Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma

Partager l'article
Vous lisez:
Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma
Edward Norton
Edward Norton © Abaca
Le réalisateur de "Brooklyn Affairs" estime que les grandes chaînes de cinéma proposent des projections de mauvaise qualité.

Deux visions des choses radicalement différentes. Interrogé par le "Daily Beast", le comédien et réalisateur Edward Norton a expliqué ne pas du tout avoir la même perception de Netflix que Steven Spielberg. Pour rappel, le père des "Dents de la mer", "E.T" et "Jurassic Park" avait tenté d'évincer la plateforme américaine des Oscars. "La plus grande contribution que nous puissions faire en tant que réalisateurs est de donner au public l'expérience des films diffusés dans les salles de cinéma" avait ainsi déclaré Spielberg.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Dans le "Daily Beast", Edward Norton a dit tout son désaccord avec le réalisateur. "Ce sont les chaines de cinémas qui détruisent l'expérience en salle. Point à la ligne. Personne d'autre" a-t-il déclaré, assurant que nombre de cinéastes pensent comme lui. "Beaucoup de réalisateurs que je connais s'y intéressent déjà et ils disent que plus de 60% des cinémas américains font tourner leurs projecteurs avec la moitié de la luminosité qui est prévue contractuellement. Ils fournissent un son pourri et une image terne, et personne ne leur dit rien" a raillé le comédien, qui sera prochainement à l'affiche de "Brooklyn Affairs", son propre film.

Des salles de cinéma insatisfaisantes

Edward Norton a poursuivi en expliquant que si les salles de cinéma délivraient "l'expérience qu'elles sont censées donner", les spectateurs "réaliseraient qu'ils ne peuvent pas avoir ça à la maison". De fait, ne considérant pas Netflix comme une menace pour les salles de cinéma, le réalisateur a un discours plus enthousiaste à l'égard de la plateforme. "Je suis vraiment en désaccord avec Spielberg là-dessus. Netflix a investi cinq fois plus sur la sortie de 'Roma' que n'importe quel studio l'aurait fait. Ils ont sorti un film en espagnol et en noir et blanc un peu partout dans le monde. Dans des centaines de salles, pas juste dans quelques unes. Autant que ce qu'aurait fait Sony Pictures Classics" a-t-il déclaré, à rebours effectivement des déclarations de Steven Spielberg.

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias