Olivier Truchot : "Charles Consigny est moins libre dans 'On n'est pas couché'"

Partager l'article
Vous lisez:
Olivier Truchot : "Charles Consigny est moins libre dans 'On n'est pas couché'"
Olivier Truchot
Olivier Truchot © RMC
Le présentateur et son compère Alain Marschall ont accordé une interview ce mardi à "TV Mag".

Une prestation qui ne les a pas convaincus. Dans une interview accordée à "TV Mag" ce mardi, les présentateurs de RMC et RMC Story Olivier Truchot et Alain Marschall ont critiqué les premiers pas en tant que chroniqueur de Charles Consigny dans "On n'est pas couché" sur France 2. En promotion pour leur livre "Les secrets des Grandes gueules", les deux journalistes étaient samedi dernier invités de l'émission de Laurent Ruquier, où ils ont retrouvé l'ancien membre de leur émission, "Les Grandes gueules".

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"Là-bas, chacun a son couloir, personne ne lui rentre dedans"

"Je l'ai trouvé moins grande gueule que chez nous, il se met peut-être un peu plus de pression. Je le trouve, pour l'instant, moins libre", a estimé Olivier Truchot. "Il faut qu'il trouve ses marques. Le format de l'émission n'est pas du tout le même", a ajouté Alain Marschall, expliquant : "Chez nous, c'est match, là-bas, chacun a son couloir, personne ne lui rentre dedans. Mais il est talentueux, ça va venir". Son partenaire a ensuite glissé : "Même si on le regrette, on lui souhaite bonne chance."

Au cours de cet entretien, les deux présentateurs qui officient également sur BFMTV ont aussi évoqué l'évolution du Conseil supérieur de l'audiovisuel ces dernières années. "Au départ, c'est une autorité administrative qui vérifiait si les chaînes répondaient bien à un cahier des charges. Aujourd'hui, il est devenu un comité de la bien-pensance", a lâché Olivier Truchot, avant d'ajouter : "Le pire, ce sont les signalements. Il y a des anonymes qui se font un malin plaisir de signaler des comportements. C'est quand même très bizarre". De son côté, Alain Marschall a également pointé du doigt les pétitions qui font "abstraction du libre-arbitre de chacun". "Nous sommes 100.000 donc nous avons raison. Non. On discute et on débat", a-t-il souligné.

Olivier Truchot
Olivier Truchot
Le confinement vu par... Olivier Truchot
Olivier Truchot (Radio Notes 2017) : "Je revendique le fait d'être dans une émission populaire"
L'année médias 2017 vue par... Olivier Truchot
Voir toute l'actualité sur Olivier Truchot
Autour de Olivier Truchot
Sur le même thème
l'info en continu
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
TV
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
LCI : Marie-Aline Meliyi remplace Audrey Crespo-Mara la saison prochaine
TV
LCI : Marie-Aline Meliyi remplace Audrey Crespo-Mara la saison prochaine
"Fort Boyard" : De Cyril Gossbo à Little Boo, découvrez les nouveaux personnages de la saison 31
TV
"Fort Boyard" : De Cyril Gossbo à Little Boo, découvrez les nouveaux personnages...
Patrick Balkany fait condamner "Paris Match" après la publication de photos volées
Justice
Patrick Balkany fait condamner "Paris Match" après la publication de photos volées
14 juillet : Gilles Bouleau et Léa Salamé pour interviewer Emmanuel Macron
TV
14 juillet : Gilles Bouleau et Léa Salamé pour interviewer Emmanuel Macron
Historique : M6 va diffuser un film ce samedi soir !
TV
Historique : M6 va diffuser un film ce samedi soir !
Vidéos Puremedias