Netflix dit craindre "plus 'Fortnite' et Youtube" que Disney, Amazon et HBO

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix dit craindre "plus 'Fortnite' et Youtube" que Disney, Amazon et HBO
Reed Hastings, patron de Netflix
Reed Hastings, patron de Netflix © Abaca
Netflix estime que le jeu vidéo en ligne et la plate-forme de Google constituent une menace grâce à leur pouvoir de captation de l'attention de leurs utilisateurs.

Même pas peur ! Comme le soulignent nos confrères du "Figaro" dans l'édition de ce jour, l'année 2019 va être décisive pour Netflix. Monarque quasi-absolu au royaume des plateformes de streaming, la firme de Los Gatos va voir débarquer dans les mois qui viennent de nouveaux concurrents de poids. Dans le même temps, déjà présent sur le marché international, Amazon ne compte par s'écarter du chemin du géant au logo rouge. Ce dernier doit aussi composer avec Hulu, future propriété de Disney, qui possède le joyau "The Handmaid"s Tale dans son catalogue, et dont l'offre hybride entre streaming et live TV lui a permis de séduire 25 millions d'utilisateurs aux États-Unis l'année dernière.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

En plus de ces deux concurrents, Netflix devra bientôt ferrailler avec Disney+, la plateforme SVOD de Disney qui a, outre son catalogue propre, rien de moins que les franchises "Marvel", "Star Wars" et les contenus Pixar dans son escarcelle. Cette année verra aussi la naissance de la plateforme de WarnerMedia (AT&T), maison-mère de Warner Bros. (propriétaire notamment de la franchise "Harry Potter") et de la chaîne HBO ("Game of Thrones"). En outre, Apple travaille également à la mise en orbite prochaine d'un service qu'elle envisage de proposer dans plus de 100 pays en s'appuyant sur son parc colossal estimé à 1,3 milliard d'utilisateurs. À cela s'ajoutera aussi NBCUniversal qui ambitionne de proposer sa propre plateforme en 2020.

La guerre de l'attention

Face à l'arrivée de cette armée de concurrents, Netflix tient à faire savoir que ce ne sont pas eux qui la font trembler. Dans une lettre adressée à ses actionnaires, la plateforme de Reed Hastings affirme que "(son) attention n'est pas portée sur Disney+, Amazon ou les autres". "Nous sommes en compétition (et perdons beaucoup plus) face à 'Fortnite' (jeu multijoueur en ligne gratuit, ndlr) plus que face à HBO", ajoute la plate-forme, qui se positionne également face à Youtube. "Quand Youtube a été inaccessible partout dans le monde pendant plusieurs minutes en octobre dernier, notre audience et nos inscriptions ont explosé sur cette courte période", explique Netflix.

Du haut de ses 139 millions d'abonnés en 2018, selon ses propres chiffres, Netflix reconnaît donc craindre "Fortnite", dont l'éditeur Epic Games assure qu'il rassemble 200 millions de joueurs à travers le monde, qui apparaît comme un véritable aspirateur d'attention. Les deux partagent donc assurément un socle commun d'utilisateurs et Netflix a fatalement en tête le fait que le temps passé par ceux qui jouent à "Fortnite" est autant de temps de visionnage perdu pour elle. La plate-forme a d'ailleurs récemment fait un premier pas vers l'interactivité, que certains interprètent comme un début de réponse à "Fortnite", avec l'épisode "Bandersnatch" de "Black Mirror".

Netflix
Netflix
"Grégory" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa série documentaire consacrée à l'affaire Grégory Villemin
"Mortel" : Netflix lance sa nouvelle série française le 21 novembre
"The Crown" : Netflix dévoile la bande-annonce officielle de la saison 3
Netflix a regagné des abonnés au 3e trimestre mais reste prudent pour l'avenir
Voir toute l'actualité sur Netflix
Autour de Netflix
  • House of Cards
  • Breaking Bad
  • The Vampire Diaries
  • Arrow
  • Once Upon a Time
  • Revenge
  • Felicity Huffman
  • Henry Cavill
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Emrata.

