Rihanna accusée de blasphème : La chroniqueuse de "TPMP", Meriem Debbagh, a "envie de la tuer"

Partager l'article
Vous lisez:
Rihanna accusée de blasphème : La chroniqueuse de "TPMP", Meriem Debbagh, a "envie de la tuer"
"Touche pas à mon poste" sur C8 © Dailymotion
La chanteuse se voit reprocher d'avoir utilisé pour son défilé de lingerie une musique comportant le remix d'un hadith, un texte sacré pour les musulmans.

Débat autour du blasphème hier sur C8. Dans "Touche pas à mon poste", Cyril Hanouna et sa bande de chroniqueurs avaient décidé d'aborder une récente polémique frappant Rihanna. Depuis ce week-end, la star mondiale de la chanson est dans la tourmente suite à la diffusion pendant son défilé de lingerie de la chanson "Doom" de Coucou Chloe. La raison : ce titre électro comporterait un remix d'un hadith, recueil des actes et paroles de Mahomet et de ses compagnons. Ce choix de musique pour accompagner un défilé de lingerie a été considéré comme choquant et blasphématoire par de nombreux musulmans qui ont appelé à boycotter Rihanna sur les réseaux sociaux.

À lire aussi
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...
"TPMP" : Echange tendu avec Jimmy Mohamed, Francis Lalanne en rage quitte le plateau
TV
"TPMP" : Echange tendu avec Jimmy Mohamed, Francis Lalanne en rage quitte le plateau

"Je suis extrêmement choqué !", a réagi Gilles Verdez en plateau, estimant qu'il s'agissait d'une "provocation" "indigne" et d'une "insulte aux musulmans". La chroniqueuse et animatrice tunisienne Meriem Debbagh a ensuite demandé la parole à Cyril Hanouna : "Moi, je trouve que limite j'ai envie de la tuer parce que ça se fait pas du tout", a-t-elle déclaré tranquillement. Cyril Hanouna a tenté de la recadrer une première fois en lui précisant qu'on ne pouvait "pas dire ça". "Déjà son défilé c'est de la merde", a préféré ajouter la chroniqueuse. "Son défilé déjà il est catastrophique, la lingerie elle est nulle à chier", a-t-elle poursuivi avec la même élégance. Et de conclure : "En plus, elle sortait avec un prince saoudien avant, donc elle sait ce que c'est ce qu'elle a mis".

"Vous ne pouvez pas dire : 'J'ai envie de la tuer'"

Cyril Hanouna a tenté de nouveau de recadrer sa chroniqueuse, précisant qu'au nom de la liberté d'expression, on ne pouvait pas dire qu'on avait "envie de la tuer". "Ouais mais tu ne peux pas mettre ça", a réagi Meriem Debbagh, visiblement peu convaincue. "Vous ne pouvez pas dire : 'J'ai envie de la tuer'. C'est justement ce qu'on veut pas. La liberté d'expression, c'est aussi la musique qu'on veut. Après on peut ne pas aimer", a estimé l'animateur de "Touche pas à mon poste". Alors que Jean-Michel Maire évoquait ensuite le droit au blasphème, citant la récente attaque survenue près des anciens locaux de "Charlie Hebdo", Meriem Debbagh s'est contentée de dire : "Je ne suis pas d'accord". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir du 1er février
TV
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir...
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France 2
Séries
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France...
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
Audiences
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
TV
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
TV
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
Vidéos Puremedias