"Casse-toi riche con" : 700.000 € de pertes pour Libé ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Casse-toi riche con" : 700.000 € de pertes pour Libé ?
Le 10 septembre 2012, Libé fait sa Une sur Bernard Arnault avec le titre "Casse-toi, pauvre riche !".
Le 10 septembre 2012, Libé fait sa Une sur Bernard Arnault avec le titre "Casse-toi, pauvre riche !". © Libération
Quelques annonceurs n'ont pas aimé la couverture de "Libération" sur Bernard Arnault, à tel point que certaines ont annulé des campagnes. Ces défections pourraient coûter 700.000 euros au quotidien dirigé par Nicolas Demorand.

Fini de rire. Après ses deux Unes sur Bernard Arnault qui ont fait l'objet de vifs débats, Libération passe à la caisse. En plus de la plainte pour "injures publiques" déposée par le milliardaire français, le journal est d'ores et déjà sanctionné financièrement.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Suite à la première Une, le groupe LVMH, que dirige Bernard Arnault, a retiré ses budgets pub de Libé. Selon Le Monde (qui n'avait pas hésité à se moquer de son concurrent), les différentes sociétés du groupe (Vuitton, Dior, Givenchy, Kenzo, etc.) ont fait savoir qu'elles retiraient toutes les publicités prévues d'ici à la fin de l'année. Pour le quotidien dirigé par Nicolas Demorand, le manque à gagner serait de 150.000 d'euros.

Solidarité des concurrents de LVMH

Mais d'autres marques, choquées par la couverture "Casse toi riche con !", ont également retiré leurs campagnes en signe de solidarité. Dans le lot, il y aurait principalement des marques de luxe, pourtant concurrentes de LVMH qui est numéro 1 mondial du secteur. Les pertes totales de Libé pourraient ainsi s'élever à 700.000 euros selon le quotidien du soir. Cela fait chère la provocation... Le quotidien, qui a pu tout de même se réjouir d'avoir été la rampe de lancement du nouveau parfum Yves Saint Laurent, se console en constatant le bon fonctionnement de son journal dans les kiosques. Les ventes du numéro du 10 septembre ont bondi de 27% par rapport à la moyenne.

On ne sait pas encore comment Édouard de Rothschild, actionnaire principal de Libération, a réagi face à cette sanction financière. Invité lundi soir du "Grand Journal de Canal+, il avait apporté un soutien sans faille à la direction de la rédaction. "Quelle est ma responsabilité en qualité d'actionnaire ? La responsabilité du business ! De ce point de vue-là, je ne peux que saluer une opération de marketing très réussie, la preuve, je suis là", a-t-il déclaré, se félicitant du "buzz" engendré par le quotidien.

Libération
Libération
"Libération" va quitter Altice pour devenir une société à but non lucratif
Coronavirus : Le groupe de maisons de retraite Korian attaque "Libération" pour "diffamation"
"Libération" lance un abonnement sans collecte des données personnelles
"Libération" a vendu 400 abonnements numériques à vie
Voir toute l'actualité sur Libération
Sur le même thème
l'info en continu
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
Séries
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les...
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
TV
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
Le professeur Raoult recadre David Pujadas sur LCI
TV
Le professeur Raoult recadre David Pujadas sur LCI
Donald Trump corrigé par Twitter pour la première fois !
Internet
Donald Trump corrigé par Twitter pour la première fois !
Vidéos Puremedias