Nicolas Hulot sur "Ebdo" : "Je ne pardonnerai jamais, ce n'est pas du journalisme"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Hulot sur "Ebdo" : "Je ne pardonnerai jamais, ce n'est pas du journalisme"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Nicolas Hulot sur France Inter © Dailymotion
Le ministre de la transition écologique et solidaire était l'invité de la matinale de France Inter ce matin.

Un article qui ne passe pas. Invité aujourd'hui de la matinale de France Inter, Nicolas Hulot a été invité à évoquer de nouveau l'enquête publiée par l'hebdomadaire il y a près d'un mois. Cette dernière relayait des accusations à caractère sexuel visant le ministre de la transition écologique et solidaire. Nicolas Hulot avait choisi le 8 février de devancer la publication de cet article en venant s'expliquer sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV.

À lire aussi
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une première étape vers la sortie de crise ?
Presse
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une...

Sur France Inter ce matin, Nicolas Hulot a fait savoir que sa colère contre l'hebdomadaire était intacte. "Je m'attendais à ce que mon exposition soit brutale. Je ne suis pas d'une grande naïveté. Je ne pardonnerai jamais. Je ne pardonnerai jamais parce qu'on a touché à mon honneur, à ma famille. Ce n'est pas du journalisme et pour l'instant, ma seule réponse sera judiciaire", a-t-il commenté.

"Elle (cette affaire, ndlr) m'a profondément affecté. Elle m'a évidemment perturbé dans l'exercice de mes fonctions parce que quand vous subissez de tels assauts, de telles insinuations, évidemment, à moins d'un monstre cynique, ça n'est pas favorable à l'attention et au temps que vous devez donner", a-t-il poursuivi. Avant d'ajouter : "Mais j'ai reçu du gouvernement une telle confiance, une telle sympathie, que ça nous rapprochés les uns et les autres".

Critiques

Après la publication de son enquête sur "L'affaire Hulot" affichée à sa Une, "Ebdo" avait essuyé des critiques émanant de responsables politiques mais aussi de plusieurs médias ou journalistes. Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat du gouvernement en charge de "l'égalité entre les femmes et les hommes" avait notamment jugé "irresponsable" l'article en question dans une tribune publiée dans "Le journal du dimanche". "Le canard enchaîné" avait pour sa part raillé le travail de l'hebdomadaire dans un éditorial, estimant que son enquête échappait à "quelques standards du journalisme".

Patrick de Saint-Exupéry, le directeur de la rédaction d'"Ebdo", avait quant à lui défendu dans "L'Obs" le travail de sa rédaction. Il avait notamment accusé Nicolas Hulot d'avoir "médiatisé cette affaire en s'exprimant dans des termes émotionnels". Selon "Marianne" la semaine dernière, les ventes au numéro d'"Ebdo" ont en tout cas marqué le pas après un pic atteint avec cette couverture sur Nicolas Hulot. De 25.000 exemplaires par semaine avant l'affaire, elles auraient grimpé à 30.000 avec ce numéro, puis auraient dégringolé à 15.000 dès le numéro suivant. Nicolas Hulot a quant à lui porté plainte pour diffamation contre le journal.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot
Affaire Nicolas Hulot : L'enquête pour viol et agression sexuelle classée sans suite pour prescription
Accusé de violences sexuelles dans une enquête d''Envoyé spécial', Nicolas Hulot "quitte la vie publique"
"On refait le monde" : Nicolas Hulot furieux après un échange tendu avec Abnousse Shalmani
Nicolas Hulot retire sa plainte en diffamation contre "Ebdo"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Hulot
l'info en continu
Audiences replay : Le lancement de "Koh-Lanta" 2024 signe le deuxième score historique pour un programme de flux
Audiences
Audiences replay : Le lancement de "Koh-Lanta" 2024 signe le deuxième score...
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap symbolique des 150 participations, Jean-Luc Reichmann impressionné
TV
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap...
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16 ans se hisse au sommet du classement mondial et cumule 12 millions de vues
SVOD
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16...
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour animer une émission dans la veine d''On n'demande qu'à en rire'
TV
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour...
"Maison de retraite" avec Kev Adams, "Top Gear France" avec Vilebrequin, "Simon Coleman"... Les temps forts de la télévision du 9 au 15 mars 2024
Programme TV
"Maison de retraite" avec Kev Adams, "Top Gear France" avec Vilebrequin, "Simon...
"Je ne soutiens pas cette décision" : Nora Hamzawi s'insurge contre la sortie du nouveau film de Jacques Doillon dont elle est l'héroïne
Cinéma
"Je ne soutiens pas cette décision" : Nora Hamzawi s'insurge contre la sortie du...