Oh que si il ya des différences technologiques. Ca joue énormément sur la capacité à trouver tout le temps un contenu qui plait.

La SVOD est un nouveau mode de consommation, qui concurrence la télé ou le cinéma. Comme la télé est arrivée pour concurrencer le cinéma. Ca ne veut pas dire que l'ancien modèle disparait (tout comme Amazon n'a pas fait disparaître Carrefour), mais ça modifie le marché.



Boby815

Comparaison assez fausse. Ici, l'arrivée de Disney ou Apple pour Netflix, ce n'est pas un changement de mode de consommation ou de technologie qui va supplanter l'ancien. C'est une nouvelle concurrence sur le même type de service / technologie. En terme de comparaison, ça équivaut plus par exemple à une guerre que se livre Carrefour, Leclerc et Intermarché pour capter les consommateurs dans leur magasin, qu'à une concurrence de nouveaux modes de consommation entre La Grande Recré vs Amazon par exemple.

La concurrence entre Amazon, Netflix et Disney ne va pas se jouer sur des différences technologiques, mais sur des différences de contenus, de prestations, de tarifs (au même titre que la concurrence entre les enseignes de distribution par exemple).



Ysabel

C'est pas très cher et disponible 24H/24... la qualité n'est pas au rendez vous, mais ca rempli les heures vides (surtout la nuit)..... mais je pense qu'a la prochaine augmentation, il pourrait y avoir des départs.... en tout cas le mien



Ysabel

Je reste sur Netflix tant que l'abonnement est le moins cher du marché. C'est le seul attrait pour moi. Encore une augmentation (ce qui est sur le point d'arriver incessamment sous peu) et je quitte.....



maxxxim

disney c'est la chaîne abc (gray's anatomy...) mais aussi les studios lucas et marvel ce n'est pas seulement blanche neige



La Sardine

Du coup j'aimerai savoir le taux de réabonnement au fil du temps. Mais c'est sans doute trop récent pour avoir du recul.



La Sardine

Perdant, pas si sur car le prix de l'abonnement Netflix est notamment en fonction du taux de piratage dans le pays. Autrement dit le prix très attractif actuellement en cours en France n'a pas vocation à rester le même. Mais vous avez raison pour le foot, c'est un excellent contre exemple !



La Sardine

Excellent ! Mais depuis la page d’accueil c'est pas évident d’accéder à cette présentation !



La Sardine

Oui c'est vrai mais quand même, la simple réputation suffit à s'abonner, c'est fort quand même.



Toon98

Je ne comprends pas du tout ce que tu veux dire par créer ... Et les catalogues Marvel, Pixar, Lucasfilm, Disney Animation, ABC, National Geo c'est juste immense ! Et avec des licences bien plus connues que ce qu'a à offrir Netflix. La puissance de Disney c'est ses licences. Ils ne rachètent pas n'importe quoi. Ils prévoient de proposer au lancement 500 films et 7000 épisodes de séries. C'est deja pas mal.

L'autre force de Disney+ ça sera le budget de ses productions. On parle de 100 millions par saison pour Marvel !



Ranger

Tu oublies aussi le mois gratuit pour justement tester, donc non tu n’achètes rien les yeux fermés.



LeMoi

https://www.netflix.com/fr/...
Il y a meme d'autres sites moins officiels où tu peux tout savoir avant de t'inscrire :)



Mr.Eddy

Tu vas être tintin pour le Ace Combat 7 en VR alors :D



Mr.Eddy

Tu as essayé ?



Mr.Eddy

Le 7 en VR c'était pas dégueulasse ! Je confesse avoir eu la chair de poule lors d'un passage assez sombre.



Mr.Eddy

Nop, je l'ai pris pour le faire en coop avec un pote.



Emrata.

