Nicolas de Tavernost va demander le passage de Paris Première sur la TNT gratuite

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost va demander le passage de Paris Première sur la TNT gratuite
Nicolas de Tavernost veut faire passer Paris Première sur la TNT gratuite
Nicolas de Tavernost veut faire passer Paris Première sur la TNT gratuite © Abaca
Le président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, a annoncé hier sa volonté de demander prochainement au CSA le passage de Paris Première sur la TNT gratuite.

Nicolas de Tavernost entend bien demander prochainement au CSA le passage de Paris Première sur la TNT gratuite comme la récente loi sur l'indépendance de l'audiovisuel public l'y autorise. Il l'a ainsi affirmé hier à nos confrères des "Echos", évoquant à de nombreuses reprises un choix "contraint".

À lire aussi
Microsoft rachète Activision Blizzard ("Call of Duty", "Warcraft") pour près de 70 milliards de dollars
Business
Microsoft rachète Activision Blizzard ("Call of Duty", "Warcraft") pour près de 70...
Jean-Luc Azoulay veut vendre sa chaîne IDF1 à Rossel ("La voix du Nord")
Business
Jean-Luc Azoulay veut vendre sa chaîne IDF1 à Rossel ("La voix du Nord")
Vivendi lancera son OPA sur Lagardère "d'ici février 2022"
Business
Vivendi lancera son OPA sur Lagardère "d'ici février 2022"
Newen : Romain Bessi succède à Bibiane Godfroid à la tête du groupe
Business
Newen : Romain Bessi succède à Bibiane Godfroid à la tête du groupe

"Il n'y a plus d'avenir sur la TNT payante"

Pour le président du directoire du groupe M6, il n'y a plus plus de viabilité économique pour Paris Première sur la TNT payante. Nicolas de Tavernost a ainsi souligné que les deux ressources principales de la chaîne fondée en 1986 étaient désormais trop fortement attaquées pour permettre son maintien dans l'univers payant. La première, la publicité, a ainsi été largement mise à mal par la multiplication des chaînes gratuites. Cette multiplication "souhaitée par les pouvoirs publics" a entraîné selon Nicolas de Tavernost une baisse de l'attractivité de la TNT payante et de ses ressources publicitaires.

Deuxième pilier financier de Paris Première, les recettes dites "distributeur", c'est à dire la redevance versée par les opérateurs comme Canalsat aux chaînes qu'ils distribuent dans leurs bouquets. Selon Nicolas de Tavernost, ces recettes sont condamnées à diminuer du fait de l'abandon progressif de la TNT payante par plusieurs chaînes comme Eurosport. Le patron de M6 a également avoué au cours de cet entretien que les dernières négociations avec ces opérateurs n'avaient pas permis aux chaînes payantes d'obtenir une augmentation de leur redevance. Autant de raisons qui ont convaincu le président du directoire du groupe M6 qu'il n'y avait "plus d'avenir en télévision payante pour Paris Première".

"Ce n'est pas la xième chaîne d'info"

Evoquant déjà la suite, le patron de M6 a tenu à mettre en avant les qualités de la candidature de sa chaîne rachetée en 2001. "C'est une chaîne très originale dans son positionnement, un peu plus CSP+, un peu plus culturelle. Nous pensons donc que cette chaîne a sa place dans une offre de TNT gratuite" a-t-il ainsi fait valoir."Ce sera un peu plus d'Aïda et un peu moins de Nabilla sur la TNT gratuite !" a-t-il également lancé pour résumer. Et Nicolas de Tavernost d'adresser un petit tacle au groupe TF1 qui va lui aussi demander le passage de LCI sur la TNT gratuite : "Ce n'est pas la xième chaîne d'info".

En cas de validation du projet par le CSA, le modèle économique de Paris Première "s'appuiera sur la publicité". La chaîne ne changera pas de positionnement et conservera une cible CSP+ "peu travaillée sur la TNT gratuite". Le président du directoire du groupe M6 a par ailleurs indiqué que Paris Première aurait besoin "à terme de 50 à 60 millions d'euros de ressources publicitaires" pour réussir son passage dans l'univers gratuit.

Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost
Groupe M6 : Face aux rumeurs de retrait de Bertelsmann, Nicolas de Tavernost rassure ses salariés
"Qu'a-t-elle apporté à part des déficits ?" : Nicolas de Tavernost tire à boulets rouges sur franceinfo
Quand le CSA envoyait des "sourds-muets" contrôler les films érotiques de M6
Nicolas de Tavernost propose la suspension de la publicité sur France Télévisions et Radio France
Voir toute l'actualité sur Nicolas de Tavernost
Autour de Nicolas de Tavernost
l'info en continu
Les Français ont passé 3h41 par jour à regarder la télévision en 2021
TV
Les Français ont passé 3h41 par jour à regarder la télévision en 2021
"Une si longue nuit" : Un thriller avec Mathilde Seigner et Jean-Pierre Darroussin dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Une si longue nuit" : Un thriller avec Mathilde Seigner et Jean-Pierre Darroussin...
Bernard Arnault tacle "Le Monde" : "Je n'ai jamais fait d'offre de rachat du 'Figaro'", "ce qu'ils écrivent est faux"
Presse
Bernard Arnault tacle "Le Monde" : "Je n'ai jamais fait d'offre de rachat du...
Mort de Gaspard Ulliel : L'acteur s'apprêtait à tourner une série avec Vincent Lindon pour Canal +
Séries
Mort de Gaspard Ulliel : L'acteur s'apprêtait à tourner une série avec Vincent...
Pourquoi "Ici tout commence" et "Demain nous appartient" ne seront pas diffusés ce soir sur TF1 ?
Programme TV
Pourquoi "Ici tout commence" et "Demain nous appartient" ne seront pas diffusés ce...
Audiences radio Île-de-France : France Inter leader devant RTL et France Info, RMC en hausse, Europe 1 recule
Audiences
Audiences radio Île-de-France : France Inter leader devant RTL et France Info, RMC...