Orange ne proposera pas Netflix à ses abonnés

Partager l'article
Vous lisez:
Orange ne proposera pas Netflix à ses abonnés
Stéphane Richard, le PDG d'Orange
Stéphane Richard, le PDG d'Orange © Abaca
Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a annoncé ce matin sur BFM Business que le service vidéo Netflix ne sera pas disponible sur ses box lors de son lancement en France en septembre prochain.

Orange ne distribuera pas Netflix. Invité ce matin de BFM Business, le PDG de l'entreprise telecom, Stéphane Richard, a annoncé que les abonnés internet Orange n'auront pas, au moins dans un premier temps, accès aux services de vidéos à la demande de la firme américaine via leur box.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"Le service Netflix ne sera pas sur les box d'Orange"

"Netflix pose quand même pour nous un certain nombre de questions" a-t-il expliqué. "La première question c'est la façon dont Netflix va participer au financement des infrastructures qu'il utilise pour proposer ses contenus. Netflix représente 30% sur les réseaux fixes américains à l'heure de pointe. C'est gigantesque et ça pose la question des relations économiques entre les opérateurs telecom et les fournisseurs de contenus" a commenté Stépane Richard dans un premier temps. Le PDG d'Orange a par ailleurs révélé que des discussions étaient en cours sur "ces aspects-là" avec Netflix pour demander à la firme américaine "une forme de participation" en échange du droit à occuper autant la bande passante.

Et Stéphane Richard d'évoquer ensuite un deuxième point : "L'autre question que cela pose, c'est comment Netflix va s'insérer dans l'écosystème français en matière de création audiovisuelle, de chronologie des médias et d'obligations de contenus en français etc... Ça ne nous concerne pas directement mais comme on est une entreprise citoyenne et qu'on a des box chez 10 millions de Français, on ne peut pas ne pas regarder cela" a expliqué le PDG d'Orange.

Avant d'ajouter : "Comme cela n'est pas encore très clair, j'ai décidé que nous n'aurions pas le service Netflix au moment de son lancement. Donc le service Netflix ne sera pas sur les box d'Orange lorsque Netflix lancera son service en septembre" a annoncé le patron de l'opérateur telecom, qui n'a pas exclu de revenir sur sa position dans quelques semaines en fonction des négociations avec la firme américaine et entre cette dernière et "les pouvoirs publics".

Orange prépare une offre concurrente à celle de Netflix

Cette décision d'Orange présente plusieurs avantages pour l'opérateurs français. Lui permettant de mettre en avant une image "citoyenne", elle permet aussi à Orange de se faire bien voir des pouvoirs publics, hostiles pour l'instant à l'arrivée d'un opérateur qui a clairement fait comprendre qu'il n'entendait pas se plier à toutes les obligations auxquelles sont soumises les industries culturelles en France.

Ce refus de distribuer Netflix est aussi un efficace moyen de pression dans les négociations en cours pour Orange qui possède 10 millions d'abonnés à sa box dans l'Hexagone. Il est enfin une manière de gagner du temps. Comme le révélait "L'Expansion" au début du mois, Orange plancherait sur le lancement d'une offre concurrente à celle de Netflix et ce, "à la demande" du ministre Arnaud Montebourg. Cette nouvelle structure aurait notamment pour ambition de mettre en avant des "contenus de France".

Le mensuel français a ainsi révélé que cette contre-offre serait basée sur le catalogue de contenus de son bouquet Orange Cinema Séries qui contient notamment 70 séries inédites dont celles de la chaîne américaine HBO, ou encore les films des studios Warner. Originalité du projet, cette contre-offre prendrait la forme d'une clé Wi-Fi connectable aux téléviseurs de salon via le port HDMI, un peu sur le modèle de la Chromecast de Google lancé récemment. Selon "L'Expansion", cet Orangecast devrait intégrer une batterie de services comme la vidéo à la demande d'Orange Cinema Séries (OCS), mais aussi des chaînes de télévision gratuites internationales et locales ou encore de la musique avec Deezer.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Drsavane

En mettant de coté la réputation de Richard, qui franchement m'indiffere, on ne peut pas dire que OCS est une chaine nulle, son offre de série commence rééllement à être interessante et surtout ses créations originales donnent vraiment de l'air à la fiction française.



Tibo18

De toute façon, les box d'Orange sont largement à la traîne par rapport à d'autres, et ce sur bien des points. Je pense notamment au replay, dont il manque encore D8 et D17 alors que toutes les autres proposent ces chaînes, me semble-t-il. Je crois que je ne vais pas tarder à aller voir ailleurs !



hexokynase

"Une entreprise citoyenne"......



azen

Déjà que les moyens existent pour avoir toutes les chaines orange sur Pc, comme avec maxTV par exemle où est le problème ?.. autrement il restera la solution de changer de founisseur ( Chez moi et pas mal d'amis on a fait la bascule chez free avec la plus grande satisfaction en plus)..



Yannos

C'est toujours la même histoire ; les groupes avec une position dominante refusent le changement afin de conserver cette position et, croient-ils, protéger leurs intérêts.
Alors que c'est précisément le refus d'évoluer qui causera leur perte.
Aux US, Netflix a été une petite révolution, et ne pas prendre le train en marche risque de leur coûter cher.



La télé intelligemment

Stéphane Richard, l'homme suspecté de complicité d'escroquerie contre l'Etat qui se place en défenseur de la citoyenneté, mais gros LOL ! ... C'est également ma réflexion !



Nicolas Joyard

Faut pas se demander pourquoi notre économie a du mal, avec des idiots pareils. "Le fleuron de la technologie Française", qu'ils disaient.

Bande de nuls.



Plouf

Stéphane Richard, l'homme suspecté de complicité d'escroquerie contre l'Etat qui se place en défenseur de la citoyenneté, mais gros LOL !

Ils ont surtout peur pour OCS, beaucoup plus pauvre et plus chère, mais c'est débile parce que les offres sont complémentaires plus que concurrentes, Netflix a rien de HBO.



Jean-Pierre MÉRESSE

Netflix via le site Web ou application Android/iOS, puis Chromecast sur la TV, et hop c'est réglé :-)



Clem

Et merde :(



zap-man

c'est pas gentil.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
TV
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
TV
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir sur TF1
Programme TV
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir...
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
Justice
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission française
SVOD
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission...
Vidéos Puremedias