Nomination de Delphine Ernotte à France Télévisions : le CSA explique son choix

Partager l'article
Vous lisez:
Nomination de Delphine Ernotte à France Télévisions : le CSA explique son choix
<span>Olivier Schrameck, le président du CSA</span>
Olivier Schrameck, le président du CSA © Abaca
Le CSA a publié une note de deux pages expliquant les raisons de son choix pour la présidence de France Télévisions.

Le CSA s'explique... un peu. Alors que la critique enfle autour de l'opacité du processus de nomination du président de France Télévisions, l'institution d'Olivier Schrameck a publié hier soir la décision motivée de deux pages portant nomination de Delphine Ernotte à la présidence du groupe audiovisuel public.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour &quot;N&#039;oubliez pas les paroles&quot;, succès confirmé pour &quot;Mamans et célèbres&quot; sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : &quot;Les Grosses Têtes&quot; deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

"Une femme dotée de solides compétences"

Après avoir rendu hommage en une phrase à l'action de Rémy Pflimlin, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a expliqué avoir fait le choix de confier la présidence de France Télévisions "à une femme dotée de solides compétences de management et d'une expérience reconnue dans la gestion du dialogue social, qui a exercé des fonctions de direction au sein de l'un des plus grands groupes numériques européens, imprégné d'une forte culture de service public (Orange, ndlr)".

Dans le style qu'on lui connaît, le CSA explique ensuite que le projet stratégique de Delphine Ernotte "lui est apparu comme conciliant de manière équilibrée l'ambition réformatrice portée par une vision exigeante de la télévision publique de demain, le souci d'une continuité indispensable à une transformation sereine et apaisée de l'entreprise, et la volonté de susciter l'adhésion des personnels pour conduire les changements nécessaires".

L'institution dévoile aussi une première ébauche du plan d'action défendu par la nouvelle patronne de France Télévisions lors de ses auditions par les Sages. Suivant sagement les recommandations du CSA exprimées lors de la publication du bilan de la présidence Pflimlin, Delphine Ernotte a ainsi affirmé son ambition de rénover l'offre de programmes en affirmant mieux les identités actuelles de chaque chaîne : les programmes fédérateurs sur France 2, le patrimoine et les territoires sur France 3, la jeunesse sur France 4, la connaissance sur France 5 et les outremers sur France O.

Priorité aux jeunes et au numérique

Suivant toujours les volontés du CSA, la nouvelle patronne a aussi exprimé sa volonté d'innover davantage en matière de programmes afin de séduire les jeunes. Delphine Ernotte veut aussi placer les nouveaux usages numériques au coeur de l'offre de programmes de manière à procurer de nouvelles ressources à France Télévisions.

Le CSA affirme enfin avoir été sensible à la volonté de Delphine Ernotte de promouvoir le service public "à travers la conclusion d'un pacte entre la télévision publique et la production française (...) et surtout la création d'une chaîne publique et numérique de l'information".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
dark-vador

Oui ben on à vu à part des généralités du genre f2 chaine de l'évènement F3 chaine des régions f5 chaine de la connaissance etc...
On se demande pourquoi Alexandre Michelin, didier Quillot qui avaient d'avoir des projets plus aboutis ont été écarté de la liste?



Jean

Le CSA n'a pas voté à la tête de la candidate. Tous les candidats ont déposé un PROJET stratégique de dizaines à centaines de pages lors de leur dépot de candidature. Les 7 sélectionnés notamment sur ce dossier ont alors eu un entretien pour expliquer/défendre leur projet.
Ce projet, il devrait faire la part belle au numérique si l'on se fie à son bilan à la tête d'Orange du point de vue de la marque (Elle a été nommée à la suite de l'affaire des suicides et a en interne su redonner confiance aux salariés).
On sait que France Télévisions est un cadeau empoisonné en grande partie pour le contexte social empêchant le paquebot de se réformer. Si elle y arrive, elle aura réussi son mandat et le CSA son choix (le deuxième finaliste était un vieux de la vieille, certes calé en audiovisuel mais beaucoup moins numérique par exemple).
Ah, et le projet de la gagnante devrait être rendu public dans la soirée.



pistouille

quel bla bla insipide de technocrate



lucas

Dans 5 ans le CSA sera content de s'en debarrasser...



dark-vador

Surtout on se demande pourquoi elle a été choisi car c'est quoi son programme? quelqu'un me dise c'est quoi car je vois rien?
Et deux on ne peut que perplexe de choix sachant qu'elle connait rien aux programmes , au cinéma etc.....



Flo76600

Non Delphine Ernotte dans l'article à dit " en affirmant mieux les identités actuelles de chaque chaîne "
Ils veulent ré affirmez mieu les identités pensans qu'on avait pas compris.
Faudra qu'elle règle le problème de France O aussi...



axlf

Même réflexion pour moi... C'est peu ou prou les axes stratégiques déjà en place non ?
(on sort les rames et on cherche des justifications à une nomination acquise d'avance depuis quelques temps en somme...)



TikTak

"Les programmes fédérateurs sur France 2, le patrimoine et les territoires sur France 3, la jeunesse sur France 4, la connaissance sur France 5 et les outremers sur France O."

Je vois ça depuis hier, mais en fait, quelle est la différence vs aujourd'hui ???



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
BFMTV : La députée Danièle Obono prend la défense du journaliste Taha Bouhafs et étrille les éditorialistes de la chaîne
TV
BFMTV : La députée Danièle Obono prend la défense du journaliste Taha Bouhafs et...
Audiences samedi : Nagui creuse l&#039;écart avec Nikos, les jeux sur France 3 en forme
TV
Audiences samedi : Nagui creuse l'écart avec Nikos, les jeux sur France 3 en forme
Audiences : Lancement en baisse pour &quot;The Voice&quot;, flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
&quot;The Voice&quot; : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
&quot;Ils édulcorent tout ce qu&#039;ils touchent&quot; : Le scénariste de &quot;Braquo&quot; tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
&quot;Demain nous appartient&quot; : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Vidéos Puremedias