Pentagone français : Bouygues débouté de son action contre "Le Canard Enchaîné"

Partager l'article
Vous lisez:
Pentagone français : Bouygues débouté de son action contre "Le Canard Enchaîné"
Martin Bouygues, PDG du groupe éponyme.
Martin Bouygues, PDG du groupe éponyme. © Abaca
Mis en cause par "Le Canard Enchaîné" pour des supposées malversations dans l'attribution d'un marché public, le groupe Bouygues avait déposé plainte contre l'hebdomadaire satirique.

Mis en cause par "Le Canard Enchaîné" pour des supposées malversations dans l'attribution d'un marché public, Bouygues avait déposé plainte contre l'hebdomadaire satirique. Le groupe, qui réclamait au journal 9 millions d'euros pour avoir fait état de soupçons de corruption sur l'attribution du chantier du futur "Pentagone français", vient d'être débouté par le tribunal de grande instance de Paris. La 17e chambre a reconnu la diffamation pour cinq passages mais a accordé aux journalistes auteurs de l'article "le bénéfice de la bonne foi", estimant qu'ils avaient réalisé "une enquête sérieuse". Bouygues est ainsi condamné à verser 6.000 euros de frais de justice à l'hebdomadaire satirique.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Image du groupe

Le groupe français avait été mis en cause par la publication en décembre dernier par le Canard d'un article affirmant qu'une information judiciaire "pour corruption et trafic d'influence" avait été ouverte au sujet d'éventuelles malversations lors de l'attribution au groupe Bouygues du chantier du futur "Pentagone français", situé dans le XVème arrondissement de Paris.

"Je suis en colère et je porte plainte" avait expliqué Martin Bouygues dans Les Echos, dénonçant des "insinuations mensongères et fausses". "Nos avocats ont demandé au procureur si Bouygues était impliqué, la réponse est non. Nous avons mené une enquête interne qui n'a rien donné non plus. Il n'y a rien dans ce dossier qui concerne notre groupe (...) C'est insupportable. Les dégâts en termes d'image sont énormes" avait-il ajouté.

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
"Demain nous appartient" : Vers un spin-off dans une école hôtelière
Séries
"Demain nous appartient" : Vers un spin-off dans une école hôtelière
Elisabeth Lévy traite Raquel Garrido de "clown de la révolution"
TV
Elisabeth Lévy traite Raquel Garrido de "clown de la révolution"
"Qui veut être mon associé ?" aura une saison 2, a déjà annoncé Nicolas de Tavernost
TV
"Qui veut être mon associé ?" aura une saison 2, a déjà annoncé Nicolas de...
"César Wagner" et "La mort lui va si bien" prolongés sur France 2
TV
"César Wagner" et "La mort lui va si bien" prolongés sur France 2
France Télévisions : Takis Candilis reprendra le poste de Nathalie Darrigrand
TV
France Télévisions : Takis Candilis reprendra le poste de Nathalie Darrigrand
"Koh-Lanta : L'île des héros" : TF1 dévoile les premières images de la version all-stars
TV
"Koh-Lanta : L'île des héros" : TF1 dévoile les premières images de la version...
Vidéos Puremedias