Pascale Clark, en colère, diffuse des disques sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
Pascale Clark, en colère, diffuse des disques sur France Inter
Pascale Clark, sur France Inter le 9 mars 2015.
Après le rejet de sa demande de renouvellement de carte de presse, Pascale Clark a décidé de protester à l'antenne en ne proposant pas son émission habituelle.

Et voici DJ Clark ! La journaliste de France Inter, qui présente l'émission "A'Live" tous les soirs de 21h à 23h a décidé de protester contre le refus de sa demande de renouvellement de carte de presse, dont elle est titulaire depuis une trentaine d'années, en diffusant des disques à la place de l'émission habituelle. En cause, son statut d'intermittente du spectacle et la décision de la C.C.I.J.P, Commission de la Carte d'Identité des Journalistes Professionnels, qui considère que sa nouvelle émission n'a pas un "caractère d'émission d'information".

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"30 ans de carte de presse. Numéro 53.216. Mais ça c'était avant"

Une décision administrative que l'animatrice a donc décidé de dénoncer en modifiant le sommaire de sa propre émission au dernier moment. "Ce soir je vais vous parler de ma vie de journaliste professionnelle. 30 ans de carte de presse. Numéro 53.216. Partout je l'ai obtenue. CVS, 95.2, Europe 2, France Info, Europe 1, Oui FM, Canal+, RTL, France Inter. Mais ça c'était avant", a déclaré Pascale Clark ce soir, dans son billet qui ouvre traditionnellement "A'live". Elle a ensuite expliqué avoir reçu samedi matin une lettre recommandée de la C.C.I.J.P.

A l'antenne, la journaliste a "contesté absolument" la décision, rappelant que son émission a un caractère informatif. "L'info est la matière première que nous malaxons, soir après soir. (...) Après les tueries de Charlie et de l'Hyper Cacher, nous n'avons traité que de ça deux semaines durant. C'est énervant ces réflexes de journaliste... Plus fort que vous", a-t-elle poursuivi avant de regretter son statut d'intermittente. "C'est vrai. Depuis toujours sur Inter. C'est vrai, mais c'est pas choisi. Ce statut à mon corps défendant devient double peine", a-t-elle expliqué.

DJ Clark

"Alors comme je ne suis pas journaliste. Plus, après 30 ans, je m'en voudrais d'usurper tel titre ou telle carte. Ce soir, et peut-être d'autres suivront, voici DJ Clark. DJ, il paraît qu'on peut exercer sans carte professionnelle", a-t-elle conclu avant d'annoncer le report de l'émission consacrée au Secours Populaire. L'animatrice a alors lancé les chroniques et les lives prévus, avant d'enchaîner les morceaux de musique.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias