Premières séances : "Le Traître" plus fort que "Mon chien stupide", "Doctor Sleep" déçoit

Partager l'article
Vous lisez:
Premières séances : "Le Traître" plus fort que "Mon chien stupide", "Doctor Sleep" déçoit
Bande-annonce du "Traître" (VOSTFR) © DR
De son côté, "Doctor Sleep" déçoit.

Un démarrage surprise. Dans 20 salles de la capitale, le biopic "Le Traître" de Marco Bellocchio, avec Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Cândido et Fabrizio Ferracane s'est imposé lors des premières séances parisiennes en totalisant 1.657 entrées. Il s'agit de loin du meilleur démarrage du réalisateur italien à Paris. Quant à Pierfrancesco Favino, il enregistre son quatrième plus gros lancement à 14h dans la capitale française avec un score qu'il n'a pas connu depuis dix ans.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...

"Le Traître" devance donc "Mon chien stupide", comédie dramatique française de et avec Yvan Attal mais aussi Charlotte Gainsbourg, qui a convaincu 1.181 personnes dans 25 salles. Il s'agit du quatrième meilleur démarrage d'Yvan Attal en tant que réalisateur. Toutefois, en tant que comédien, il n'a pas connu de si faible lancement depuis "Le ciel attendra" en octobre 2016 (843 entrées). La comédie américaine "Retour à Zombieland" de Ruben Fleischer avec Woody Harrelson, Jesse Eisenberg et Abigail Breslin crée elle la surprise avec 855 entrées sur 15 écrans, mieux que les 655 spectateurs du premier opus en 2009.

Le film d'horreur américain "Doctor Sleep" de Mike Flanagan ne démarre ainsi qu'au pied du podium. Projeté dans 16 salles parisiennes, il n'a effrayé que 531 personnes, le plus faible démarrage d'une adaptation d'un roman de Stephen King depuis "Carrie, la Vengeance" (252 curieux en décembre 2013). Le réalisateur fait toutefois mieux qu'avec son précédent film, "Ouija : les origines" (230 entrées en novembre 2016). Enfin, sur 11 écrans, le drame français "Un monde plus grand" de Fabienne Berthaud avec Cécile de France a attiré 438 cinéphiles.

Le Traitre
Le Traitre
l'info en continu
Natacha Polony furieuse après la diffusion d'un faux édito complotiste lui étant attribué
Internet
Natacha Polony furieuse après la diffusion d'un faux édito complotiste lui étant...
Coronavirus : Cyril Hanouna consacre un documentaire et un débat en direct à Didier Raoult mardi soir sur C8
TV
Coronavirus : Cyril Hanouna consacre un documentaire et un débat en direct à...
Confinement : Le temps passé par les Français devant la télé explose à un niveau historique en mars
Confinement
Confinement : Le temps passé par les Français devant la télé explose à un niveau...
Pas de "Pékin Express" cet été sur M6
TV
Pas de "Pékin Express" cet été sur M6
Le confinement vu par... Laurence Boccolini
Confinement
Le confinement vu par... Laurence Boccolini
Audiences mars : TF1 leader en baisse, France 2 brille, record historique pour BFMTV, LCI et Franceinfo
Audiences
Audiences mars : TF1 leader en baisse, France 2 brille, record historique pour...
Vidéos Puremedias