Netflix : Ce film qui a rendu furieux un dictateur va bientôt quitter la plateforme

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix : Ce film qui a rendu furieux un dictateur va bientôt quitter la plateforme
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Bande-annonce de "L'interview qui tue" avec James Franco et Seth Rogen © Abaca
La comédie "L'interview qui tue !" avec Seth Rogen et James Franco va être retirée de Netflix ce vendredi 31 mars 2023.

Le dictateur nord-coréen avait tout fait pour empêcher sa sortie. Dans quelques jours, Netflix va retirer de son catalogue la comédie "L'interview qui tue" ("The Interview" dans sa version américaine), portée par le duo James Franco et Seth Rogen. Ce film avait été la cible du dirigeant Kim Jong-un qui n'avait pas apprécié être parodié.

À lire aussi
Netflix : 24 heures après sa sortie, ce thriller implacable et déconseillé aux moins de 16 ans s'impose partout sur la planète
SVOD
Netflix : 24 heures après sa sortie, ce thriller implacable et déconseillé aux...
"LOL : qui rit, sort !" : Prime Video annonce une saison 5 et un nouveau spin-off "délocalisé dans la vraie vie"
SVOD
"LOL : qui rit, sort !" : Prime Video annonce une saison 5 et un nouveau spin-off...
Netflix : 24 heures après sa sortie, cette sérié crée l'événement et détrône le phénomène "Un jour" en France et partout dans le monde
SVOD
Netflix : 24 heures après sa sortie, cette sérié crée l'événement et détrône le...
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16 ans se hisse au sommet du classement mondial et cumule 12 millions de vues
SVOD
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16...

"Et n'oublions pas qui a tué Kennedy : les Américains"

"L'interview qui tue !" raconte l'histoire de Dave Skylark, présentateur d'un talk-show phare des Etats-Unis, qui a pour marque de fabrique de poser des questions très intimes à ses invités. Alors qu'il fête le 1.000e épisode, il apprend que Kim Jung-un, dictateur de Corée du Nord, est fan de son programme. Ainsi, le producteur de l'émission, Aaron Rapaport, propose au dirigeant un entretien télévisé. Ils se font alors contactés par une agente de la CIA, qui leur demande d'assassiner Kim Jung-un, ce qu'ils acceptent à contrecoeur.

Lors de la sortie de la bande-annonce de la comédie en 2014, le dirigeant asiatique avait été furieux en découvrant qu'il était moqué dans cette production. Il avait alors demandé à l'ONU de punir les deux acteurs. "Il y a ceci d'ironique dans l'intrigue qui montrer le désespoir du gouvernement des Etats-Unis et de la société américaine. L'assassinat d'un leader étranger renvoie à ce que les Etats-Unis ont fait en Afghanistan, en Irak, en Syrie et en Ukraine. Et n'oublions pas qui a tué Kennedy : les Américains", avait déclaré un porte-parole de Kim Jung-un.

La colère de Kim Jong-un

Ne voyant pas de réaction de l'ONU, le dirigeant s'était fendu d'un communiqué cinglant : "Ces cinéastes vulgaires, appâtés par quelques dollars jetés vers eux par des conspirateurs, ont sali la dignité et la conscience du cinéma en osant produire et réaliser un tel film. En conséquence, ils doivent être sévèrement punis (...) Pitoyables sont les Etats-Unis, cherchant désespérément à affaiblir l'autorité de notre République, pourtant plus puissante chaque jour, avec un film minable, alors qu'aucune pression ou menace n'a jamais fonctionné contre nous".

Par la suite, Sony, qui a produit le long-métrage, avait fait l'objet fin 2014 d'une cyberattaque de hackers, qui ont voulu voler des informations confidentielles autour du film. Sans dévoiler leur nationalité, ce groupe de pirates avait menacé frontalement les Etats-Unis.

"Rappelez-vous le 11 septembre 2001"

"Nous allons vous montrer clairement dans tous les lieux où 'L'interview qui tue !' sera diffusé, notamment lors de l'avant-première, à quel destin tragique sont voués ceux qui cherchent à se moquer de la terreur. Rappelez-vous le 11 septembre 2001. Nous vous recommandons de vous tenir à distance des endroits", ont déclaré les hackers. Et d'ajouter : "Et si votre maison est à proximité, vous devriez partir".

Après ces menaces, la tournée de promotion et l'avant-première new-yorkaise de la comédie avaient été annulées. Sony avait pris la décision de ne pas sortir le film en salles, avant de faire marche arrière et d'autoriser sa diffusion dans quelques cinémas américains le 24 décembre 2014. En France également, la sortie du film a d'abord été annulée, puis repoussée au 22 avril 2015.

Alors, si vous voulez visionner cette comédie qui a fait polémique avant sa sortie, vous avez jusqu'au vendredi 31 mars prochain pour regarder "L'interview qui tue !" sur Netflix.

l'info en continu
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France, la finale de la Ligue des Nations féminine 2024
TV
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France,...
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...
Audiences : Quel bilan pour la saison 1 de la série "Les Pennac(s)" avec Julie-Anne Roth et Christian Rauth sur France 3 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 1 de la série "Les Pennac(s)" avec...
"Tous les Enfoirés sont en colère, c'est intolérable" : Le coup de gueule Nolwenn Leroy face à la situation dramatique des Restos du coeur
Interview
"Tous les Enfoirés sont en colère, c'est intolérable" : Le coup de gueule Nolwenn...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" sur TF1 se rapproche de "N'oubliez pas les paroles" sur France 2
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" sur TF1 se rapproche de "N'oubliez...