Nicolas de Tavernost (M6) tire la sonnette d'alarme : "Le PAF est en danger"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost (M6) tire la sonnette d'alarme : "Le PAF est en danger"
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost © Abaca
Le président du directoire du groupe M6 a accordé une interview ce jeudi au "Figaro".

Il veut changer les règles et rapidement. Ce jeudi, dans les colonnes du "Figaro", Nicolas de Tavernost, le président du directoire du groupe M6 tire la sonnette d'alarme face à la montée des médias étrangers dans le paysage audiovisuel français. Le dirigeant glisse opportunément ses priorités conditionnant la modernisation du secteur, alors que la réforme de l'audiovisuel du gouvernement est toujours en cours d'élaboration.

À lire aussi
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac survenu à la fin de Tunisie-France
TV
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac...
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky Doll... Les projets de France Télévisions
TV
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky...
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury dévoilé
TV
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury...
Huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 : Voici les matchs que va diffuser TF1
TV
Huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 : Voici les matchs que va diffuser TF1

Un "risque mortifère"

"Notre système est à bout de souffle, nous sommes en train de nous faire cannibaliser par des acteurs internationaux. Des mesures doivent être prises rapidement, sans quoi les groupes audiovisuels français sont voués à disparaître", débute le patron de la Six, alertant du "risque mortifère" dû à la "mondialisation de l'audiovisuel", "si cette nouvelle concurrence aux poches évidemment profondes", "bénéficiait d'avantages objectifs considérables, liés à la totale inadaptation de règles audiovisuelles datant de 30 ans".

Le président du directoire du groupe M6 souhaite un cadre réglementaire du secteur de l'audiovisuel français plus équitable, insistant sur quatre priorités pour moderniser le PAF. "Notre réglementation est vieille de 28 ans. Si elle n'est pas abrogée, plusieurs fleurons de la production audiovisuelle française pourraient passer prochainement sous pavillon étranger", lance Nicolas de Tavernost, prônant une meilleure maîtrise des programmes qu'il finance. Par ailleurs, il veut amender les "règles absurdes" de la réglementation de l'audiovisuel, citant, par exemple, l'impossibilité "de mettre du cinéma la moitié des soirs de la semaine", "à l'heure de Netflix et du piratage".

Les taxes Netflix et YouTube ne "permettront pas de rétablir l'équilibre"

Autre priorité du patron de M6, l'élargissement des ressources des groupes audiovisuels français, avec notamment l'évolution de la réglementation sur la publicité. "On nous interdit de faire de la publicité à la télévision pour les promotions chez Carrefour, alors que Carrefour conclut des accords avec Google pour sa distribution et ses référencements publicitaires", s'agace Nicolas de Tavernost, ajoutant : "De la même manière, pourquoi interdire aux chaînes de télévision nationales de faire de la publicité ciblée quand c'est précisément le moteur des Gafa ?"

"Il est nécessaire de mieux répartir les efforts et les taxes. L'addition des taxes normatives et des taxes spécifiques au secteur télévisuel revient pour nous à payer un impôt sur les sociétés supérieur à 50%, alors que nos compétiteurs internationaux n'en paient quasiment pas", poursuit le patron de chaînes, considérant que les taxes Netflix et YouTube ne "permettront pas de rétablir l'équilibre". Pour Nicolas de Tavernost, "un certain nombre de mesures peuvent être réglées par décret, donc sans attendre". "Si les groupes audiovisuels que nous représentons disparaissent demain, la production hexagonale coulera avec la télévision", assure le dirigeant, avant de conclure dramatiquement : "C'est tout le PAF qui est en danger".

Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost
Après l'échec de sa fusion et de sa vente, M6 veut se développer "dans le domaine du streaming vidéo et des contenus"
Nicolas de Tavernost craint un "énorme échec pour la France" si la fusion TF1-M6 "ne se fait pas"
Fusion TF1/M6 : Nicolas de Tavernost va toucher un gros bonus
Fusion TF1-M6 : Nicolas de Tavernost annonce des échanges d'animateurs entre les deux chaînes
Voir toute l'actualité sur Nicolas de Tavernost
Autour de Nicolas de Tavernost
l'info en continu
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac survenu à la fin de Tunisie-France
TV
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac...
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky Doll... Les projets de France Télévisions
TV
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky...
Netflix : Plus que quelques jours pour découvrir ce thriller palpitant tiré d'une histoire vraie
SVOD
Netflix : Plus que quelques jours pour découvrir ce thriller palpitant tiré d'une...
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury dévoilé
TV
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury...
Audiences Youtube : Inoxtag crée la surprise avec un concept atypique
Audiences
Audiences Youtube : Inoxtag crée la surprise avec un concept atypique
Audiences : Bilan décevant pour les 10 émissions du "Late avec Alain Chabat" sur TF1
Audiences
Audiences : Bilan décevant pour les 10 émissions du "Late avec Alain Chabat" sur...