Raquel Garrido interroge Edouard Philippe : "Il va falloir s'y habituer"

Partager l'article
Vous lisez:
Raquel Garrido interroge Edouard Philippe : "Il va falloir s'y habituer"
Raquel Garrido © Abaca/CNews
Après son intervention lors de la conférence de presse du Premier ministre ce jeudi, la nouvelle chroniqueuse de C8 a réagi auprès de franceinfo.

Les journalistes vont devoir s'habituer à elle. Ce jeudi, Raquel Garrido a de nouveau fait parler d'elle après avoir interrogé Edouard Philippe lors de sa conférence de presse dédiée aux ordonnances sur la réforme du Code du travail. La femme politique a surpris les journalistes en se présentant au nom des "Terriens du dimanche", la nouvelle émission de Thierry Ardisson sur C8.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

"Ce n'était pas une surprise pour le gouvernement"

Contactée par franceinfo, la représentante de la France Insoumise a déclaré qu'elle était "prête à le refaire", en fonction "de l'intérêt de l'événement". Elle a précisé que sa question au Premier ministre faisait partie d'une séquence qui sera diffusée dans le premier numéro du talk show le 10 septembre. Ainsi, sa chronique dans "Les Terriens du dimanche" ne se limitera pas au plateau télé, elle fera "aussi un sujet de terrain", a-t-elle ajouté.

De plus, Raquel Garrido a expliqué que le rédacteur en chef de l'émission de C8 l'avait accréditée pour la conférence de presse : "Ce n'était pas une surprise pour le gouvernement", assure-t-elle. Le service de communication de Matignon a confirmé cette information auprès de franceinfo, justifiant sa présence en tant que salariée de C8.

"Je n'empêche pas les journalistes de faire leur travail !"

"Je ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas. C'est en tant que Raquel que je suis à la télé", a lancé la mélenchoniste, accusée par certains journalistes de mélange des genres entre politique et journalisme. Elle a confié que les répercussions médiatiques de sa question l'avaient "fait sourire" : "Je conçois que ça surprenne, mais il va falloir s'y habituer !" Raquel Garrido s'est surtout décrite comme une "avocate insoumise", qui "n'empêche pas les journalistes de faire leur travail". Enfin, elle a tenu à noter qu'elle n'était "pas satisfaite" de la réponse d'Edouard Philippe après son intervention.

Raquel Garrido
Raquel Garrido
Raquel Garrido souhaite rejoindre "Balance ton post" et "On n'est pas couché"
"Complément d'enquête" : En larmes, Raquel Garrido évoque sa tante torturée par la dictature d'Augusto Pinochet au Chili
"Les Terriens du Dimanche" : Raquel Garrido révèle son salaire sur C8
Raquel Garrido : Le CSA dément avoir "exigé" son retrait de la politique
Voir toute l'actualité sur Raquel Garrido
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
La Sardine

L'indignation est le fond de commerce des Insoumis. Or l'indignation ne peut constituer une vision politique. En revanche c'est une vision "bouffonnesque" d'envergure.



La Sardine

Il va falloir s'y habituer, Raquel Garrido ne va plus jamais parler de Bolloré.



La Sardine

C'est vrai qu'on ne les voit nulle part et qu'on ne sait rien sur leurs idées.

Si ils vont chez Bolloré TV alors il fallait s'appeler "les compromis".



A French

Bénis soient-ils alors!..



Martin

Sauf que Raffarin et Guaino n'ont jamais dit qu'ils voulaient "dégager les médias".



Martin

Elle aurait très bien pu y aller gratuitement ou donner son salaire à la FI.



Greengan

Les ordonnances faisaient parti du programme. C'est la majorité, élue sur le programme du président. Evidemment qu'ils vont approuver, c'est leur programme. Et les syndicats ont tous obtenu quelque chose de ces ordonnances, à ce que j'ai compris. Oui cette réforme est libérale, mais le mec a été élu là dessus, et tout le monde était au courant. Il l'a même répété dans l'entre-deux tour des législatives.

