Nutri-Score dans les pubs TV : Les patrons de chaînes voient rouge et écrivent au gouvernement

Partager l'article
Vous lisez:
Nutri-Score dans les pubs TV : Les patrons de chaînes voient rouge et écrivent au gouvernement
Ils craignent une baisse conséquente de leurs recettes publicitaires si le logo indiquant les produits alimentaires les plus nocifs venait à être imposé à la télé.

Pas touche à la malbouffe ! Selon "Le Canard Enchaîné" paru ce mercredi, le Premier ministre Edouard Philippe a reçu le 10 mai dernier une lettre comminatoire signée par des patrons de chaînes télé et de groupes médias. Delphine Ernotte pour France Télévisions, Gilles Pélisson pour TF1, Nicolas de Tavernost pour M6 et les autres ont fait part de leur inquiétude face à l'amendement déposé par le député de la majorité Olivier Véran le mois dernier. Les responsables ont pris soin d'adresser une copie de leur courrier à plusieurs ministres, au président du Conseil supérieur de l'audiovisuel et au député concerné.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

L'amendement entend imposer le Nutri-Score dans toutes les publicités alimentaires. Le député, médecin dans le civil, y voit là un moyen de mieux informer le consommateur. Ce code composé de lettres (de A à E) et de couleurs (du vert au rouge), mis en place il y a six mois, indique la qualité nutritionnelle d'un produit. Ce dispositif viendrait en complément des messages de prévention tels que "évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé" ou "pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour", déjà présents dans les publicités vantant les mérites des denrées les plus diverses.

"Le premier investisseur publicitaire en télévision"

Les marques sont déjà fortement incitées par le gouvernement à indiquer le Nutri-Score sur leurs emballages. Mais selon les auteurs de la lettre reçue par Edouard Philippe, l'intégration systématique de ce code nutritionnel dans les spots de pub aurait des effets contre-productifs, en faisant fuir les annonceurs concernés. Les patrons de chaînes et de groupes médias rappellent que "l'alimentation constitue le premier investisseur publicitaire en télévision, avec plus de 20% du marché, soit plus de 650 millions d'euros net par an". Cependant, l'amendement d'Olivier Véran concerne l'ensemble des supports publicitaires et prévoit que les annonceurs pourront déroger à cette obligation moyennant le versement d'une contribution à l'Agence nationale de santé publique, égale à 5% du montant de la publicité.

Selon les responsables de l'audiovisuel, le manque à gagner aurait des répercussions directes sur le financement de la production audiovisuelle et cinématographique en France avec, en bout de chaîne, une menace sur les 130.000 emplois que comptent ces filières. Rejeté en commission, cet amendement au projet de loi Agriculture et Alimentation sera de nouveau présenté ce jeudi à l'Assemblée nationale. "Le Canard Enchaîné" s'amuse de la situation en prédisant que le baroud d'honneur du monde des médias pourrait au contraire inciter les députés à adopter l'amendement.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Sheka

Oui mais cela ne changerait rien à la pastille nutri score.



EiffelNord

En effet, reste après à ne pas ajouter (en tout cas pas en grande quantité) du sel et de la sauce grasse et sucrée.

Une partie de la malbouffe (j'aime pas ce terme) vient de ce que l'on fait des ingrédients et pas toujours des ingrédients eux-mêmes.

Vous voulez occasionnellement vous baffrer : manger autant de fruits que vous voulez, de pain, de riz, de pâtes et de pomme de terre... mais sans rien ajouter à vos portions supplémentaires (sel, beurre, sauce...).



Les vainqueurs écrivent l'Hist

Qui dirige le monde?



Sheka

Ben il n'y a rien de scientifique je trouve. Puis c'est facilement contournable votre truc. Suffit de mettre 49.9% de saccharose et 7% de glucose. Et tout sera en vert..



LeMoi

57 g, dans le tableau des valeurs nutritionnelles !
Les députés voulaient faire marquer, en gros, dans la liste des ingrédients : Sucre (50 %), par exemple, en mettant par exemple un code couleur, t'imagines si t'achètes un produit avec un gros SUCRE marqué en rouge parce qu'il correspond à plus de 50 % de la composition du produit, c'est autre chose qu'un tableau nutritionnel, marqué avec des termes scientifiques, que peu de gens regardent et lisent ^^



Sheka

57%. Je l'ai entouré sur l'image ! https://uploads.disquscdn.c...



