Nicolas Canteloup est-il allé trop loin dans ses attaques envers Valérie Trierweiler ?

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Canteloup est-il allé trop loin dans ses attaques envers Valérie Trierweiler ?
Nicolas Canteloup a-t-il dérapé en s'en prenant à Valérie Trierweiler ? © TF1
Mardi soir, l'imitateur a consacré l'intégralité de son émission "Après le 20h, c'est Canteloup" à descendre Valérie Trierweiler.

Jusqu'où un humoriste peut-il aller ? C'est la question qui peut se poser suite à la diffusion mardi soir d'un numéro d'"Après le 20h c'est Canteloup" sur TF1. Durant les sept minutes d'émission, Nicolas Canteloup n'a quasiment eu qu'une cible : Valérie Trierweiler. Souvent moquée pour son caractère autoritaire ainsi que pour sa rivalité avec Ségolène Royal, la première dame est cette fois quasiment insultée, comme le souligne le chroniqueur politique Bruno Roger-Petit sur Le Plus du Nouvel Observateur.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...
Radio Classique : Bernard Poirette écarté de la présentation de la matinale
Radio
Radio Classique : Bernard Poirette écarté de la présentation de la matinale

"Une séquence hallucinante, qui finissait par donner la nausée"

Le contributeur du site évoque "une séquence hallucinante, qui finissait par donner la nausée". Il faut dire que Nicolas Canteloup, dans la peau de Ségolène Royal, a commencé par évoquer le livre "La Frondeuse", écrit par Christophe Jakubyszyn, nouveau chef du service politique de la chaîne et menacé d'un procès en diffamation. "Ce livre, c'est une femme mariée qui hésite entre trois hommes, un président de la République, Patrick Devedjian et accessoirement son mari. Cela s'appelle la Frondeuse, mais ça aurait pu s'appeler aussi la Marie couche-toi là, la Voleuse de mari, la Nympho peut être..." plaisante l'humoriste.

Nikos Aliagas, lui, bien que dans son rôle, semble gêné par les vannes de son camarade. Dans une séquence suivante, Nicolas Canteloup présente Valérie Trierweiler infidèle aux côtés de Jean-Louis Borloo et qualifiée de "chaudasse". Puis, c'est dans une fausse émission intitulée "Ségolène je te hais, l'émission de ceux qui haîssent Ségolène Royal" que se retrouve la compagne de François Hollande parodiée par Nicolas Canteloup. Des attaques d'un mauvais goût et peu drôles.

"Etait-ce vraiment de la caricature ? Non. De l'injure ? Oui, sans aucun doute."

Si quelques personnes sur les réseaux sociaux se sont indignées du traitement réservé à Valérie Trierweiler hier soir sur TF1, Bruno Roger-Petit dénonce dans son papier les attaques de l'humoriste. "On se demande même comment une telle charge, aussi incroyable de violence, de vulgarité et d'obscénité a pu être livrée, telle quelle, aux téléspectateurs de TF1, à une heure de très grande écoute" s'interroge-t-il. "Était-ce vraiment de la caricature ? Non. De l'injure ? Oui, sans aucun doute" ajoute-t-il.

"Elle a été injuriée, voire diffamée, intuitu personae, à raison de faits qui ne sont pas établis et qui, en outre, relèvent de toutes façons de sa seule vie privée. Quoi que l'on puisse juger de son rôle public, le procédé est insupportable" explique Bruno Roger-Petit. Pour lui, Nicolas Canteloup "s'est livré à la destruction méthodique d'une personne en s'en prenant à sa dignité, son intimité et sa vie privée". Le chroniqueur politique souhaite des excuses de la part de l'humoriste mais semble néanmoins conforté dans l'idée que ce lynchage n'est pas lié à des relations tendues entre Valérie Trierweiler et TF1.

Sur le même thème
l'info en continu
"Et si on se rencontrait ?" : M6 prépare une nouvelle émission de dating
TV
"Et si on se rencontrait ?" : M6 prépare une nouvelle émission de dating
Audiences février : TF1 leader en forme, F2 en hausse, M6 au top grimpe sur le podium, Arte et CNews survitaminées
Audiences
Audiences février : TF1 leader en forme, F2 en hausse, M6 au top grimpe sur le...
Salon de l'agriculture annulé : Les chaînes de télé invitent la ferme sur leurs plateaux cette semaine
TV
Salon de l'agriculture annulé : Les chaînes de télé invitent la ferme sur leurs...
"A prendre ou à laisser" : Le jeu de Cyril Hanouna ne reviendra pas ce lundi sur C8
TV
"A prendre ou à laisser" : Le jeu de Cyril Hanouna ne reviendra pas ce lundi sur C8
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre Elkabbach le défend
TV
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre...
Un photographe du journal "L'union" violemment agressé à Reims, une enquête pour tentative de meurtre ouverte
Presse
Un photographe du journal "L'union" violemment agressé à Reims, une enquête pour...
Vidéos Puremedias