#JeSuisProf

Motion de défiance à France Bleu

Partager l'article
Vous lisez:
Motion de défiance à France Bleu
France Bleu
France Bleu © France Bleu
Le Comité central d'entreprise a voté hier une motion de défiance "à l'unanimité" à l'encontre de sa direction.

Ce vendredi, le Comité central d'entreprise de France Bleu a voté une motion de défiance "à l'unanimité" à l'encontre du Comité exécutif de la station et du projet de modification des grilles de la radio à la rentrée, présenté par Eric Revel, directeur du réseau France Bleu. Déjà jeudi dernier, les 44 radios locales ont lancé toute la journée un mouvement de grève, impactant les programmes et les tranches d'information.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"Ce projet trahit les engagements pris par la direction"

"En ouverture de ce CEE, Mathieu Gallet et Eric Revel ont reconnu l'importance de la mobilisation des personnels de France Bleu et disent avoir entendu le message. Pour autant, le projet nous a été présenté sans aucune modification, ni aucune remise en cause du bien fondé de cette stratégie", démarre la motion de défiance, précisant que cette nouvelle stratégie consiste en "la nationalisation des tranches 8h45/9h25 et 14h/16h" et en une "réforme de l'info en matinale."

Le texte poursuit : "Ce projet trahit les engagements pris par la direction, suite au mouvement social de 2015 et à la médiation qui a suivi, ainsi que les orientations du COM 2015/2019 (...) Face à ce constat, et persuadés que l'avenir de France Bleu est en jeu, les élu-es du CEE n'ont d'autres choix que d'exiger le retrait immédiat de ce projet."

"Tous ne peuvent pas avoir la même grille"

Ainsi, les représentants des stations de France Bleu réclament "le respect des particularismes de chaque locales qui sont l'ADN du réseau", "tous ne peuvent pas avoir la même grille". Ils demandent ensuite, "pour la rédaction nationale de France Bleu", "les moyens et la ligne éditoriale qui correspondent à son rôle de complément" et "un arrêt des mesures d'économies imposées au réseau."

Enfin, les élu-es du CCE veulent que la direction de France Bleu "respecte l'identité du réseau, la proximité", "revienne sur des décisions en contradiction totale avec les idées qui ont émergé des ateliers de grilles" et "cesse ses excès d'autoritarisme dont l'ensemble des personnes du réseau souffre comme jamais". Après avoir voté cette motion de défiance à l'unanimité, le CCE demande "aux organisations syndicales de déposer au plus vite un nouveau préavis de grève."

Sur le même thème
l'info en continu
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des caricatures de Mahomet
Presse
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des...
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Programme TV
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête d'une émission
TV
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête...
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
TV
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès contre le psychanalyste Pascal Neveu
Justice
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès...
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la police le 8 novembre sur M6
Programme TV
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la...
Vidéos Puremedias