Je vous conseille de regarder un thread twitter très explicatif sur les retraités français qui sont bien plus privilégiés que les actifs en France. Et bien plus privilégiés que tous les autres retraités européen. Etude et graphe de l'INSEE et de l'OCDE à l'appui. Avant personne ne voulait équilibrer le système parce que ce n'était pas vendeur politiquement. Surtout pas LR !

Quant aux emplois aidés, ils ne sont pas efficaces. Ceux qui continuent un emploi l'aurait obtenu sans (pour 63% d'entre eux) et seulement 25% des gens ayant eu cet emploi le prolongeait ou en retrouvait un autre. Ce sont les collectivités locales qui l'utilisent, alors que c'est un budget national. Grosso modo c'était une subvention aux collectivités locales. Sauf que certaines en avait plus que d'autres. Pas très juste pour les collectivités n'en bénéficiant pas.. (Bon c'est ce que j'ai compris de ma lecture des différents articles sur ce sujet, un internaute plus au courant pourrait peut être compléter ou corriger).

L'idée c'est d'équilibrer son budget sous les 3% pour enfin respecter les traités européens que NOUS avons signé. Commencer à être crédible permet d'avoir plus de poids au niveau européen. Qui bloque l'europe Sociale ? Pas la Commission, mais les chefs d'Etat des autres pays européens. Si on demande plus d'investissement, il faut prouver qu'on sait gérer. C'est comme ça que je comprends le projet Macron. Peut être que ça ne marchera pas...



Greengan

Aucune collusion avec les médias. Des éditorialistes qui prennent fait pour un parti ça ne concerne pas que Bruno roger petit ou eric Brunet. Il y a aussi Thomas Guénolé ou Thomas Porsher pour la FI.
Quand Clémentine Autain a pris un rôle d'éditorialiste pour exprimer un avis de gauche en 2015-2016, elle s'est mise en congé de toutes ses fonctions politiques.



Greengan

Ouais mais franchement là c'est trop. Les politiques interviennent dans les médias en tant que politique, pas en tant que jounaliste.
Là c'est Garrido qui prend mais Philippe est tout autant responsable du mélange des genres, c'est juste moins évident.



Greengan

C'est pas faux. Il y a rarement le FN, mais en fin de compte il y a peu d'émissions "à éditorialiste" sur le service public. A part C dans l'air ? Et encore c'est supposé être des experts..



Virtuel

Raquel Garrido invité nulle part,c'est une blague?
Ca fait des années qu'elle écume les plateaux TV et radio,tu sais au moins qui c'est?



Nicolas Popy

Le pire, c'est que quand on va lui refuser une accréditation ou une question, elle va faire un scandale !



A French

D'un point de vue moral bien sûr, je suis contre. D'autant qu'elles n'étaient pas nécessaires avec une Assemblée majoritairement aux ordres de l'exécutif.



L'Œil

Légitime d'un point de vue moral ou légal ?
Les ordonnances sont 100% légitimes d'un point de vue législatif, il n'y a pas à redevenir sur ça - du moins tant qu'on est dans la cadre de la Ve.
Les ordonnances constituent un bon moyen d’accélérer le calendrier politique, elles ont d'ailleurs été conçues dans ce but.
Le procédé ne me choque pas. De toute façon, tu sais que je les défends depuis le départ - je parle du concept, pas forcément de ce qu'il y a dedans.



tikeum75

C'est ce que j'écrivais un peu plus bas : Je viens d'écouter en plus sa question, mais quel français ! Je sais pas
de rapport avec la choucroute mais tout de même, une personne publique
devrait maîtriser davantage sa langue à l'oral. D'autant plus qu'elle a
du préparer sa question avant de la poser, il n'y a pas d'improvisation.
Allez ouste, elle aussi, du balai. Les grosses gueules, ça suffit.
Raquel Garrido, rideau !



