Michel Field : "J'ai été heureux et fier d'avoir travaillé avec vous"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Field : "J'ai été heureux et fier d'avoir travaillé avec vous"
Michel Field
Michel Field © Christophe RUSSEIL/FTV
Le directeur de l'information a présenté ce matin sa démission à Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions.

Michel Field va au-devant du danger. Ce matin, le directeur de l'information du groupe France Télévisions a annoncé qu'il quittait ses fonctions lors d'un comité de direction. Alors qu'une motion de défiance à son encontre devait être votée prochainement, Michel Field a préféré remettre sa démission.

À lire aussi
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en 2026
TV
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en...
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
TV
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
Vincent Shogun ("Les ch'tis") s'effondre en larmes sur NRJ 12
TV
Vincent Shogun ("Les ch'tis") s'effondre en larmes sur NRJ 12
"Appel à témoins" : Julien Courbet annonce l'arrêt de son émission sur M6 (MAJ)
TV
"Appel à témoins" : Julien Courbet annonce l'arrêt de son émission sur M6 (MAJ)

"Souci d'apaisement"

Dans un message aux équipes de France Télévisions adressé ce matin, le directeur de l'information a expliqué qu'il avait "demandé à la présidente de (le) relever de (s)es fonctions". Une décision prise par "souci d'apaisement", explique-t-il. Déjà la cible d'une première motion de défiance en avril 2016, Michel Field tente par son geste de protéger la présidente de France Télévisions, qui fait elle aussi l'objet d'une motion de défiance mise au vote cette semaine.

"Nous avons accompli de belles choses ensemble : du lancement de franceinfo aux succès de la couverture de la présidentielle, en passant par les performances des éditions et des magazines de France 2, France 3, du numérique et de la nouvelle offre d'information en continu", a estimé Michel Field. Et de conclure : "J'ai été heureux et fier d'avoir travaillé avec vous".

Ils ont dit
"Nous avons accompli de belles choses ensemble"
Michel Field

Michel Field était arrivé au début de l'année 2016 à la tête de l'information en remplacement de Pascal Golomer, évincé par la présidente de France Télévisions. A ce poste très exposé, l'ancien professeur de philosophie qui voulait "pacifier cette boîte" avait rapidement multiplié les couacs et attiré sur lui des critiques récurrentes en amateurisme. Ces dernières avaient été notamment alimentées par des prises de parole médiatiques pas toujours très habiles. Sans prévenir toutes les équipes concernées, Michel Field avait par exemple annoncé dans la presse son intention de supprimer "Des paroles et des actes", le magazine politique emblématique de France 2.

Lors d'un passage dans "Le Supplément", il avait aussi créé la polémique par son manque d'élégance avec les animatrices de l'émission "Envoyé Spécial" ou encore une plaisanterie douteuse à l'égard de Nicolas Poincaré, présentateur de "Complément d'Enquête". Ses détracteurs avaient fait de nouveau entendre leur voix lors de la campagne présidentielle lorsque France 2 avait été incapable d'organiser un débat avant le premier tour de la présidentielle, contrairement à TF1 et au duo BFMTV/CNews. A la place, la chaîne avait été contrainte d'organiser une émission où défilaient individuellement les 11 candidats.

Sinécure

Mais le bilan du directeur de l'information de France Télévisions, sans doute meilleur journaliste que manager, n'est pas totalement noir pour autant. Michel Field sera ainsi parvenu à monter en un temps record la chaîne d'information franceinfo, en partenariat avec Radio France. Il aura aussi réussi à renouveler le genre du programme politique en créant "L'Emission politique" qui, bien que critiquée, a néanmoins créé l'évènement tout au long de la campagne présidentielle.

La question de sa succession est maintenant ouverte. Vers quel profil se tournera Delphine Ernotte pour apaiser une rédaction profondément choquée par l'éviction de David Pujadas du 20 Heures ? Une chose est sûre, la tâche du nouveau directeur de l'information de France Télévisions ne sera pas une sinécure.

Michel Field
Michel Field
"Je suis heureux de ne pas avoir fait cette connerie" : Quand Michel Field a failli animer "Lîle de la tentation"
Michel Field : "Il y aura un deuxième numéro du 'Grand Oral'"
Michel Field a refusé de présenter "Le grand échiquier" sur France 2
Voir toute l'actualité sur Michel Field
l'info en continu
"Visual Suspect" : Arthur adapte un jeu de James Corden dès le vendredi 17 juin sur TF1
Programme TV
"Visual Suspect" : Arthur adapte un jeu de James Corden dès le vendredi 17 juin...
"L'arche de Noé de l'intelligence" : Alex Vizorek dézingue "Touche pas à mon poste"
Radio
"L'arche de Noé de l'intelligence" : Alex Vizorek dézingue "Touche pas à mon...
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en 2026
TV
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en...
M6 renonce à ses téléfilms de l'après-midi dès le lundi 13 juin
Programme TV
M6 renonce à ses téléfilms de l'après-midi dès le lundi 13 juin
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
TV
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
Audiences access 20h : Le JT de TF1 avec K. Mbappé très puissant, "TPMP" en forme, "C à vous, la suite" au million
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 avec K. Mbappé très puissant, "TPMP" en forme,...