Reportage de "Complément d'Enquête" : Vincent Bolloré accuse France 2 de bidonnage

Partager l'article
Vous lisez:
Reportage de "Complément d'Enquête" : Vincent Bolloré accuse France 2 de bidonnage
Vincent Bolloré © Abaca
L'homme d'affaires breton avait fait l'objet d'un long reportage diffusé le 7 avril dernier sur la chaîne publique.

Vincent Bolloré s'en prend à "Complément d'enquête". Comme Le Canard Enchaîné s'en fait l'écho aujourd'hui, le tycoon d'Ergué-Gaberic a pris pour cible l'émission de France 2 en marge de la dernière assemblée générale du groupe Bolloré le 3 juin dernier (vidéo ici à voir à partir de 1'23'28).

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

"Le jeune homme a été payé pour dire qu'il avait 14 ans !"

Au détour d'une question d'un actionnaire, Vincent Bolloré est en fait revenu sur un reportage que lui avait consacré "Complément d'enquête" le 7 avril dernier. Pour les besoins de ce dernier, les journalistes de France 2 s'étaient notamment rendus au Cameroun, dans une palmeraie exploitée par la Socapalm, une société en partie contrôlée par le groupe Bolloré. Là-bas, ils avaient filmé des ouvriers agricoles très mal équipés et dont certains se disaient âgés de seulement 14 et 16 ans (extrait ci-dessous).

Extrait du numéro de "Complément d'Enquête" diffusé sur France 2 le 7 avril 2016 © France 2


Ces images ont fortement déplu à Vincent Bolloré qui a choisi de les commenter le 3 juin dernier. "Je ne sais pas si vous avez vu 'Complément d'Enquête' (...) Le moment le plus important, celui qui fait pleurer les chaumières (sic) : on voit un type sur un tracteur, il a un gant troué et il dit : 'Vous voyez ça ? M. Bolloré, il veut pas me donner de gant", a raconté l'industriel breton en montrant sa propre main à un public hilare.

"Vous êtes obligé de dire 'Halte au feu !'"

Vincent Bolloré a ensuite expliqué avoir "aussitôt" appelé Hubert Fabri, son associé belge en charge de la partie plantations de son groupe. Et d'expliquer : "Il y a des huissiers qui sont partis sur place. Et j'ai les exploits d'huissiers avec moi. Donc le jeune homme qui avait soi-disant 14 ans, il a 20 ans ! Et il a été payé pour dire qu'il avait 14 ans ! Le monsieur sur le tracteur n'a jamais travaillé chez nous", a dénoncé l'homme d'affaires breton, sans prendre le risque de dire qui était derrière cette subornation de témoins.

La visite d'huissiers à laquelle fait référence Vincent Bolloré a en tout cas été évoquée dès le 19 mai dernier et dans des termes bien différents par Info Cameroun, un média participatif local. Selon Le Canard Enchaîné, citant Emmanuel Lelong, un syndicaliste paysan local s'étant exprimé dans le reportage de France 2, un "huissier local" a en réalité été "envoyé par les associés de Bolloré, accompagné de deux cameramans et d'un cadre de la Socapalm" pour interroger de nouveau les témoins du reportage de "Complément d'Enquête". "Le premier, de 14 ans, ils l'ont habillé et lui ont mis des gants et ils l'ont obligé à dire qu'il avait 20 ans. Le second, il devait dire qu'il avait 18 ans, mais cette fois, la famille était avertie, et elle a refusé", a expliqué le syndicaliste au journal satirique.

Devant ses actionnaires le 3 juin dernier, Vincent Bolloré a en tout cas vu dans cette séquence de France 2 une manoeuvre pour le "faire partir". "Quand vous êtes (...) dans une mauvaise foi, dans un mensonge qui a pour but de déstabiliser, de décrédibiliser, il y a un moment où malheureusement, vous êtes obligé de dire 'Halte au feu !'. On arrête de parler. On laisse passer. Et je le regrette franchement", a-t-il confié devant ses actionnaires.

Nicolas Poincaré réagira demain dans l'émission

Contactée par puremedias.com, la rédaction de "Complément d'Enquête" ne cache pas son atterrement face à des "accusations mensongères". "Ce sont des méthodes scandaleuses !", dénonce Tristan Waleckx, l'auteur du reportage.

Rappelant que "Complément d'Enquête" est une "émission sérieuse", ce dernier dément farouchement la version des faits de Vincent Bolloré. "On a encore d'autres témoignages filmés d'adolescents qui travaillent dans la palmeraie. On a même des images de recrutement, au petit matin, de jeunes travailleurs à qui personne ne demande ni l'âge ni une pièce d'identité" prévient-il, affirmant avec force ne pas avoir payé "le moindre centime" pour recueillir ces témoignages.

Tristan Waleckx et les équipes de l'émission ne comptent d'ailleurs pas en rester là. Selon nos informations, ils vont ainsi apporter rapidement une première réponse aux accusations de Vincent Bolloré. Chose rare, le présentateur de l'émission, Nicolas Poincaré, devrait tout d'abord répondre dans l'émission qui sera diffusée demain soir sur France 2 à partir de 22h40. Tristan Walecks devrait pour sa part revenir vendredi sur cette polémique dans un article publié sur le site Francetvinfo.

