Molières 2015 : Le comédien Sébastien Thiéry totalement nu face à Fleur Pellerin

Partager l'article
Vous lisez:
Molières 2015 : Le comédien Sébastien Thiéry totalement nu face à Fleur Pellerin
La ministre de la Culture Fleur Pellerin face au comédien Sébastien Thiéry. © Dailymotion
Le comédien est venu défendre face à la ministre de la Culture le régime des auteurs.

Les César peuvent aller se rhabiller. Avec bien moins de moyens que Canal+, Nicolas Bedos a une nouvelle fois dynamité la cérémonie qui récompense les talents du théâtre. Parmi les nombreuses surprises de la soirée, l'intervention d'un "représentant syndical". Il s'agissait en fait du comédien Sébastien Thiéry qui est venu, dans le plus simple appareil, porter les revendications des auteurs face à Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication présente dans le public.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

"Durcir le régime des intermittents du spectacle et le rendre encore plus inégalitaire va à l'encontre de ce pourquoi il a été créé, a-t-il lancé très sérieusement et complètement à poil. Savez-vous, madame la ministre, que les auteurs encore vivants sont les seuls à ne pas bénéficier de l'assurance chômage ? On peut faire du théâtre sans costumière, n'est-ce pas ? Mais pas sans auteur !"

"Madame la ministre, je vous dégoûte ?"

Puis, Sébastien Thiéry s'est extrait de son pupitre et s'est retrouvé une nouvelle fois nu devant la ministre, visiblement très amusée (et un peu gênée) par ce moment. "Alors, parce que les auteurs sont laids comme des poux, ils n'ont pas droit à l'assurance chômage ? Je sais pas, madame la ministre, je vous dégoûte ?".

La salle a éclaté de rire face à cette situation pour le moins incongrue. La chaîne avait d'ailleurs pris la précaution d'afficher la signalétique "interdit aux moins de 12 ans" pendant toute la séquence. Le comédien a ensuite repris sa démonstration : "Un acteur mauvais qui joue faux pendant 507 heures, il a droit au chômage. Un auteur du privé qui écrit une merde, il se retrouve dedans".

Cette séquence n'est pas sans rappeler une confrontation entre la ministre de la Culture de l'époque, Aurélie Filippetti, et des intermittents du spectacle eux aussi complètement nus pour porter leurs revendications. La cérémonie des Molières a réalisé un très joli score hier soir, avec 1,35 million de téléspectateurs, soit 11,5% du public, en nette progression sur un an. puremedias.com vous propose de voir cette séquence si vous l'avez ratée.

A lire également sur puremedias.com

> Molières 2015 : Muriel Robin en duplex de Los Ang... Saint-Etienne !
> Molières 2015 : Petits conseils "pour que la ménagère s'en prenne plein la gueule"
> Audiences : "Les Molières" en nette hausse sur France 2

Sebastien Thiery
Sebastien Thiery
Sébastien Thiéry nu aux Molières : "France 2 était au courant"
Sur le même thème
l'info en continu
NRJ : Cauet à l'antenne 5 heures par jour !
Radio
NRJ : Cauet à l'antenne 5 heures par jour !
"Familles nombreuses" : TF1 lance un nouveau pré-access à 17h15
Programme TV
"Familles nombreuses" : TF1 lance un nouveau pré-access à 17h15
"Affaire conclue" : Pierre-Jean Chalençon s'en prend à un autre acheteur de l'émission
TV
"Affaire conclue" : Pierre-Jean Chalençon s'en prend à un autre acheteur de...
Nick Cordero ("New York Unité Spéciale") est mort
TV
Nick Cordero ("New York Unité Spéciale") est mort
Charles Consigny de retour aux "Grandes Gueules"
TV
Charles Consigny de retour aux "Grandes Gueules"
Karim Zéribi jugé pour abus de confiance et abus de biens sociaux
Justice
Karim Zéribi jugé pour abus de confiance et abus de biens sociaux
Vidéos Puremedias