Nicolas Demorand reste à Libération mais rend son tablier de directeur de la rédaction

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Demorand reste à Libération mais rend son tablier de directeur de la rédaction
Nicolas Demorand n'est plus directeur de la rédaction de "Libé".
Nicolas Demorand n'est plus directeur de la rédaction de "Libé". © Abaca
Contesté notamment en interne, Nicolas Demorand a sauvé son siège de patron de Libération mais n'en sera plus le directeur de la rédaction.

Retrogradé. Malgré des ventes en forte baisse, Nicolas Demorand reste à la tête du quotidien "Libération". Mais, comme cela avait été annoncé en avril, le journaliste rend son tablier de directeur de la rédaction. Aujourd'hui, lors du conseil de surveillance de la société, Nicolas Demorand proposera que Fabrice Rousselot, 49 ans, ancien correspondant du journal à New York, le remplace à la tête de la rédaction du journal.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

Depuis son arrivée à la tête de "Libé", le journaliste a été plusieurs fois contesté pour ses choix de Unes, notamment celle sur Bernard Arnault. Mais surtout pour celle sur les rumeurs d'un compte en Suisse de Laurent Fabius, qui a été très mal perçue en interne. La Société Civile des Personnels de "Libération" avait dénoncé une "faute déontologique grave" et Demorand avait dû présenter ses excuses.

Ces choix éditoriaux qui ont eu d'importantes conséquences économiques pour le titre puisque, suite à la Une "Casse toi pov' con", le patron de LVMH, leader mondial du luxe, a demandé un blocage des publicités des marques de son groupe (Dior, Kenzo, Givenchi, Louis Vuitton, etc).

Un nouveau site web

Malgré des ventes très bonnes pendant la dernière présidentielle, celles-ci ne cessent de reculer depuis. De 135.000 exemplaires vendus en mai 2012, selon l'OJD, le journal est passé à 107.000 en décembre 2012. Le début d'année 2013 aurait été particulièrement difficile (recul de 12,71% des ventes) bien que les abonnements numériques aient fortement progressé. Nicolas Demorand va tenter de reprendre la main et va présenter aujourd'hui un projet de refonte du site internet avec une augmentation de la zone payante et un nouveau magazine pour le week-end.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Héros" : NRJ 12 lance un nouveau magazine ce soir
TV
"Héros" : NRJ 12 lance un nouveau magazine ce soir
"Poulpovision" : Monsieur Poulpe lance sa nouvelle émission à 14h20 sur Canal+
Programme TV
"Poulpovision" : Monsieur Poulpe lance sa nouvelle émission à 14h20 sur Canal+
Xavier Dupont de Ligonnès : Les médias font leur mea culpa
TV
Xavier Dupont de Ligonnès : Les médias font leur mea culpa
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...
Audiences : "Les murs du souvenir" leader devant "DALS", débuts difficiles pour "La course des champions"
Audiences
Audiences : "Les murs du souvenir" leader devant "DALS", débuts difficiles pour...
"La boîte à secrets" : Première bande-annonce pour la nouvelle émission de Faustine Bollaert sur France 3
TV
"La boîte à secrets" : Première bande-annonce pour la nouvelle émission de...
Vidéos Puremedias