Partenariat avec beIN Sports : Le très gros chèque de Canal+

Partager l'article
Vous lisez:
Partenariat avec beIN Sports : Le très gros chèque de Canal+
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré © Abaca
Le groupe de Vincent Bolloré devrait payer 1,5 milliard d'euros pour distribuer la chaîne sportive qatarie durant les cinq prochaines années.

Un très gros chèque... Voilà ce que devrait verser Canal+ à beIN Sports si son projet de rapprochement avec la chaîne sportive qatarie était validé par l'Autorité de la concurrence. Selon BFM Business citant des sources industrielles, le groupe audiovisuel de Vincent Bolloré devrait ainsi payer plus de 300 millions d'euros par an pendant cinq ans, soit au total plus de 1,5 milliard d'euros.

À lire aussi
Vivendi fait la paix avec Mediaset
Business
Vivendi fait la paix avec Mediaset
Résultats du premier trimestre 2021 : TF1 retrouve un taux de marge à deux chiffres
Business
Résultats du premier trimestre 2021 : TF1 retrouve un taux de marge à deux chiffres
Arnaud Lagardère renonce à la commandite et au contrôle absolu de son groupe
Business
Arnaud Lagardère renonce à la commandite et au contrôle absolu de son groupe
En cas de rachat, le groupe M6 tient à conserver ses marques, prévient Nicolas de Tavernost
Business
En cas de rachat, le groupe M6 tient à conserver ses marques, prévient Nicolas de...

Le déboursement d'une telle somme permettra à Canal+ de distribuer beIN Sports durant la période. En échange de son chèque, Canal+ touchera une commission sur chaque abonnement à beIN Sports dont le montant est encore en discussion avec les fournisseurs d'accès.

Cependant et contrairement à ce qui avait pu être envisagé dans un premier temps, le partenariat conclu entre les deux groupes ne permettra pas forcément à Canal de recruter de nouveaux abonnés. En effet, afin de ne pas froisser l'Autorité de la concurrence qui doit prochainement se prononcer dans ce dossier, le partenariat n'empêchera pas de s'abonner seulement et classiquement à beIN Sports pour 14 euros par mois. En 2012, l'anti-trust avait en effet interdit à Canal+ de distribuer en exclusivité une chaîne premium, ce qu'est beIN Sports.

Une décision du gendarme de la concurrence en avril

L'accord entre les deux groupes audiovisuels prévoit malgré tout quelques avantages pour le consommateur. Si ce dernier s'abonne à la fois à Canal et beIN, cela lui permettra par exemple de gagner quelques euros sur la facture totale. Serait aussi prévu, toujours selon BFM Business, un mini-bouquet Canalsat avec plusieurs chaînes sportives dont beIN Sports mais aussi Eurosport à 14 euros la première année, puis autour d'une vingtaine ensuite.

Quoiqu'il en soit, l'opération de rapprochement entre beIN Sports et Canal+ reste à la merci de l'Autorité de la concurrence qui devrait se prononcer avant la fin avril dans ce dossier. Le gendarme de la concurrence a d'ores et déjà lancé une vaste consultation du secteur, des fournisseurs d'accès aux chaînes de télévision, en passant par le CSA.

l'info en continu
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir sur C8
Programme TV
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir...
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
International
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
TV
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score pour la spéciale de "On est en direct"
TV
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score...
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TV
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Séries
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Vidéos Puremedias