LeMoi

En général c'est marqué en taux par rapport aux recommandations journalières, pas en composition du produit ! Regarde bien le Nutella, et dis-moi si c'est marqué clairement, dans les ingrédients, le sucre représente quelles proportions du produit, par exemple ;) mais c'est vrai pour tout autre produit, aussi bien solide que liquide, sucré que salé !
Il y avait eu une proposition de loi au Parlement européen il y a quelques temps, mais les lobbys alimentaires ont fait pression pour que les députés refusent, et surtout que rien ne soit imposé !



Sheka

Mais c'est marqué déjà le taux de sucre.



Sheka

C'est pas le même produit.



Sheka

C'est que de la pomme de terre, de l'huile de tournesol et un peu de sel.. En regardant les valeurs nutritionnelles, il n'y a rien de choquant.



Pickle Rick

Je crois d'ailleurs qu'ils vont enfin se pencher sur les bandes annonces (mais là aussi y'a le lobby du cinema français qui chiale face aux blockbusters US)



Super Power

Ça ne doit pas être exactement le même produit.



Vimaire

Vivement que les applications d'analyse des produits de grande consommation se démocratisent beaucoup plus, c'est un moyen plutôt simple et assez rapide de savoir de quoi sont composés les produits que nous achetons ; et surtout cela nous donne un pouvoir non négligeable.
D'ailleurs il semble que les acteurs de la grande distribution veulent même lancer leur propre application.



Medion

Ou on peut arriver à l'inverse. Des marques qui ont des produits notés A vont booster leur communication et espérer un "effet de ruissellement" sur les autres produits de la marque.
C'est comme un constructeur auto qui va communiquer sur sa magnifique voiture électrique très bonne pour l'environnement mais qu'en réalité il sait très bien que ce qu'il vend le plus c'est des suv.
Pareil ici, quelqu'un a mentionné un produit de la gamme McCain noté A alors que le reste de la gamme ne l'ai pas.
On aura le syndrome "produit de l'année" pour ce nutriscore.



Sechery_K

Ah bah maintenant on ne pourra vendre que du temps de cerveau disponible et non plus le temps et la santé.



philalex

J'ai bien fait de prendre des ondulées je serai en meilleure santé ^^



philalex

La preuve par l'image :)



philalex

https://uploads.disquscdn.c...



Vadordu013

Le patron de BFM-RMC est le seul a ne pas avoir écrit au gouvernement dixit JJBourdin



Nihilistic girl

Quel aplomb!
Soit les chaines continuent de récupérer l'argent des annonceurs en dissimulant les éventuels effets néfastes des produits vantés, soit les annonceurs fuiront?
Que penseraient Gilles Pelisson, Delphine Ernotte et Nicolas de Tavernost si Lactalis leur proposait une pub pour dire tout le bien que font leurs produits fabriqués dans leur usine du Nord sur la santé des mômes en bas-âge?
Et bien ils la diffuseraient sans aucun problème de conscience, ils ne verraient même pas le problème tant que les annonceurs passent à la caisse....
Quel sérieux et quel altruisme...
TF1 était la seule chaine que je me refusais de regarder, elle vient d'être rejointe par 2 autres groupes.
Merci de tant de franchise, ça aide à prendre les bonnes décisions, à défaut de pouvoir éviter d'acheter des produits de mauvaise qualité...



ElRom16

https://uploads.disquscdn.c...



Bernard59

Source ?



ElRom16

Même France TV, et ça c'est inadmissible, tout en étant irresponsable venant d'un groupe public.



LeMoi

Déjà que le score est pas terrible et ne révèle pas le contenu du produit... vu que les marques ont refusé de mettre un logo qui indiquerait que le produit est composé à 50% de sucres, ils préfèrent dire qu'il couvre 10% des AJR, belle arnaque !



Il n'y en a qu'une

Intéressant de constater que les industriels de l'alimentation ressortent les arguments usités par le lobby des spiritueux lors du débat autour de la Loi Évin il y a déjà 25 ans.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions sexuelles sur des mineurs
Justice
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions...
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça pousse" au plus haut
Audiences
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça...
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en forme, "Clique" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en...
Vidéos Puremedias