Surtout que parmi les acteurs qui arrivent sur le marché il y a deux monstres, Disney et Apple (même si on dit que le catalogue d'Apple ne sera pas immense et qu'ils l'incluront peut-être avec d'autres produits comme la musique, le stockage sur le cloud etc, un peu comme Amazon).

Par contre le consommateur risque d'être un peu perdant, parce que multiplier les abonnements ne sera pas possible (chose que vit le foot actuellement avec une bulle qui risque d'exploser).



Emrata.

Oui et même si des services tiers (comme JustWatch, excellent même si ce n'est pas toujours à jour) permettent de voir ce qu'il y a sur chaque plateforme, Netflix joue en grande partie sur ce mystère.

Netflix donne la fausse impression d'un catalogue infini. On n'a pas des catégories finies, ça se génère sans fin, et ça finit par revenir au début.

Si on cherche un acteur comme Jean Dujardin, les premiers résultats sont les films dans lesquels il a joué mais les suivants sont des films dans un état d'esprit similaire. Et avec les droits gagnés, ils donnent l'impression que ça s'alimente en permanence.



La Sardine

Très intéressante réflexion sur l'évolution des industries.

Je reste stupéfait du succès de Netflix pour une raison simple : sur le site Netflix on nous dit le catalogue il est formidable c'est 10€/mois sans jamais dire ce qu'il y a dans ce catalogue. Acheter les yeux fermés c'est bien ce qu'ont fait des millions de clients.



Jacques

Par rapport aux thunes que se fait Epic Games c'est clair, mais le jeu est toujours en tête des titres streamés sur la plateforme depuis des mois et des mois.



La Sardine

Les mois, années qui viennent vont être très intéressantes à suivre. En effet Netflix ne va pas rester seul en piste comme ça indéfiniment. C'est vraiment passionnant.



Mr.Eddy

T'es un grand malade. Mais on parlait de jeux PS4. Le syndrome steam = acheter des jeux car pas cher et finalement ne jamais y jouer.



Emrata.

Les catalogues Marvel et Pixar ne représentent pas, en nombre, un catalogue immense. Celui de FOX est plus riche, mais vont-ils nourrir leur plateforme au détriment de la télé et du cinéma ? Ca reste à voir.

D'ailleurs tous les rachats de Disney confirment ce que je dis : ils investissent dans de nouveaux secteurs, en rachetant des entreprises, pas en en créant. Ils ont racheté ABC pour faire de la télé. Ils ont racheté Pixar pour ne pas être largués dans les dessins animés. Ils ont racheté Marvel pour la même chose avec les super-héros. Bref ils profitent de leur puissance pour racheter des entreprises sur des secteurs différents, pas pour les créer.

Disney +, ça sera une création, et c'est une énorme différence. Sauf s'ils font encore le coup en prenant le contrôle total de Hulu et en faisant évoluer cette plateforme.



Ranger

Et Disney tente de racheter Hulu, Emrata passe son temps à raconter des bêtises avec une conviction assez inquiétante.



Spontex

La jouabilité est la même !

comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Cyrille Eldin : "Yann Barthès m'a considéré comme un traître"
TV
Cyrille Eldin : "Yann Barthès m'a considéré comme un traître"
Tous les programmes de la télé du 30 novembre au 6 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 30 novembre au 6 décembre 2019
"Huguette" : Line Renaud héroïne d'un téléfilm sur Arte le 6 décembre
Programme TV
"Huguette" : Line Renaud héroïne d'un téléfilm sur Arte le 6 décembre
"Olympia Awards" sur C8 : La liste des nommés
TV
"Olympia Awards" sur C8 : La liste des nommés
"Grégory" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa série documentaire consacrée à l'affaire Grégory Villemin
SVOD
"Grégory" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa série documentaire consacrée à...
"Starmania" fait son grand retour en 2020
Musique
"Starmania" fait son grand retour en 2020
Vidéos Puremedias