L'Œil

Un commandant qui a fait ses preuves ?
Genre Chirac ou Mitterrand ?
Ce n'est pas pour défendre Macron, mais ce dernier arrive après une belle brochette de vieux briscards qui, malgré leur belle expérience, ont torpillé la France à qui mieux mieux.
Si ça se trouve, le problème est ailleurs.



A French

On peut pas dire que toutes les sensibilités soient représentées quand même...



A French

Et celui de la majorité? Un peu partout il me semble, non? (médias compris)



A French

Je parie qu'il n'y a pas de réponse, tout simplement. Philippe doit tout faire pour l'éviter.



A French

C'est vous qui êtes dans la caricature avec votre Vénézuela.. Laissez ce pays que vous ne connaissez pas svp et concentrez vous sur la politique française pour débattre. Je ne suis pour aucun lynchage, mais ça n'empêche pas que l'opposition puisse critiquer la majorité que représente ce président, puisse critiquer sa politique comme sa méthode pour la mettre en oeuvre! Ceci est tout à fait justifié et ça sert à rien de s'en plaindre.



A French

Ah pardon, ils sont à la retraite! Et les éditorialistes qui s'engagent en politique, ça pose pas problème là?! Les Macronistes n'ont aucune leçon à donner quand on voit la collusion gerbante avec les médias qui leur a permis d'être élus.



NorbertGabriel

Chère Nina, je suis en général pour la jeunesse, mais si je dois prendre un long courrier pour New York, je préfère un commandant qui a fait ses preuves à un jeune espoir du pilotage qui termine son apprentissage.



NorbertGabriel

Admettons, c'est quand même de l'amateurisme assez préoccupant d'avoir des novices pour faire passer des ordonnances qui semblent être toutes orientées vers les intérêts d'une des parties... On a donc des députés qui valident les adoucissements de l'ISF mais qui suivent sans doute la voix de Jupiter quand il dit que des retraités à 1200 € sont à l'aise.. Quant aux emplois aidés dont une bonne partie étaient dans des services hospitaliers ou éducatifs, je suppose que pour eux c'est sans intérêt;..



Greengan

Les députés en marche ont compris amendement à la place d'article. D'où l'erreur.
Les députés de l'opposition utilisent toutes les ficelles (et c'est parfaitement habituel) pour s'opposer, à coup d'amendement répétitif par exemple. Les erreurs de vote de la majorité ne sont pas nouveaux. Il y a d'autres exemples de ce type où magiquement (arrivant lors du vote massivement) des députés de l'opposition apparaissent pour surcharger les députés de la majorité alors pas tous présent (car bossant ailleurs). Ca c'est le coup de Rideau, utilisé lors du vote de la loi Hadopi.
Les députés LREM, dont beaucoup sont des novices, allaient forcément tomber dans des pièges de ce type. Ca ne veut pas dire pour autant qu'ils ne "comprennent rien" ;). (Même si effectivement il va falloir mieux diriger ce groupe)

C'est Brut qui a sous entendu que c'était parce que la FI avait donné son accord que les députés LREM ont voté contre. Rien ne le démontre, même si ça fait du retweet.



NorbertGabriel

C'est bien ce qui s'est passé, non? Il y a bien eu un second vote?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Face à l'info" : 23 émissions, 30 intervenants, 0 femme pour débattre avec Eric Zemmour sur CNews
TV
"Face à l'info" : 23 émissions, 30 intervenants, 0 femme pour débattre avec Eric...
Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite judiciaire contre Sleeping Giants
TV
Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite...
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
TV
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
"Dix pour cent" (France 2) : Tony Parker rejoint la liste des guests de la saison 4
Séries
"Dix pour cent" (France 2) : Tony Parker rejoint la liste des guests de la saison 4
Pourquoi Twitter veut-il permettre de cacher les réponses à des tweets ?
Internet
Pourquoi Twitter veut-il permettre de cacher les réponses à des tweets ?
Un membre du RN publie des coordonnées de journalistes de "Quotidien"
TV
Un membre du RN publie des coordonnées de journalistes de "Quotidien"
Vidéos Puremedias