1, a annoncé que la chroniqueuse de "Europe 1 bonjour", Nadia Daam, a décidé de porter plainte après avoir été victime de "cyber-harcèlement". "Depuis hier, Nadia Daam est victime d'une campagne de harcèlement", a raconté Raphaëlle Baillot, la rédactrice en chef de "Village Médias" à propos de sa consoeur.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Philippe Vandel, l'animateur de l'émission, a pour sa part précisé que Nadia Daam avait été "physiquement menacée" et qu'on avait "essayé d'infiltrer sa boîte mail", avant d'évoquer "d'autres réjouissances". Philippe Vandel n'a cependant pas souhaité donner plus de précisions à l'antenne "car c'est exactement ce qu'attendent les harceleurs anonymes". Contactée par puremedias.com, Nadia Daam n'a pas souhaité faire de commentaire, nous renvoyant vers Europe 1. La station n'a elle non plus pas souhaité commenter cette affaire, confirmant seulement le dépôt d'une plainte par Nadia Daam.

Selon "Village Médias", cette campagne de cyber-harcèlement dont est victime Nadia Daam fait suite à une chronique qu'elle a réalisée dans "Europe 1 bonjour" mercredi 1er novembre (vidéo ci-dessous).

La chronique de Nadia Daam du 1er novembre 2017 © Dailymotion

Lors de cette chronique, la journaliste a pris pour cible le forum "18-25" de Jeuxvidéo.com, site édité par Webedia, également éditeur de puremedias.com. Dans son texte, Nadia Daam a notamment reproché à des membres de ce forum d'avoir mené "un travail de sape" contre Elliot Lepers et Clara Gonzales, "deux jeunes militants qui ont créé un numéro de téléphone 'anti-relous' que les victimes de harcèlement de rue pourraient donner à leurs harceleurs pour s'en débarrasser et également pour sensibiliser ces relous".

La journaliste a ensuite raconté que "dans la nuit de lundi à mardi (celle du 30 au 31 octobre, ndrl), les membres de ce forum - et pas qu'eux d'ailleurs - ont organisé un véritable raid pour saturer la ligne", provoquant la mise hors-service du numéro de téléphone. Et Nadia Daam de lancer : "Je trouve qu'à ce stade de bêtise crasse et de malveillance, il faudrait que les membres de se forum songent sérieusement à léguer leur cerveau à la science pour qu'on sache un jour comment il est possible de rester en vie en étant aussi con". Pointant du doigt le problème "comme souvent" de "l'impunité des auteurs", Nadia Daam a dénoncé la passivité de Webedia, société éditrice du forum, comme elle l'avait déjà fait sur Twitter la veille au soir.

Le groupe Webedia condamne

Dans un communiqué publié le 31 octobre, soit avant la chronique de Nadia Daam sur Europe 1 et le cyber-harcèlement dont elle a été victime, le groupe Webedia, propriétaire de Jeuxvideo.com, avait "condamné fermement" les attaques ayant visé le numéro "anti-relous", ainsi que "toute forme d'incitation à la haine et à la violence". Alors qu'"une partie des auteurs" des messages malveillants "se réclame membres ou visiteurs du forum '18-25' de Jeuxvideo.com", le groupe avait souligné que "les appels aux raids ou aux attaques d'autres sites ou services sont interdits sur (ses) espaces publics de discussion". "Les comptes des auteurs de ces appels sont bloqués et leurs propos supprimés", avait-il précisé.

Webedia avait par ailleurs indiqué que depuis le début des attaques "un effort de modération particulier est appliqué" par ses équipes "pour supprimer les messages concernés". En revanche, il avait ajouté ne pas pouvoir intervenir sur les conversations générées sur d'autres réseaux comme Twitter, Facebook, YouTube ou Discord, "si certaines personnes y utilisent sans autorisation l'iconographie du forum".

Mise à jour le 3 novembre 2017 à 12h : Europe 1 fait savoir dans un communiqué publié le 3 novembre qu'elle a décidé de porter plainte pour "menace de crime contre les personnes", suite aux menaces subies par la journaliste Nadia Daam.

Nadia Daam
Nadia Daam
Un troisième cyber-harceleur de Nadia Daam condamné à 6 mois de prison avec sursis
Deux cyber-harceleurs de Nadia Daam condamnés à 6 mois de prison avec sursis
L'année médias 2017 vue par... Nadia Daam
Nadia Daam menacée : Une tribune de soutien signée par plusieurs dizaines de personnalités
Voir toute l'actualité sur Nadia Daam
Sur le même thème
l'info en continu
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais on va régler tout ça"
TV
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais...
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
TV
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Radio
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à lécher le cul des gouvernants"
TV
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à...
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans "A prendre ou à laisser" et "TPMP"
TV
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans...
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici 2022
TV
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici...
Vidéos Puremedias