Philippe Gildas est mort

Partager l'article
Vous lisez:
Philippe Gildas est mort
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Philippe Gildas
Philippe Gildas © Abaca
Le présentateur et journaliste est décédé à l'âge de 82 ans.

Un monument de la télévision disparaît. Cette nuit, Philippe Gildas, de son vrai nom Philippe Leprêtre, s'est éteint à l'âge de 82 ans des suites d'un cancer, comme l'annoncent nos confrères d'Europe 1. Le présentateur a marqué l'histoire de l'audiovisuel français en ayant animé des émissions cultes de la télévision.

À lire aussi
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa Salamé
TV
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa...
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour Nathalie Renoux
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour...
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
TV
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les appels au boycott de la Coupe du monde
TV
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les...

Producteur du "Top 50", révélateur de talents

Le journaliste avait débuté sa carrière en 1962 sur la station RTL. Encore au service militaire, la station lui avait demandé en 1963 de se trouver un pseudonyme : ce sera Philippe Gildas. Six ans plus tard, il s'était dirigé vers l'ORTF, avant d'intégrer TF1 puis Antenne 2, à la disparition de l'ORTF. Sur la chaîne du service public, il avait lancé le jeu "La chasse au trésor", qui a ensuite été animé par Jean Lanzi et Didier Lecat.

Sa carrière avait pris un tournant majeur en 1985 lorsque Philippe Gildas avait rejoint la jeune chaîne Canal+. A ses débuts, le journaliste avait ainsi produit le "Top 50", incarné par Marc Toesca, et avait présenté en plateau "Direct Gildas", un programme de mi-journée. Deux ans plus tard, Alain de Greef, directeur des programmes de la chaîne cryptée, avait confié à l'animateur une émission qui rentrera plus tard dans les annales de la télévision : "Nulle part ailleurs". Ce programme est rapidement devenu l'émission phare du PAF, révélant de nombreux talents tels que Les Nuls, Philippe Vandel, Karl Zéro, Antoine de Caunes et José Garcia.

L'après-"Nulle part ailleurs"

Avec "Nulle part ailleurs", le présentateur était devenu le visage de l'access de Canal+, recevant un grand nombre de personnalités de renom, françaises comme internationales, pendant près de dix ans. En 1997, Philippe Gildas avait finalement quitté la présentation de l'émission, mais était resté employé du groupe Canal+. "NPA" ne s'était pas arrêtée pour autant et avait ensuite été emmenée par Guillaume Durand, Nagui et Thierry Dugeon. Le programme n'était cependant jamais parvenu à retrouver le succès d'antan. Canal+ devra attendre 2004 et "Le grand journal" de Michel Denisot pour ressusciter cette case historique.

Après son départ de "Nulle part ailleurs", Philippe Gildas avait remplacé sur TF1 Michel Field dans "Le grand forum" en 1997, une émission de débats sur l'actualité et la politique proposée le samedi midi. Il était revenu sur Canal+ l'année suivante avec "Un autre journal", co-animé avec Anne de Petrini à la mi-journée. Puis, en 2001, le journaliste avait dirigé "Gildas et vous", une émission de témoignages, supprimée en décembre de la même année. Cet arrêt a marqué la fin de la présence de Philippe Gildas sur l'antenne de Canal+.

Le lancement de Vivolta en 2007

L'animateur était alors revenu à ses premiers amours, le journalisme, en occupant le poste de président de la chaîne d'information iTélévision. Des fonctions qu'il occupera un an, avant d'être remplacé par Xavier Couture. Philippe Gildas s'était ensuite consacré à la production et à la présentation d'émissions sur plusieurs chaînes, comme Voyage et Paris Première. En 2007, il avait lancé la première chaîne s'adressant aux seniors, Vivolta.

Fin 2010, les téléspectateurs de France 2 avaient retrouvé Philippe Gildas en tant que juré dans "On n'demande qu'à en rire", présenté par Laurent Ruquier. Dans cette émission, le présentateur notait sur 20 des humoristes qui passaient en direct à l'antenne. A la même période, il avait animé son dernier programme télé, "La fausse émission", sur Comédie. Depuis, Philippe Gildas apparaissait occasionnellement dans les médias pour commenter l'actualité.

Philippe Gildas
Philippe Gildas
Philippe Gildas accuse Delphine Ernotte de "racisme"
Philippe Gildas : "Antoine de Caunes est un peu perdu dans 'Le Grand Journal'"
Canal+ : Philippe Gildas tacle "Le grand journal" et Michel Denisot
Autour de Philippe Gildas
  • José Garcia
l'info en continu
Audiences : "Vera" sur France 3 plus forte que "Taxi 5" sur TF1
Audiences
Audiences : "Vera" sur France 3 plus forte que "Taxi 5" sur TF1
Ce soir à la télé : Une première pour Florence Foresti !
Programme TV
Ce soir à la télé : Une première pour Florence Foresti !
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa Salamé
TV
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa...
"I3P" : La nouvelle série avec Marc Lavoine et Barbara Schulz arrive le jeudi 20 octobre sur TF1
Programme TV
"I3P" : La nouvelle série avec Marc Lavoine et Barbara Schulz arrive le jeudi 20...
"Dans la vie, on me parle comme ça, je mets une droite" : Christophe Willem agacé des questions sur sa sexualité
Radio
"Dans la vie, on me parle comme ça, je mets une droite" : Christophe Willem agacé...
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"
Interview
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"