NRJ 12 visée par une plainte après la diffusion d'un numéro de "Crimes et faits divers"

Partager l'article
Vous lisez:
NRJ 12 visée par une plainte après la diffusion d'un numéro de "Crimes et faits divers"
"Crimes & faits divers"
"Crimes & faits divers" © NRJ 12
Trois avocats nîmois ont déposé une plainte contre la chaîne jeudi pour subornation de témoin et violation du secret de l'instruction.

"Crimes et faits divers" mis en cause. Selon une information de l'AFP, un reportage diffusé le 27 novembre dans l'émission de Jean-Marc Morandini a déclenché le dépôt d'une plainte jeudi. Cette séquence évoquait la mort de Badré Fakir, dont le corps calciné a été découvert sous un tunnel à Nîmes le 1er septembre 2015. Dans cette affaire qui n'a pas encore été jugée, les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de la compagne et de deux des fils de la victime, qui ont ensuite été mis en examen pour assassinat.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

La plainte pénale, dont l'AFP a eu copie, a été déposée auprès du procureur de la République de Nîmes par Me Khadija Aoudia, Me Fadh Mihi et Me Hélène Mordacq contre deux soeurs de la victime, et la société NRJ group pour subornation de témoin, violation du secret de l'instruction et recel, publication de commentaire de nature à influer sur la justice. Les avocats de la défense ont également saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

"Dans cette émission nous n'avons que l'interprétation d'une partie civile"

"Je déplore que Monsieur Morandini n'ait pas jugé utile de se rapprocher ou d'informer la défense de cette émission. C'est une atteinte intolérable à la présomption d'innocence, les nom, prénom et photo de ma cliente ont été dévoilés. Dans cette émission nous n'avons que l'interprétation d'une partie civile endeuillée et en colère, qui ne correspond pas à la vérité du dossier", affirme Maître Aoudia, conseil de la mère de famille mise en examen.

"Crimes et faits divers" est la déclinaison quotidienne de "Crimes", l'émission sur les faits divers incarnée par Jean-Marc Morandini et diffusée en prime time sur NRJ 12 depuis 2013. Lancée le 4 septembre dernier et produite par Ne Zappez Pas !, Angel Prod et Franck Saurat Productions, "Crimes et faits divers" est programmée en inédit du lundi au vendredi à partir de 13h40. Le 27 novembre dernier, l'émission ayant évoqué l'affaire Badré Fakir a réuni 183.000 téléspectateurs, soit 2% de l'ensemble du public.

Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias