Canal+/beIN Sports : L'Autorité de la concurrence lance une consultation du marché

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+/beIN Sports : L'Autorité de la concurrence lance une consultation du marché
beIN sports
beIN sports © DR
L'Autorité de la concurrence se saisit du projet de rapporchement entre Canal+ et beIN Sports.

Ca se complique pour Canal+. Alors que le groupe dirigé par Vincent Bolloré a confirmé avoir des discussions en vu d'un rapprochement avec beIN Sports, l'Autorité de la concurrence entre dans le jeu. Selon L'Equipe, l'institution dirigée par Bruno Lasserre (qui veille au grain dans le domaine de l'audiovisuel) a décidé de lancer une "consultation du marché" sur cette opération. Pour cela elle va auditionner des chaînes concurrentes, des organisations sportives détentrices de droits et aussi des fournisseurs d'accès à internet. Car ce rapprochement, s'il a lieu, aura de fortes répercussions sur le paysage médiatique en général et l'univers de la télévision payante en particulier.

À lire aussi
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...

Selon plusieurs articles de presse parus fin janvier, Vincent Bolloré étudierait deux schémas. Le premier, le plus probable, consisterait à faire de Canal le distributeur exclusif de beIN Sports. L'accès aux chaînes sportives qataries passerait ainsi par un abonnement aux offres de Canal+ ou Canalsat. En échange, la chaîne verserait une redevance d'au moins 100 millions d'euros par an.

Ennemies hier, alliées aujourd'hui

Le deuxième scénario serait tout simplement une acquisition par Canal de la partie française de beIN Sports estimée à 500 millions d'euros par Natixis. Payée en actions plutôt qu'en cash, l'opération permettrait aux dirigeants qataris de prendre 8% de Canal ou même une participation dans la maison-mère, Vivendi, dont ils ont déjà été actionnaires par le passé.

Farouchement ennemies hier, Canal+ et beIN Sports sont condamnées à s'entendre aujourd'hui. Dépossédée de droits sportifs majeurs (la Premier League, le meilleur de la Ligue des Champions), Canal doit absolument renforcer son offre pour retenir ses abonnés. Et beIN Sports, lourdement déficitaire, pourrait être délaissée par les Qataris qui, face à la baisse actuelle du prix du pétrole, sont tentés de réduire leurs investissements non rentables à l'étranger.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Arnaud

C'est exactement ce que je me suis dit...



Sergio

Mais j'aurais tous les sports... Là il faut payer canal, Bein, canalsat et MCS... Je préfère tout à voir pour 40€ que tout avoir pour 100€... Bein est la, c'est bien, mais Bein n'a pas tout (et le modèle de Bein ne fonctionne pas...)



ElRom16

Absolument pas. Si y'avait pas eu beIN tu payerais 2 voir 3 fois plus cher ton abonnement.



Sergio

Moins cher que quoi?? Plus il y a d'abonnements, plus ce sera cher...



ElRom16

Si tu paye moins cher à la fin, c'est le principal.



Sergio

C'est sur que c'est tellement mieux maintenant, devoir prendre 4 abonnements pour tout voir...



Sergio

Oui depuis l'arrivée de Bein sports, les droits sportifs c'est devenu un peu n'importe quoi...



Sergio

Oh bah quand même, la saison prochaine arrive aussi la première division de rugby Anglais, avec la pro A depuis cette saison, la grille commence à se remplir de bons droits.



Sergio

Pourquoi l'article commence par "ça se complique pour canal" ?? À quel moment dans ce qui est dit dans l'article il y a complication ?



leon1

Mais je ne suis pas parti!



Patperrus

"Reviens Léon j'ai fait des Panzani ..." ...;o)



Patperrus

La dette c'est la méthode de croissance de Drahi, il achète en s'endettant, serre très fort les coûts et dès que ca crache (voire même avant) il se ré-endette pour racheter c'est comme cela qu'il a construit son empire ...



yukulele

Mon cher streaming, désolé de t'avoir trompé avec BeIN Sport. J'ai fait une erreur que je regrette, c'est toi que j'aime !



Pope

Ce n'est pas forcément à Drahi qu'il faut s'en prendre. Ce sont les banques qui consentent les emprunts.



Pope

Oui mais Eurosport n'est plus disponible sur Numéricable depuis septembre dernier, et est donc une exclusivité CanalSat.
De sorte que, quoi qu'il en soit, ces chaînes seront toujours accaparées par Canal.
Sont programmées aussi le retrait de 13E RUE, SYFY, les chaînes Discovery et SC, qui ne pourront donc être visibles que via un abonnement Canal Sat.
Mais le conseil de la concurrence ne trouve rien à redire.

S'agissant de MCS Sport, la chaîne est aussi désolante qu'un désert. et même l'arrivée programmée de la Premier League ne la rendra pas beaucoup plus sexy.



leon1

Drahi un trésor de guerre?
MCS appartient à Altice qui a une dette de 45 milliards d'euros plutôt.



Sheka

C'est Beinsport qui a tout déstabilisé..



Yaya

Donc une audience ridicule.



KN

Le modèle suivrait celui d'Eurosport.



bendarag

oui !



Yaya

Si je comprends bien, si une de ces deux options venait à aboutir, on pourrait plus avoir BeIn par un quelconque fournisseur d'accès à Internet et il faudra absolument prendre Canal + ou Sat pour avoir BeIn ? En gros il va falloir cumuler les abonnements et raquer encore + ? C'est bien ça ?



ElRom16

Et c'est le consommateur qui ressort comme le grand perdant à chaque fois de cette absence de concurrence.



Pope

Nul doute que l'autorité de la concurrence finira pas accepter l'une des deux options de C+ sur BeIn Sport : lorsque l'on voit ce qu'il est advenu des anciennes chaînes de TPS (toutes ont disparu, à l'exception de Télétoon), et de la politique exclusive de CanalSat qui démantèle maintenant toutes les chaînes Numéricable depuis la fusion de cette dernière avec SFR.
Comment s'opposer au principal argentier du cinéma et du football français ? A coups sûr des conditions provisoires seront imposées, histoire d'amuser la galerie, pour au final aboutir sur une totale exclusivité sur le sport en France.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Box-office : "Spider-Man" et "Toy Story 4" résistent à "Annabelle", déception pour Luc Besson, flop pour "UglyDolls"
Cinéma
Box-office : "Spider-Man" et "Toy Story 4" résistent à "Annabelle", déception pour...
Kevin Spacey : Les accusations d'agression sexuelle abandonnées dans le Massachusetts
Justice
Kevin Spacey : Les accusations d'agression sexuelle abandonnées dans le...
"Un jour, un générique" : "Le Prince de Bel-Air"
Séries
"Un jour, un générique" : "Le Prince de Bel-Air"
Victime d'un accident, une présentatrice météo est remplacée à la dernière minute par un journaliste de M6
TV
Victime d'un accident, une présentatrice météo est remplacée à la dernière minute...
"Pékin Express" : La saison 12 démarre ce soir sur M6
Programme TV
"Pékin Express" : La saison 12 démarre ce soir sur M6
"Lenglet déchiffre" : François Lenglet aux commandes d'un nouveau rendez-vous sur LCI
TV
"Lenglet déchiffre" : François Lenglet aux commandes d'un nouveau rendez-vous sur...
Vidéos Puremedias