Nicolas Bedos flingue Dieudonné sur le plateau de "On n'est pas couché"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Bedos flingue Dieudonné sur le plateau de "On n'est pas couché"
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Nicolas Bedos dans "On n'est pas couché" samedi 11 janvier 2014 © Youtube
Samedi soir dans "On n'est pas couché", Nicolas Bedos a flingué Dieudonné au cours d'une chronique particulièrement osée.

Nicolas Bedos a tenu à régler samedi ses comptes avec Dieudonné. Celui qui avait déjà ouvertement condamné l'attitude de l'humoriste sur le plateau du "Grand Journal de Canal+" jeudi, en a remis une couche lors de sa chronique dans "On n'est pas couché". Arrivant affublé d'une barbe d'islamiste et d'une moustache à la Hitler, Nicolas Bedos a ainsi commencé sa chronique en relatant un dialogue imaginaire qu'il aurait eu avec un jeune fan de Dieudonné dans la rue. Un moyen pour l'humoriste de critiquer la bêtise et la confusion de ces derniers, tout en égratignant certaines personnalités du PAF comme Arthur ou Stéphane Guillon.

À lire aussi
Video : Les mésaventures de Nabilla dans "Fort Boyard"
Video
Video : Les mésaventures de Nabilla dans "Fort Boyard"
France Télévisions : Un nouvel habillage pour les antennes a été lancé ce matin
Video
France Télévisions : Un nouvel habillage pour les antennes a été lancé ce matin
"21 cm" : Augustin Trapenard en mode comédie musicale pour le retour de l'émission
Video
"21 cm" : Augustin Trapenard en mode comédie musicale pour le retour de l'émission
Attentats en Catalogne : Alain Marsaud quitte brutalement le plateau de BFMTV
Video
Attentats en Catalogne : Alain Marsaud quitte brutalement le plateau de BFMTV


"Merci Dieudo, bravo l'idiot"

Nicolas Bedos a ensuite livré sa "Chronique aux Quenelles". Faisant le salut fasciste, il s'est lancé dans une séquence très osée en campant un chroniqueur nazi évoquant le grand complot juif dans le show business actuel. La tension créée sur le plateau à cet instant n'a été que brièvement relâchée par l'utilisation de panneaux "Humour" et "Lol", montrés par Nicolas Bedos après avoir dit ses pires insanités.

Le chroniqueur a finalement décidé de s'adresser directement à Dieudonné à la fin de sa chronique. "Je ne dis pas bravo à ce con de Dieudo qui a kidnappé l'humour sur les feujs et les rebeus pour mieux servir une soupe cuisinée à Berlin dans les années 1940" a lancé Nicolas Bedos. "Merci Dieudo, bravo l'idiot" a poursuivi Nicolas Bedos. "Maintenant à cause de toi, tous les politicards tricards, les assoces de paranos et autres gens pas drôles vont mettre le nez dans nos vannes. D'ailleurs, avant de partir, moi aussi je vais te faire une petite quenelle maison" a annoncé Nicolas Bedos. "Mais ma quenelle à moi, elle ne mélangera jamais la barbaque du FN, la misère des banlieues et la bande de Gaza. Non, ma quenelle à moi, elle se cuisine à toutes les sauces. Celle de la Palestine, oui, mais aussi celle du respect de la Shoah et de la lutte contre l'antisémitisme primaire" a-t-il expliqué.

"Ton gros c** de breton inculte"

"Ma quenelle à moi, ça s'appelle une merguez. Et je te l'enfonce dans ton gros c** de breton inculte", a affirmé Nicolas Bedos, geste à l'appui. "Car c'est un véritable honneur de merguezer profond la rondelle de fachos et je te la glisse partout : à Paris, à Tokyo, devant les pyramides, en haut de la Tour de Pise. Regarde un peu le nombre de merguez que ton petit c** réclame. C'est fou tout ce qu'on peut mettre dans un type qui n'a pas de fond" a taclé Nicolas Bedos. Ce dernier a ensuite mis fin à sa chronique en tentant de réinventer la formule de Pierre Desproges : "On peut rire de tout avec n'importe qui, si on n'est pas n'importe qui", avant de quitter le plateau sous l'ovation du public.

Nicolas Bedos
Nicolas Bedos
"Intrigue poussive", "désillusions" et "jolis moments" : "OSS 117 : Alerte en Afrique noire" divise la presse
Nicolas Bedos quitte les réseaux sociaux
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
Mort de Guy Bedos : La lettre touchante de Nicolas Bedos à son père sur France Inter
Voir toute l'actualité sur Nicolas Bedos
l'info en continu
Emmanuel Macron enfin en prime time sur France 2 : L'épilogue de plusieurs mois de tension
TV
Emmanuel Macron enfin en prime time sur France 2 : L'épilogue de plusieurs mois de...
"Une taxe anti-Zemmour" : Un député veut surtaxer les médias qui diffusent les propos pour lesquels il a été condamné
Politique
"Une taxe anti-Zemmour" : Un député veut surtaxer les médias qui diffusent les...
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la météo
TV
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la...
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
TV
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de s'excuser et en appelle à l'Arcom
TV
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de...
Le site "Reflets" interdit par la justice de publier des articles sur Altice à partir de données piratées
Justice
Le site "Reflets" interdit par la justice de publier des articles sur Altice à...