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Procès en diffamation : Vincent Bolloré saisit la Cour de cassation contre "Complément d'enquête" et France 2
Procès en diffamation : Vincent Bolloré perd en appel contre "Complément d'enquête"
"Complément d'enquête" : France 2 et Tristan Waleckx relaxés, Vincent Bolloré condamné pour "procédure abusive"
Vincent Bolloré cède les rênes de son groupe à son fils Cyrille
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Exactement. Je suis sûr que c'est le même troll que Big TV et ses multiples pseudos : un cas social complètement frustré.



norbertgabriel

C'est prévisible..



Mr Red

Pas faux haha, il ne l'a jamais été mais talentueux comme il est il arrive chaque jour à creuser un peu plus. Et il faut le voir sur la dernière news sur la décision Canal/Bein, ce type est grave quand même... Mais au moins il n'est pas (trop) méchant / insultant comparé au troll banni de ce site qui est un vrai psychopate, il passe aux menaces.... D'ailleurs psycho comme il est à repasser sur chaque news pour traquer, il me lira sans doute, la bise ;-)



hamster

bah bien sur . Il va pretexter que c'est un sous-traitant donc que LUI n'y est pour rien .. Futé non ?



Drsavane

Si on part du principe qu'il trolle, on peut supposer (espérer?) qu'il n'est pas dans la vie comme il est sur Ozap...



norbertgabriel

""On a encore d'autres témoignages filmés d'adolescents qui travaillent dans la palmeraie. On a même des images de recrutement, au petit matin, de jeunes travailleurs à qui personne ne demande ni l'âge ni une pièce d'identité""

Alors, qu'est-ce qu'il va dire Bolloré?? Que c'est pas lui ?



norbertgabriel

Monsieur Bolloré n'a pas les moyens de faire un procès pour laver son honneur outragé ? Comme c'est bizarre...



norbertgabriel

S'il a eu ses exams, c'est pas rassurant ...



norbertgabriel

Bien sûr, la justice a démontré aussi que Boulin s'est suicidé (en se tabassant lui même avant de se noyer dans 25 cms d'eau) Tes huissiers ont montré ce que Bolloré leur a montré.

Quand tu écris ça "Je fais confiance à la justice plutôt si aux journalistes"

tu veux dire avec avec plutôt si ?



norbertgabriel

Bravo, pour la réponse la plus con de l'année...



norbertgabriel

Parce qu'il l'a été ?? Quand ??



anti-rtl

Justement, l'anti-bolorisme sent très bon.
Le pro-bolorisme pue, lui.



marbroz

Bolloré, fervent catho, n'est pas un type bien. Il le faut le dire, et le redire !



Mr Red

Au bout d'un moment tu n'es plus du tout crédible.



fandesfeuxdelamour

Ah il se réveille



FloJackson

En lisant cet article, cela ne fait aucun doute de qui est honnête et qui ne l'est pas. C'est très gros d'accuser France 2 de ce genre de choses, quand même, fallait le faire !



La Sardine

Le travail d'enquête de la 2 fait plaisir à voir. Ce qu'il dénonce franchement fait moins plaisir.

Il reste à démêler le vrai du faux et prendre éventuellement les mesures d'urgence qui s'impose.



bernard59

Et aussi condamné à payer la corde utilisée pour la punition ?



darklinux

Non , pendu haut et court à place du village après avoir etez castré sans anesthésie



TikTak

Mon Dieu dire bobo c'est diffamatoire (depuis quand ?), jespere ne pas finir en prison pour ça...

darklinux

Euh , l' enquête est sérieuse de bout en bout , qualité " cash investigation " . par contre les " journalistes bobo " ... accusation lassante et diffamatoire pour le coup , donc avant de dire des bêtises , même indigne d ' un ancien président de la république , j ' invite courtoisement devoir cette enquête sur Youtube



ElRom16

Pour ceux qui veulent voir l'article et les commentaires :



Furious Angel

Merci je sais bien... Mais si tout le monde le fait, il perd son pouvoir de nuisance.



hamster

Complément d'enquête est une émission sérieuse . Le Canard Enchaine fait des enquêtes sérieuses, poussées et avec preuves a l'appui . preuve en est, c'est que régulièrement ils sont attaqués en justice, et dans 90% des cas ils gagnent . Si tout celà était faux, juste une question : M Bolloré pourquoi avoir attendu si longtemps pour réagir ?? . N'en déplaise a certains, sauf erreur Le Canard, n'est pas contre les élites . Il dénonce c'est tout quelque soit leur bord . En outre il parait difficile que d'autres journaux soient contre ces élites, puisqu'ils sont détenus par ces dernières ...



Drsavane

J'ai bien ri, merci. Sinon, le troll fonctionne toujours à ce que je vois, c'est bien, t'as eu tes exams, t'es enfin de retour? :D



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias