Patrick de Carolis dément les accusations du "Canard Enchaîné" : "La coupe est pleine !"

Partager l'article
Vous lisez:
Patrick de Carolis dément les accusations du "Canard Enchaîné" : "La coupe est pleine !"
Patrick de Carolis au micro d'Europe 1 © Dailymotion
L'ancien patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, a vivement répondu ce matin sur Europe 1 aux nombreuses accusations portées contre lui par "Le Canard Enchaîné".

Patrick de Carolis a tenu à battre en brèche aujourd'hui sur Europe 1 l'ensemble des accusations portées contre lui ces derniers mois par Le Canard Enchaîné. Le journal satirique avait ainsi accusé récemment Patrick de Carolis d'avoir facturé, depuis son départ de la présidence de France Télévisions en 2010, pour 8,4 millions d'euros de services divers au service audiovisuel public via des sociétés dont il est propriétaire ou actionnaire.

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...

"La coupe est pleine"

Très remonté, l'animateur de "Des racines et des ailes" a évoqué ce matin des "allégations mensongères et fausses". "La coupe est pleine !", "c'est grave !" a-t-il notamment protesté. Questionné point par point par Thomas Sotto sur les informations du Canard Enchaîné, Patrick de Carolis a confirmé une prise de participation dans la société de production Eclectic tout comme l'occupation, par le passé, d'un poste de conseiller artistique pour "Des racines et des ailes". Le journaliste-producteur a en revanche souligné que tous les chiffres donnés par le "Canard" étaient "exagérés et faux". "On m'accuse d'avoir touché près de 8 millions d'euros ! Vous vous rendez compte de ce que c'est ? Mais qu'on apporte les preuves !" a-t-il tonné.

Patrick de Carolis a également précisé que les conditions dans lesquelles ces contrats avaient été passés sont "totalement claires", expliquant notamment que tous les contrats "supérieurs à 200.000 euros" avaient fait l'objet d'un appel d'offres, contrairement à ce qu'affirme Le Canard Enchaîné. Il a également nié tout "conflit d'intérêts" entre lui et France Télévisions. "Je passe des contrats avec tout le secteur" audiovisuel a-t-il ainsi fait valoir. Et l'ancien PDG de France Télévisions d'interroger à son tour Thomas Sotto : "Personnellement, vous trouvez anormal que je travaille sur le service public ? Personnellement, vous trouvez anormal que je crée une émission comme "Le Grand Tour", culturelle, artistique, sur le service public ?". "Qu'est-ce qu'il y a de choquant ?".

L'animateur a ainsi conseillé que l'on "laisse faire la justice" dans cette affaire et qu'on cesse de prendre "pour parole d'évangile" les révélations du Canard. "Moi j'ai confiance et je suis extrêmement serein". "Je n'ai pas à rougir, ni de l'action que j'ai menée à la tête de France Télévisions, ni de l'action que je mène aujourd'hui en tant que producteur et journaliste après mon départ de France Télévisions."

"Jouer du ball-trap"

Patrick de Carolis a enfin précisé que ces accusations diverses émanent en fait toutes d'une même personne. "Un individu, qui a d'ailleurs été remercié par mon prédecesseur Marc Tessier (l'ancien PDG de France Télévisions, ndlr) s'amuse depuis quelques années à jouer du ball-trap avec tous les présidents de France Télévisions. Il l'a fait avec Marc Tessier, il le fait avec moi, il le fait actuellement avec le président Rémy Pflimlin" a révélé le producteur. Relancé par Thomas Sotto sur l'identité de ce mystérieux individu, Patrick de Carolis a laissé entendre qu'il s'agirait d'un syndicaliste CGC.

Patrick de Carolis
Patrick de Carolis
Patrick de Carolis, ex-PDG de France Télévisions, élu maire d'Arles
L'ancien patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, candidats aux municipales
Affaire Bygmalion : Les condamnations de Patrick de Carolis et de Bastien Milot confirmées en appel
Deuxième "affaire Bygmalion" : Prison avec sursis pour Patrick de Carolis et Bastien Millot
Voir toute l'actualité sur Patrick de Carolis
Autour de Patrick de Carolis
Sur le même thème
l'info en continu
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe...
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Programme TV
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Diego Maradona est mort
Sport
Diego Maradona est mort
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une question insistante de Guillaume Durand
Radio
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une...
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République
TV
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente...
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16 décembre sur TMC
Programme TV
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16...
Vidéos Puremedias