Nicolas Canteloup quitte Europe 1

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Canteloup quitte Europe 1
Nicolas Canteloup se paye Eric Zemmour sur Europe 1 © Abaca
Son producteur Jean-Marc Dumontet l'a annoncé hier soir sur Twitter.

L'un des derniers piliers de la station s'en va. Présent dans la matinale depuis 2005, Nicolas Canteloup quitte Europe 1 où il présentait quotidiennement un billet humoristique baptisé "La revue de presque". C'est son producteur, Jean-Marc Dumontet, qui l'a annoncé hier sur les réseaux sociaux via un communiqué.

À lire aussi
"Vous êtes un voyou !" : Jean-Michel Aulas s'écharpe avec Daniel Riolo sur RMC
Radio
"Vous êtes un voyou !" : Jean-Michel Aulas s'écharpe avec Daniel Riolo sur RMC
Philippe Caverivière se moque des audiences de RTL : "On est premiers derrière France Inter !"
Radio
Philippe Caverivière se moque des audiences de RTL : "On est premiers derrière...
"Bonjour Marine Le Pen" : puremedias dans les coulisses des "Matins présidentiels" de franceinfo:
Radio
"Bonjour Marine Le Pen" : puremedias dans les coulisses des "Matins présidentiels"...
Bruno Guillon : "Vouloir parler comme un jeune, c'est ridicule"
Radio
Bruno Guillon : "Vouloir parler comme un jeune, c'est ridicule"

"Encourager l'insolence constituait un acte de confiance"

"Avec une profonde tristesse, nous avons appris que nous ne reviendrons plus à ce beau rendez-vous que nous honorions depuis 2005. Nous quitterons donc Europe 1, notre maison où nous avons été tellement libres et heureux", a débuté le producteur. Et de poursuivre : "Nous vouons une vive reconnaissance à Jean-Pierre Elkabbach, Alexandre Bompard, Denis Olivennes. Ils ont compris que notre indépendance constituait un hommage à cette belle maison et qu'encourager l'insolence constituait non seulement un acte de confiance, mais témoignait plus encore d'une sérénité à toute épreuve dans l'avenir".

En citant le discours d'Albert Camus à Stockholm, Jean-Marc Dumontet a confié sa fierté d'avoir "entretenu la flamme de la contestation", "attisé l'esprit de la dispute avec les puissants" et "cherché et parfois donné du sens". "Notre sens, nécessairement imparfait, subjectif, dérisoire. Dans les tracas du quotidien, nous avons tenté d'allumer des lumières, de glisser des soleils, de l'ironie, des croches, des doubles croches. Nous avons été drôles, souvent, cyniques, arrogants sans doute, mal inspirés parfois, irrévérencieux, cinglants, drôles encore, triste aussi quand l'actualité se parait des couleurs du drame... mais toujours heureux, fiers, enthousiastes, indépendants", a enchaîné le propriétaire du Théâtre Antoine et du Point-Virgule.

"Nous détesterions qu'Europe 1 manque à son histoire"

"Pendant 16 ans, nous aurons éprouvé le privilège d'emprunter des voix de traverse dans un média d'information de premier plan. Avec nos piliers Philippe Caveriviere et Laurent Vassilian, rejoints par Arnaud Demanche, nous nous serons énormément amusés. Merci infiniment à eux. Julie Leclerc va nous manquer", a ajouté Jean-Marc Dumontet. Et de conclure : "Nous détesterions qu'Europe 1 manque à son histoire".

Si ce départ est un séisme dans le paysage radiophonique tant Nicolas Canteloup était un pilier de la matinale d'Europe 1, il s'ajoute à de nombreux autres, d'Anne Roumanoff à Pascale Clark, en passant par Patrick Cohen. Depuis mi-juin, les salariés d'Europe 1 s'inquiètent d'un rapprochement avec le groupe Canal+ depuis que Vincent Bolloré est devenu premier actionnaire de Lagardère. Alors qu'ils ont fait grève en juin pour protester contre une procédure disciplinaire engagée à l'encontre d'un journaliste de la rédaction, l'humoriste Christinne Berrou a quitté l'antenne d'Europe 1 après la censure d'une allusion à Eric Zemmour, figure de CNews, propriété de Canal+, dans un de ses sketchs. En soutien à sa consoeur, Nicolas Canteloup s'est payé le polémiste d'extrême-droite dans son billet du matin et en a profité les jours suivants pour critiquer les figures de CNews.

Du côté des audiences, sur Europe 1, Nicolas Canteloup a, à l'image de la matinale entière, une nouvelle fois baissé sur la vague avril-juin 2021, avec un total de 767.000 auditeurs (-104.000 personnes sur un an). Il a notamment été dépassé par Willy Rovelli sur France Bleu et ses 912.000 aficionados.

Nicolas Canteloup
Nicolas Canteloup
L'éviction de Nicolas Canteloup aurait coûté 1 million d'euros à Europe 1
"Eric Zemmour a de l'humour" : Nicolas Canteloup lance une nouvelle rubrique sur Europe 1
Europe 1 : En soutien aux grévistes, Nicolas Canteloup se paye Eric Zemmour et Pascal Praud
Voir toute l'actualité sur Nicolas Canteloup
Autour de Nicolas Canteloup
  • Europe 1
  • Nikos Aliagas
l'info en continu
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ?
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
TV
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche d'être dépassé par "TPMP"
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche...
Audiences access 19h : Nagui en repli, "DNA" remonte, Philippe Etchebest en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui en repli, "DNA" remonte, Philippe Etchebest en forme
Audiences : "Koh-Lanta" leader sous les 4 millions devant "PBLV" au plus bas en prime, "Élysée 2022" faible sur F2
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" leader sous les 4 millions devant "PBLV" au plus bas en...
Le Gorafi racheté par DC Company
Internet
Le Gorafi racheté par DC Company