Nutri-Score dans les pubs TV : Les patrons de chaînes voient rouge et écrivent au gouvernement

Partager l'article
Vous lisez:
Nutri-Score dans les pubs TV : Les patrons de chaînes voient rouge et écrivent au gouvernement
Ils craignent une baisse conséquente de leurs recettes publicitaires si le logo indiquant les produits alimentaires les plus nocifs venait à être imposé à la télé.

Pas touche à la malbouffe ! Selon "Le Canard Enchaîné" paru ce mercredi, le Premier ministre Edouard Philippe a reçu le 10 mai dernier une lettre comminatoire signée par des patrons de chaînes télé et de groupes médias. Delphine Ernotte pour France Télévisions, Gilles Pélisson pour TF1, Nicolas de Tavernost pour M6 et les autres ont fait part de leur inquiétude face à l'amendement déposé par le député de la majorité Olivier Véran le mois dernier. Les responsables ont pris soin d'adresser une copie de leur courrier à plusieurs ministres, au président du Conseil supérieur de l'audiovisuel et au député concerné.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

L'amendement entend imposer le Nutri-Score dans toutes les publicités alimentaires. Le député, médecin dans le civil, y voit là un moyen de mieux informer le consommateur. Ce code composé de lettres (de A à E) et de couleurs (du vert au rouge), mis en place il y a six mois, indique la qualité nutritionnelle d'un produit. Ce dispositif viendrait en complément des messages de prévention tels que "évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé" ou "pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour", déjà présents dans les publicités vantant les mérites des denrées les plus diverses.

"Le premier investisseur publicitaire en télévision"

Les marques sont déjà fortement incitées par le gouvernement à indiquer le Nutri-Score sur leurs emballages. Mais selon les auteurs de la lettre reçue par Edouard Philippe, l'intégration systématique de ce code nutritionnel dans les spots de pub aurait des effets contre-productifs, en faisant fuir les annonceurs concernés. Les patrons de chaînes et de groupes médias rappellent que "l'alimentation constitue le premier investisseur publicitaire en télévision, avec plus de 20% du marché, soit plus de 650 millions d'euros net par an". Cependant, l'amendement d'Olivier Véran concerne l'ensemble des supports publicitaires et prévoit que les annonceurs pourront déroger à cette obligation moyennant le versement d'une contribution à l'Agence nationale de santé publique, égale à 5% du montant de la publicité.

Selon les responsables de l'audiovisuel, le manque à gagner aurait des répercussions directes sur le financement de la production audiovisuelle et cinématographique en France avec, en bout de chaîne, une menace sur les 130.000 emplois que comptent ces filières. Rejeté en commission, cet amendement au projet de loi Agriculture et Alimentation sera de nouveau présenté ce jeudi à l'Assemblée nationale. "Le Canard Enchaîné" s'amuse de la situation en prédisant que le baroud d'honneur du monde des médias pourrait au contraire inciter les députés à adopter l'amendement.

Sur le même thème
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias