Primaire à droite : Les coulisses du premier débat télé avec Gilles Bouleau et Elizabeth Martichoux

Partager l'article
Vous lisez:
Primaire à droite : Les coulisses du premier débat télé avec Gilles Bouleau et Elizabeth Martichoux
Gilles Bouleau et Elizabeth Martichoux.
Gilles Bouleau et Elizabeth Martichoux.
Les deux journalistes étaient les invités dimanche des "Dessous de l'écran" sur RTL.

Chaque dimanche à 19h, puremedias.com est partenaire des "Dessous de l'Ecran", l'émission médias de RTL. Hier, Philippe Robuchon et Julien Bellver recevaient Gilles Bouleau (TF1) et Elizabeth Martichoux (RTL), deux des trois journalistes chargés d'animer le premier débat de la première primaire à droite, jeudi soir sur TF1.

À lire aussi
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
Radio
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba Ventura sur RTL
Radio
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba...
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par Jadot jusqu'à Macron"
Radio
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par...
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
Radio
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"

"Il va forcément y avoir des surprises"

Une minute, et pas plus. Chacun des sept candidats à la primaire à droite aura une minute pour répondre aux questions des journalistes jeudi sur TF1, lors du premier débat de la primaire à droite. "Tous auront le même temps de parole et ensuite à l'intérieur de ce temps de parole, chaque prise de parole est limitée à une minute. C'est la règle de base, c'est la règle qui est appliquée dans les débats américains depuis des décennies et quand vous regardez vous vous apercevez que ce n'est pas du tout simplificateur, c'est un hommage rendu à l'esprit de synthèse", ont expliqué les deux journalistes. Chaque candidat pourra relancer ou réagir aux propos d'un autre candidat. L'adversaire aura alors trente secondes pour répondre.

TF1, qui était passée à côté de la primaire socialiste, promet une émission "innovante". "Pour moi, c'est un exercice nouveau, j'en ai beaucoup vu dans des pays étrangers Grande-Bretagne, États-Unis, mais je n'ai jamais co-animé ce genre d'émission politique totalement à part", a expliqué Gilles Bouleau. "Ca va être intéressant de voir comment chacun des candidats va utiliser son temps de parole, a expliqué Elizabeth Martichoux. Il va forcément y avoir des surprises".

l ECOUTEZ l'intégralité des "Dessous de l'écran" du 9 octobre

Gilles Bouleau
Gilles Bouleau
Départ de Jean-Pierre Pernaut : Emu, Gilles Bouleau salue son confrère dans le "20 Heures" de TF1
Gilles Bouleau se confie sur ses interviews les plus décevantes
Audiences : "Le 20H Le Mag" en légère baisse sur TF1
Audiences : "Le 20H le mag" démarre bien sur TF1
Voir toute l'actualité sur Gilles Bouleau
Autour de Gilles Bouleau
l'info en continu
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
Programme TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré dans l'émission de M6 dimanche
TV
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré...
Pourquoi Hélène Mannarino sera absente des "Matins LCI" pendant "plusieurs jours"
TV
Pourquoi Hélène Mannarino sera absente des "Matins LCI" pendant "plusieurs jours"
Consigny, Caron, Pulvar, Zemmour : Les anciens d'"On n'est pas couché" s'engagent en politique
Politique
Consigny, Caron, Pulvar, Zemmour : Les anciens d'"On n'est pas couché" s'engagent...
"Le crime lui va si bien" : Claudia Tagbo reprend du service dès le vendredi 18 février sur France 2
Programme TV
"Le crime lui va si bien" : Claudia Tagbo reprend du service dès le vendredi 18...
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de "Marianne"
Presse
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de...