Nicolas de Tavernost (M6) plaide pour la suppression totale de la pub sur France Télé

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost (M6) plaide pour la suppression totale de la pub sur France Télé
Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost © Sylvie LANCRENON/M6
Le président de M6 veut priver son concurrent de toute publicité et une refonte de la loi de 1986 sur l'audiovisuel.

Nicolas de Tavernost prend la parole. Interrogé par "Le Journal du dimanche" (JDD), le président de M6 a notamment plaidé pour "la suppression intégrale de la publicité sur les chaînes publiques".

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

"France Télévisions devrait se concentrer sur ses seules missions de service public, ce qui lui éviterait de réclamer en permanence un accroissement de ses ressources, notamment commerciales", a estimé ainsi Nicolas de Tavernost, estimant que le groupe audiovisuel public cherchait trop "à imiter le secteur privé". "La suppression intégrale de la publicité sur les chaînes publiques, comme l'ont déjà fait nos voisins britanniques, que l'on prend souvent en modèle, ou espagnols, permettrait ainsi de mieux cerner le rôle de France Télévisions", a poursuivi le patron de M6, dont le groupe privé a un intérêt commercial évident à voir la publicité disparaître des antennes de France Télé.

"Règles absurdes"

Alors qu'une grande réforme de l'audiovisuel se profile, le patron de M6 a également dénoncé les "règles absurdes" qui régissent le secteur, espérant que la prochaine loi permettra "d'autoriser les sociétés de télévision à mieux s'adapter, avec souplesse et agilité, aux évolutions du marché et de la concurrence". Comme il le fait régulièrement, Nicolas de Tavernost a ainsi jugé "anachronique" l'interdiction pour les chaînes de télévision de diffuser des films le mercredi soir ou le samedi et "absurdes" certaines règles sur la publicité.

Le président du directoire de M6 a enfin plaidé pour une refonte des relations diffuseurs-producteurs en France. "Plus que jamais, pour les chaînes de télévision françaises, cette maîtrise des droits et des programmes est indispensable pour répondre à une concurrence chaque jour plus intense et internationale. Or, les règles régissant les relations entre producteurs et diffuseurs sont obsolètes et ne font que jeter les producteurs français dans les bras de groupes internationaux ou de fonds d'investissement au lieu de les adosser prioritairement à des diffuseurs nationaux", a-t-il déploré.

Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost propose la suspension de la publicité sur France Télévisions et Radio France
Nicolas de Tavernost veut tester des programmes sur W9 pour les diffuser ensuite sur M6
M6 : Nicolas de Tavernost pourra bien rester en poste jusqu'en 2022
Nicolas de Tavernost pourrait rester à la tête de M6 jusqu'en 2022
Voir toute l'actualité sur Nicolas de Tavernost
Autour de Nicolas de Tavernost
Sur le même thème
l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias