Nicolas de Tavernost demande un assouplissement des règles anti-concentration dans les médias

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost demande un assouplissement des règles anti-concentration dans les médias
Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost © Abaca
Dans une interview aux "Echos", le patron du groupe M6 plaide en faveur d'une concentration sur le marché français des médias.

Un plaidoyer pour la concentration. Dans une interview accordée aux "Echos" ce matin, Nicolas de Tavernost a appelé les pouvoirs publics à revoir les dispositifs anti-concentration dans les médias. Selon le patron de M6, ceux-ci désavantageraient les acteurs français du marché face aux géants américains. "Aux Etats-Unis, partout dans le monde, un vaste mouvement de consolidation est en cours. Et ceux qui n'y participeront pas seront marginalisés ou se retrouveront en situation de dépendance. Or, en France, et plus globalement en Europe, les réglementations nous empêchent de bâtir de puissants groupes audiovisuels capables de rivaliser avec les nouveaux acteurs type Netflix ou Amazon", a ainsi regretté Nicolas de Tavernost.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Le patron de M6 a donné en exemple Salto, la plateforme de SVOD que compte lancer en juin prochain TF1, France Télévisions et M6. "Salto est frappé par des mesures coercitives que n'ont aucun de nos concurrents internationaux. C'est anecdotique mais révélateur : je n'ai même pas le droit d'avoir un badge permanent me permettant d'accéder aux locaux de Salto... Les lunettes des autorités européennes doivent donc changer, et vite. Je vais profiter du temps qu'il me reste à la tête de M6 pour pousser fortement ces idées", a annoncé Nicolas de Tavernost, 69 ans, dont le mandat de président du directoire de M6 a été prolongé jusqu'en 2022.

Taux de marge au plus haut depuis 19 ans

Cette prise de parole de Nicolas de Tavernost intervient alors que M6 a publié hier ses résultats financiers pour 2019. Le groupe audiovisuel privé a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,456 milliard d'euros, en hausse de 35 millions d'euros sur un an, bien aidé par l'intégration en fin d'année de Gulli. M6 peut se targuer d'un taux de marge opérationnelle courante de 19,5% (+0,8 point), au plus haut depuis 19 ans. En hausse de 18,3 millions d'euros, le résultat opérationnel courant s'élève pour sa part à 284,4 million d'euros (+18 millions).

Sur le même thème
l'info en continu
"Batman" : Une série dérivée du film de Matt Reeves en préparation pour HBO Max
Séries
"Batman" : Une série dérivée du film de Matt Reeves en préparation pour HBO Max
Après "Une Famille formidable", Anny Duperey bientôt dans une nouvelle série pour France 2
Séries
Après "Une Famille formidable", Anny Duperey bientôt dans une nouvelle série pour...
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes avec Catherine Barma
TV
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes...
Audiences samedi : nouveau record pour Alex Goude, "Fort Boyard" meilleur que TF1 en deuxième partie de soirée
TV
Audiences samedi : nouveau record pour Alex Goude, "Fort Boyard" meilleur que TF1...
Audiences : Lancement en forte hausse pour "Fort Boyard", M6 sous les deux millions avec sa soirée cinéma
TV
Audiences : Lancement en forte hausse pour "Fort Boyard", M6 sous les deux...
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
TV
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
Vidéos Puremedias