NRJ 12 visée par une plainte après la diffusion d'un numéro de "Crimes et faits divers"

Partager l'article
Vous lisez:
NRJ 12 visée par une plainte après la diffusion d'un numéro de "Crimes et faits divers"
"Crimes & faits divers"
"Crimes & faits divers" © NRJ 12
Trois avocats nîmois ont déposé une plainte contre la chaîne jeudi pour subornation de témoin et violation du secret de l'instruction.

"Crimes et faits divers" mis en cause. Selon une information de l'AFP, un reportage diffusé le 27 novembre dans l'émission de Jean-Marc Morandini a déclenché le dépôt d'une plainte jeudi. Cette séquence évoquait la mort de Badré Fakir, dont le corps calciné a été découvert sous un tunnel à Nîmes le 1er septembre 2015. Dans cette affaire qui n'a pas encore été jugée, les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de la compagne et de deux des fils de la victime, qui ont ensuite été mis en examen pour assassinat.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

La plainte pénale, dont l'AFP a eu copie, a été déposée auprès du procureur de la République de Nîmes par Me Khadija Aoudia, Me Fadh Mihi et Me Hélène Mordacq contre deux soeurs de la victime, et la société NRJ group pour subornation de témoin, violation du secret de l'instruction et recel, publication de commentaire de nature à influer sur la justice. Les avocats de la défense ont également saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

"Dans cette émission nous n'avons que l'interprétation d'une partie civile"

"Je déplore que Monsieur Morandini n'ait pas jugé utile de se rapprocher ou d'informer la défense de cette émission. C'est une atteinte intolérable à la présomption d'innocence, les nom, prénom et photo de ma cliente ont été dévoilés. Dans cette émission nous n'avons que l'interprétation d'une partie civile endeuillée et en colère, qui ne correspond pas à la vérité du dossier", affirme Maître Aoudia, conseil de la mère de famille mise en examen.

"Crimes et faits divers" est la déclinaison quotidienne de "Crimes", l'émission sur les faits divers incarnée par Jean-Marc Morandini et diffusée en prime time sur NRJ 12 depuis 2013. Lancée le 4 septembre dernier et produite par Ne Zappez Pas !, Angel Prod et Franck Saurat Productions, "Crimes et faits divers" est programmée en inédit du lundi au vendredi à partir de 13h40. Le 27 novembre dernier, l'émission ayant évoqué l'affaire Badré Fakir a réuni 183.000 téléspectateurs, soit 2% de l'ensemble du public.

Sur le même thème
l'info en continu
"Conan le barbare" : Une série en préparation chez Netflix
SVOD
"Conan le barbare" : Une série en préparation chez Netflix
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
Presse
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Programme TV
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Justice
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Audiences
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Radio
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Vidéos Puremedias