Nomination du patron de FTV : Les journalistes du service public critiquent l'opacité du CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Nomination du patron de FTV : Les journalistes du service public critiquent l'opacité du CSA
<span>Olivier Schrameck, le président du CSA</span>
Olivier Schrameck, le président du CSA © Abaca
Les SDJ de France 2 et France 3 nationale déplorent le manque de transparence de la procédure de nomination du président de France Télévisions mise en oeuvre actuellement par le CSA.

A chaque jour sa critique de l'opacité du processus de nomination du président de France Télévisions. Après l'UMP au début du mois, Rachid Arhab, ancien membre du CSA, hier, c'est au tour des journalistes de France Télévisions de critiquer l'opacité de la procédure choisie par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

À lire aussi
&quot;Surprise sur prise&quot; ne reviendra pas à la rentrée sur France 2
TV
"Surprise sur prise" ne reviendra pas à la rentrée sur France 2
&quot;Tout le monde veut prendre sa place&quot; : Le nouveau générique du jeu de Laurence Boccolini dévoilé
TV
"Tout le monde veut prendre sa place" : Le nouveau générique du jeu de Laurence...
Audiences samedi : Le judo met à terre Jean-Luc Reichmann, Record pour &quot;L&#039;été du 20h30&quot;, Crespo-Mara en forme à 20h
TV
Audiences samedi : Le judo met à terre Jean-Luc Reichmann, Record pour "L'été du...
Audiences : &quot;Mongeville&quot; en tête devant &quot;20 ans d&#039;émissions cultes&quot;, records pour &quot;Fort Boyard&quot;
TV
Audiences : "Mongeville" en tête devant "20 ans d'émissions cultes", records pour...

Dans une tribune publiée ce matin dans Le Monde, Manuel Tissier, au nom des Sociétés des journalistes de France 2 et de la rédaction nationale de France 3, dénonce ainsi l'absence de transparence de l'institution d'Olivier Schrameck.

"A un moment crucial de l'histoire de notre groupe, où l'Etat nous demande de faire toujours plus d'économies, où les 10.000 salariés sont inquiets pour leur avenir, le CSA nomme à l'abri des regards et dans la plus grande opacité, notre nouveau président", proteste ainsi le représentant des journalistes de France Télévisions. Avant d'affirmer solennellement : "Citoyens et salariés sont donc tenus à l'écart des débats autour de l'avenir de la télévision publique. Nous, journalistes, nous le regrettons".

"Un mépris troublant pour les téléspectateurs"

Si la tribune rappelle que le CSA est contraint d'organiser des auditions à huis clos par une décision du Conseil constitutionnel de juillet 2000, elle souligne aussi que le CSA a fait lui-même le choix de ne pas révéler "le nombre et le nom des candidats retenus". Manuel Tissier dénonce ainsi "une procédure anti-démocratique", témoignant d'un "entre-soi qui prête le flanc à tous les soupçons de pression politique" et qui constitue aussi un "formidable carburant pour la machine à rumeurs".

Et de conclure : "Cette opacité traduit un mépris troublant pour les téléspectateurs qui font confiance à l'information de leur télévision publique, à la qualité de ses journaux et de ses magazines".

A lire aussi sur puremedias.com

Présidence de France Télévisions : Grosses surprises dans la liste des recalés
Présidence de France Télévisions : 33 candidatures reçues par le CSA
Présidence de France Télévisions : Le CSA exige transparence et exemplarité

l'info en continu
Audiences juillet : TF1 solide, France 2 et France 3 s&#039;envolent, M6 faiblarde, BFMTV tient en respect CNews
Audiences
Audiences juillet : TF1 solide, France 2 et France 3 s'envolent, M6 faiblarde,...
Box-office US : &quot;Jungle Cruise&quot; largement en tête, &quot;Old&quot; glisse à la troisième place, &quot;Black Widow&quot; tient le coup
Cinéma
Box-office US : "Jungle Cruise" largement en tête, "Old" glisse à la troisième...
Europe 1 : Michaël Darmon quitte à son tour la station
Radio
Europe 1 : Michaël Darmon quitte à son tour la station
Quelles séries sur Netflix et Disney+ en août ?
SVOD
Quelles séries sur Netflix et Disney+ en août ?
Vaccination : Emmanuel Macron veut répondre aux interrogations des Français sur les réseaux sociaux
Internet
Vaccination : Emmanuel Macron veut répondre aux interrogations des Français sur...
&quot;Surprise sur prise&quot; ne reviendra pas à la rentrée sur France 2
TV
"Surprise sur prise" ne reviendra pas à la rentrée sur France 2