Résultats annuels de TF1 : Un chiffre d'affaires tiré par les acquisitions dans le digital

Partager l'article
Vous lisez:
Résultats annuels de TF1 : Un chiffre d'affaires tiré par les acquisitions dans le digital
Tour TF1
Tour TF1 © Abaca
Le groupe TF1 a publié ses résultats financiers pour l'année 2018 aujourd'hui.

TF1 maintient le cap. Selon les résultats publiés aujourd'hui, le groupe de Gilles Pélisson, affiche un chiffre d'affaires consolidé de 2,29 milliards d'euros, en hausse de près de 155 millions d'euros (+7,3%). Une progression générée pour les trois-quarts par des acquisitions comme le rachat en mai dernier du groupe digital Auféminin ("Marmiton", "My Little Paris"...).

À lire aussi
Audiences : "Koh-Lanta" leader s'effondre en passant le jeudi, échec pour "Michael Jackson : Leaving Neverland"
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" leader s'effondre en passant le jeudi, échec pour "Michael...
Facebook tente de faire taire "Quotidien" en intervenant auprès de la direction de TF1 (en vain)
TV
Facebook tente de faire taire "Quotidien" en intervenant auprès de la direction de...
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le traitement des Gilets jaunes
TV
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le...

Avec des audiences boostées par la Coupe du monde de football, le chiffre d'affaires publicitaire des chaînes en clair progresse logiquement à 1,50 milliard d'euros (+1,2%), malgré un recul sur un an de près de 2% au quatrième trimestre, période marquée par la crise des Gilets jaunes. En 2018, les antennes du groupe TF1 affichent une part de marché globale de 32,6% sur les femmes responsables des achats de moins de cinquante ans, en hausse de 0,3 point.

Le résultat opérationnel courant de la filiale de Bouygues s'élève pour sa part à 195,7 millions d'euros, en progression de 5,4%. En 2018, les coûts des programmes récurrents ont été particulièrement serrés, à 942,5 millions d'euros, alors que le groupe s'était fixé une moyenne de 960 millions d'euros par an sur la période 2018-2020. Il faut dire qu'à cette somme s'ajoutent les 72 millions d'euros qu'a coûtés la Coupe du monde de foot.

Un objectif de taux de marge à deux chiffres maintenu

TF1 affiche en 2018 un taux de marge opérationnelle courante stable sur un an, à 8,6%, encore loin du taux à deux chiffres promis par Gilles Pélisson en 2017. Signe encourageant cependant, ce dernier - hors coût de la Coupe du Monde -, s'élève à 11,7%, en hausse de 3 points par rapport à l'année précédente. Gilles Pélisson a d'ailleurs maintenu sa promesse d'atteindre ce taux de marge à deux chiffres d'ici 2019.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
fabdefecamp

Exact... On peut parfois critiquer les audiences en baisse de TF1, mais leur gestion est saine et surtout parfaitement ciblée : mieux vaut être à 18% sur un DNA qui fait 6% de plus en replay et offre quasi 32% en veille sur la ménagère -50 et les CSP+ qu'à 17% avec 0,8% de plus en replay à J+7 avec un karaoké n'attirant que des 60+...



mikeintheshadow

J'ai du mal à ressentir presqu'un milliard de dépenses en programmes sur les chaines du groupe TF1...



LeMoi

Souvent quand on dit tire c'est vers le bas, ç'aurait été pas mal de titrer "tire vers le haut" ^^



Stratégik Platypus

Parle à leur doigt !



FREESBEE65

Donc le groupe avait prevu de depenser en programme, 960M, en a depensé 942M hors CDMonde qui a couté 72M que l'on peut lissé sur 4 ans. soit 18M par an
donc 942+18 soit 960M soit pile la somme prevu. Donc le groupe n'a pas serré le cout des programmes. ils ont juste fait de respecter les previsions, plutot bien.

C'est beaucoup plus logique que certains groupes ou chaines, vendant ou achetant des emissions soit disant moins cheres que la concurrence sans prendre en compte les petits cadeaux du studio, de la technique, du materiel, des petites mains, des cadeaux a l'animateur producteur en payant des droits d'utilisations. Et a l'arrivee, tu te retrouves avec des trous abyssaux dans le groupe



Emrata.

On dit numérique, pas digital ^^



La Sardine

TF1, TF1, pour être à la UUUNE !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Patrick Melrose" : La mini-série avec Benedict Cumberbatch débarque ce soir sur Canal+
Programme TV
"Patrick Melrose" : La mini-série avec Benedict Cumberbatch débarque ce soir sur...
Molières 2019 : Alex Vizorek succède à Zabou Breitman à la présentation
TV
Molières 2019 : Alex Vizorek succède à Zabou Breitman à la présentation
"L'Auberge espagnole" : Cédric Kaplisch prépare une série dérivée de son film pour Amazon Prime
Séries
"L'Auberge espagnole" : Cédric Kaplisch prépare une série dérivée de son film pour...
L'Egypte appelle au boycott de la BBC après un article sur des opposants au président Al-Sissi
International
L'Egypte appelle au boycott de la BBC après un article sur des opposants au...
Audiences : L'Equipe en très grande forme grâce au biathlon
Audiences
Audiences : L'Equipe en très grande forme grâce au biathlon
Box-office US : Démarrage tonitruant pour "Us" qui détrône "Captain Marvel"
Box-office
Box-office US : Démarrage tonitruant pour "Us" qui détrône "Captain Marvel"
Vidéos Puremedias