France Télévisions : Michel Field lâché par ses troupes

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : Michel Field lâché par ses troupes
Michel Field
Michel Field © Abaca
Aujourd'hui, les journalistes de France Télévisions ont voté à 78% une motion de défiance contre leur patron de l'information.

Michel Field n'a plus le soutien de ses troupes. Toute la journée, 714 journalistes de France Télévisions ont été invités à voter à bulletin secret pour répondre à une question simple : "Faites-vous confiance à Michel Field pour diriger l'information de France Télévisions ?". Le résultat est sans appel puisque 65% ont voté "non" à cette question et 18% "oui" tandis que 17% ne se sont pas prononcés.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"Le directeur de l'information peut-il continuer à diriger nos rédactions alors qu'une large majorité des journalistes n'ont plus confiance en sa parole ? C'est désormais à la présidence de France Télévisions qu'il revient de prendre ses responsabilités, et de répondre à cette question", commentent ce soir les Sociétés des journalistes de France 2, France 3 et Francetv Info.

"Amateurisme" et "brutalité"

Le principe de cette motion de défiance avait été validé jeudi dernier, en AG, après une semaine particulièrement chaotique pour le patron de l'information de France Télévisions. Journalistes et syndicats lui reprochent notamment "son amateurisme", ses déclarations dans la presse, "sa brutalité" ou encore sa complaisance supposée à l'égard de l'Elysée pour l'organisation de l'émission "Dialogues Citoyens" sur France 2.

Reste maintenant à savoir quelles seront les conséquences de cette motion de défiance. Michel Field a d'ores et déjà annoncé vendredi qu'il "ne démissionnera pas" de son poste, considérant cette motion comme "un singulier rappel à l'ordre". Le patron de l'info a déjà fait des concessions, en abandonnant par exemple le projet d'une émission politique produite par une société extérieure à la rédaction et présentée par Karim Rissouli. Tous les regards se tournent désormais vers Delphine Ernotte. La patronne de France Télévisions a désormais le choix entre maintenir un patron affaibli à l'info ou s'en séparer, assumant ainsi une erreur de casting.

Michel Field
Michel Field
Michel Field : "Il y aura un deuxième numéro du 'Grand Oral'"
Michel Field a refusé de présenter "Le grand échiquier" sur France 2
Michel Field : "J'ai été heureux et fier d'avoir travaillé avec vous"
Débat Macron/Le Pen : Michel Field réagit aux accusations d'un cadre du Front national
Voir toute l'actualité sur Michel Field
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias