Piégée par Volkswagen, l'AFP dénonce un "abus de confiance très grave"

Partager l'article
Vous lisez:
Piégée par Volkswagen, l'AFP dénonce un "abus de confiance très grave"
Publicité de Volkswagen © Abaca
La marque automobile avait annoncé officiellement mardi un changement de nom.

Une blague qui ne passe pas. Hier, l'Agence France-Presse a fait part de son mécontentement concernant un canular de la marque Volkswagen, qu'elle a qualifié d'"abus de confiance très grave". Mardi, la branche américaine du constructeur, avait annoncé officiellement que la marque était rebaptisée "Voltswagen" afin d'enclencher son virage vers l'énergie électrique. De nombreux médias, dont l'AFP, avaient repris cette information.

À lire aussi
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
"20 minutes" : 2e jour consécutif de grève de la rédaction
Presse
"20 minutes" : 2e jour consécutif de grève de la rédaction
Eric Zemmour accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes dans une enquête de "Mediapart"
Presse
Eric Zemmour accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes dans une enquête...

"Nous n'avons jamais pensé qu'ils puissent faire de fausses informations"

Dans un communiqué hier, Volkswagen a fait savoir qu'il s'agissait d'une blague du 1er avril dans le cadre d'une "campagne de marketing". "Nous regrettons si nous avons dépassé l'objectif de la campagne aux yeux de certains", a expliqué Christoph Ludewig, le directeur de la communication de l'entreprise automobile. Pourtant, la marque avait tout fait pour que son annonce paraisse réelle, avec notamment un changement de nom sur son compte Twitter. Des journalistes avaient d'ailleurs contacté des porte-parole aux Etats-Unis et en Allemagne, qui avaient tous confirmé l'information.

"Nous comprenons quand un porte-parole n'est pas en mesure de confirmer ou de commenter une information. Mais nous n'avons jamais pensé qu'ils puissent faire de fausses déclarations", a déclaré l'AFP dans une lettre destinée au groupe Volkswagen. Et d'ajouter dans le courrier : "Nous pensons fermement que des journalistes et médias rigoureux ne devraient pas être utilisés par des entreprises comme Volkswagen à des fins de marketing et de publicité. Pour nous, il s'agit d'un abus de confiance très grave qui ne doit pas se reproduire".

l'info en continu
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner" sur RTL
Radio
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner"...
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Vidéos Puremedias