Michel Cymès quitte Twitter, "déversoir" de "la haine" des "twittopollueurs"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Cymès quitte Twitter, "déversoir" de "la haine" des "twittopollueurs"
Michel Cymès
Michel Cymès © Abaca
L'animateur et médecin a publié aujourd'hui un texte pour expliquer sa décision de quitter le célèbre réseau social.

Michel Cymès claque la porte de Twitter. Après avoir intégré le célèbre réseau social en 2011, l'animateur du "Magazine de la santé" sur France 5 annonce aujourd'hui sa décision de le quitter. Il s'en explique dans un texte publié sur son compte Twitter.

Le médecin aux 237.000 abonnés explique ainsi que son arrivée sur le réseau social se justifiait à l'époque par sa volonté de pouvoir dialoguer directement avec le public. "Pouvoir passer la barrière de la caméra, de la radio, des livres et avoir un contact direct, vous répondre quand je le pouvais (...) J'ai réussi à le faire durant des années", rappelle Michel Cymès.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Un "réceptacle" pour "ceux qui n'ont que de la haine"

L'animateur critique ensuite ce en quoi Twitter s'est transformé selon lui. "Le réseau social est devenu aujourd'hui un réceptacle, un déversoir, permettant à ceux qui n'ont que de la haine ou de l'agressivité à proposer, de s'exprimer", estime-t-il. Et d'ajouter : "Je ne veux pas leur offrir une tribune pour s'exprimer. Je sais qu'il ne faut pas répondre à ceux qui insultent ou agressent, au risque de leur donner de l'importance (...) mais je suis aussi un 'être humain' et donc forcément sensible, et il m'arrivait de leur répondre."

Estimant que les "twittopollueurs" le privent désormais du contact direct avec le public qu'il recherchait initialement, Michel Cymès juge que "Twitter ne remplit plus (...) son rôle de lien". Il annonce dans la foulée son intention de "fermer son compte" dès aujourd'hui. "Nous nous retrouverons... ailleurs", conclut le médecin.

Michel Cymes
Michel Cymes
Audiences : Faible retour pour "Ca ne sortira pas d'ici" sur France 2, record pour "C dans l'air" sur France 5
"Ca ne sortira pas d'ici" : Le talk show de Michel Cymes de retour ce soir sur France 2
Michel Cymes rejoint Webedia
Audiences : "Ça ne sortira pas d'ici" se maintient bien sur France 2
Voir toute l'actualité sur Michel Cymes
Autour de Michel Cymes
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Vous et vos autres pseudos!



Backpacker

Ben au vu de l'histoire de l'émancipation féminine, il ne me semble que pas. Si tu caches volontairement à une enfant certaines parties de son corps, crois-tu que, sans discours extérieur, elle va oser s'y intéresser sans penser à mal?



Don Donaldt

Perso, je trouve ma jambe beaucoup plus belle après une info comme ça.



Pearl Harbor Oahu

Cymès devrait retourner à son cabinet et faire son "vrai boulot"..plutôt que de se pavaner sur tous les plateaux...Il m'insupporte.



lachevre2

J'adore la tonalité des commentaires : les haineux c'est toujours les autres (et quand on va voir sur leur historique...).
J'adore aussi ceux qui réclament la suppression des pseudos et qui s'expriment avec.... un pseudo, ou un nom raccourci.



caline27 35

je ne peux comparer suis pas twitter.



A French

Parce que si on ne leur dit pas, elles ne le sauront pas?..



regenere

Non, faut pas exagérer, Twitter est mille fois pire qu'OZAP.



Saturnino

Michel Cymès vient de réaliser que sur Twitter absolument tout est bon à prendre pour polémiquer à outrance.



Lex

Pour avoir vu un peu le dernier débat le concernant sur Twitter, je peux comprendre sa décision. Je m'étonne encore de la bêtise et de l'entêtement de certains. Il faut aller de l'avant dans la vie.

Après, il aurait pu se contenter de mettre son compte en sommeil. Cela marche aussi par périodes. En ce moment, c'est tendu, d'autant plus que nous sommes en période d'élections.



Claude Charon

Juste raz le bol de voir sa tête sur tous les médias !!!!



Nina Ritchie

Il a tellement raison !



mmalicorne

Il a quand même mis 6 ans pour capter.



caline27 35

vous appréciez qui au fait ?



Backpacker

J'ignore ce qui était dit à son encontre sur Twitter, ne le suivant heureusement pas. Mais si critiquer son bouquin était déjà une charge trop forte pour lui, il faut d'urgence qu'il soigne son égo surdimensionné ce "docteur" nombriliste!



Backpacker

Euh... peut-être pour apprendre qu'elles ont un sexe qui peut aussi leur procurer du plaisir, sans devoir dépendre d'un homme non?!



Backpacker

C'est pas ça. D'un côté on voit un zizi avec force détails et de l'autre, la "zézette" est dessinée de façon minimaliste sans clitoris ni lèvres. Si c'est pas du machisme de bas étage ainsi que de l'archaïsme, je ne sais pas ce que c'est.



Backpacker

Exactement. Il a été d'une arrogance incroyable, allant jusqu'à traiter les parents contestataires d'"imbéciles", rien que ça! L'imbécile c'est bien lui car il sait représenter un zizi mais de montrer un un vagin aux gamins : incroyable!



Backpacker

Tant mieux! Si, par la même occasion, ce "docteur" m'as-tu-vu et narcissique aux petites blagues faciles, pouvait en faire de même avec la télé... Parce que là il y a une véritable overdose de Cymès... Qu'il retourne d'urgence dans son cabinet ou qu'il fasse appel à un collègue spécialiste afin de soigner son égo surdimensionné. Cela prouve en tout cas que les médecins sont souvent les plus grands malades...



Eyacoulator

Oui sauf qu'il n'est pas obligé de consulter les sites médias, ça ne lui est pas directement adressé, contrairement aux réseaux sociaux.



Coupetatv

Il n'est pas le premier à être parti, puis à revenir pour ne pas laisser les "haineux" gagner, ce qui est toujours risible voire ridicule après s'être longuement expliqué sur les raisons de son départ d'un réseau social. D'autres ont fait un break et l'ont annoncé en un tweet, c'est suffisant.
Il y a de tout sur Twitter, de vrais haineux, de vraies insultes, mais certains mettent dans le même lot les critiques négatives, constructives et sans insultes. Il suffit parfois d'un seul tweet pour se faire bloquer. Écrire "Charline Vanhoenacker est nulle, elle ne m'a jamais fait rire", n'est pas une critique constructive et peut être considéré comme une attaque gratuite, un tel tweet serait directement classé dans la catégorie "haineux", "rageux". Ce sont les propos de Gilles Verdez dans TPMP, donc pas la peine d'aller sur Twitter pour recevoir ce genre d'attaques...



caline27 35

pas seulement twitter ,car on lit ce forum ce n'est pas mieux!



@JulieHinc

Trop de méchanceté, je quitte Ozap.

(t'as le droit de répondre que tu t'en fiches mais je serais déçue tant ce serait facile :p)



lucas_

Et aussi pour les petits garçons.



lucas_

On s'en fiche de ta vie ! :)



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias